in

Ahmet Ogras, président du CFCM, dément l’affirmation de Gilles Kepel sur ses liens familiaux avec Erdogan

Invité de la chaîne CNews, lundi 10 juillet, Gilles Kepel, l’expert de l’islam et du monde arabe contemporain que l’on ne présente plus, a asséné en direct face à son interlocuteur, Jean-Pierre Elkabbach, une contrevérité d’autant plus choquante qu’elle émane d’un politologue qui fait autorité dans son domaine.

Contrairement à son affirmation dont la fausseté est facile à démontrer, à condition que la manifestation de la vérité prime sur toute autre considération, je ne suis pas le « beau-frère » du président turc Recep Tayyip Erdogan.

Aux commandes de l’institution représentative des musulmans de France depuis le 1er juillet, je démens catégoriquement ce lien de parenté imaginaire qu’un chercheur de renom m’ a attribué hâtivement, sans en vérifier la véracité.

A peine suis-je nommé à la tête du CFCM que déjà un respectable intellectuel français distille sur mon compte un mensonge, lourd d’insinuations.

Aussi, à travers ce communiqué officiel, je tiens à rétablir la vérité et à insister sur ma totale indépendance vis-à-vis de la Turquie, dans le cadre d’une présidence affranchie de toute tutelle qui s’inscrira dans le plus strict respect des lois républicaines de mon pays : la France.

Fait à Paris, le 13 juillet 2017

Ahmet OGRAS

 

A voir ou à revoir, la première conférence de presse du CFCM de l’ère Ahmet Ogras

Les priorités du CFCM

Les priorités du CFCMOumma était présent à la conférence de presse du CFCM qui a eu lieu mercredi 5 juillet au siège de cette instance représentative de l'islam de France.

Опубліковано Oumma.com 7 липня 2017 р.

 

8 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Depuis une trentaine d’années, les autorités morales officielles et les médias dominant décrétés incontestables se permettent d’affirmer de plus en plus régulièrement n’importe quoi avec un toupet incroyable et sans même tenter d’en apporter la preuve. Et sans jamais s’excuser si jamais on leur prouve leur insolence et leur incompétence. Cette évolution a commencé avec les faux charniers de Timisoara et les mensonges cautionnés par de nombreux “intellectuels” lors des guerres de Yougoslavie et d’Irak. Depuis, c’est devenu l’habitude dans l’entre-soi médiocratique et des intellectuels de service. Les mêmes s’étonneront ensuite de la multiplication des déclarations “complotistes” sur les TV qui mentent, de la baisse systématique des ventes de journaux et de la masse de ceux qui essayent d’aller chercher sur internet des informations alternatives plus ou moins bien sélectionnées. La faute à qui ?

  2. Kepel spécialiste de ceci ou de cela; on n’a que des spécialistes de tout sauf de la vérité dans les médias. Et puis l’insinuation ”lourde de conséquence” a été démentie par souci d’indépendance de responsables en france vis-à-vis de l’étranger. C’est louable, c’est normale, c’est ce qu’on veut. Mais cette indépendance sélective que devient-elle quand il s’agit de l’état sioniste? les positions s’alignant sur la politique israélienne?. On ne peut pas masquer la triste réalité même si on nous poursuivait dans notre sommeil avec tous les spécialistes ” de la désinformation”. La vérité s’impose. Et finalement, parce qu’on a décidé de diaboliser Erdogan que tout le monde doit dire amen? n’avons nous pas de cervelle? respectons dans le pays de la démocratie le choix des autres même si celui-ci ne nous convient pas; et franchement, monsieur Kepel, avoir des liens de famille avec Erdogan ou avec netanyahou (que Dieu m’en présèrve) le choix est vite fait. Monsieur Ahmet Ogras il n’y a pas de quoi avoir honte; Erdogan a bien servi son pays bien plus que certains chefs d’états européens à moins que vous ayez la nostalgie de la dictature militaire?

  3. Et même s’il est son beau-frère, qu’est ce que cela peut bien lui faire ?
    Monsieur Erdogan est plus fréquentable que la très grande majorité des politiques français qui n’ont aucune leçon à donner !

  4. Kepel, comme d’autres dans une longue liste, est un de ces intellectuels faussaires, un escroc de la pire espece qui embobine medias et politiques. J’ai eu l’occasion de debattre avec lui sur une radio publique americaine (j’etais l’invite, il etait cense etre un contradicteur). Ce Kepel a simplement surfe sur la vague islamophobe post-2001: ici ce n’est pas une question d’idees, mais de marche a prendre pour s’assurer des prebandes universitaires, editoriales, et, disons-le, pour entretenir le narcissisme. Quand je parlais de discriminations, sur la base de faits et statisques comparatives, ce Kepel me repondait que ce n’etait qu’une legende urbaine, que sa femme qui est d’origine algerienne vivait tres bien… on voit le niveau. Quant a ses soi-disant livres, il fait travailler ses etudiants en leur indiquant la ligne a suivre. Ses commentaires a l’emporte-piece sur tel ou tel musulman de France ne saurait surprendre. Les vrais experts francais en la matiere sont connus, Olivier Roy, Pascal Boniface, Vincent Geisser, preuve en est, on les entend quasi jamais dans la machine mediatique, formattee francaise.

  5. Kepel ? Une sorte de mercenaire de la plume en mission commandée.Un idéologue dont les “travaux” ne peuvent qu’être frelatés du fait d’une subjectivité hors pair.

  6. Ce Monsieur Kepel qui distille son venein depuis toujours pour servir les intérêts de ces amis les “democrates” du monde ne mérite qu’on lui demande son avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Island, l’île où 85% des maisons sont tournées vers La Mecque

Avec “Allo Mouton”, le spécialiste de l’agneau de qualité, fêtez l’Aïd partout en France et en toute confiance !