in

6 mois après les attentat de Nice : les musulmans de France entre peur et dénonciation

Entre prières, recueillement, hommages, ou dénonciation, la communauté arabo-musulmane de France accuse le coup de l’attentat du 14 Juillet à Nice.Elle redoute aussi ses répercussions, à commencer par une poussée de l'islamophobie. Appelant à l'unité, le Conseil français du culte musulman (CFCM) s'est quant à lui empressé de condamner un acte "odieux" et "abject".

a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Israël-États Unis : Bye Bye Barack Obama, sans regret

La religiosité entre surhomme occidental et surcroyant musulman