in

Agression raciste à Dole : le septuagénaire condamné à trois ans de prison ferme

L’homme de 72 ans, qui avait insulté et foncé en voiture sur Adil Sefrioui, a été reconnu coupable de «violences volontaires avec arme et injures racistes».

L’homme de 72 ans qui avait foncé en voiture sur un père de famille après l’avoir traité de «sale bicot», en avril à Dole (Jura), a été condamné mardi 6 juillet à cinq ans d’emprisonnement, dont deux ans avec sursis. La peine prononcée est très supérieure aux réquisitions du procureur de Lons-le-Saunier, Lionel Pascal, qui avait demandé lors de l’audience le 22 juin six mois de prison, dont deux avec sursis. Un mandat d’arrêt a été délivré à l’encontre du septuagénaire, reconnu coupable de «violences volontaires avec arme et injures racistes». Il sera incarcéré à la maison d’arrêt de Lons-le-Saunier. «Le tribunal de Lons-le-Saunier a pris la mesure de l’agression et a prononcé une peine très significative», s’est félicité l’avocat d’Adil Sefrioui, Me Randall Schwerdorffer.

Le Figaro

Publicité
Publicité
Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Eh bien je vous fiche mon billet que si les rôles étaient inversés, la personne de la victime à la place de l’agresseur, on eut eu plus de trois ans ferme, on l’eut trouvé ra-di-ca-li-sé en cherchant bien. Un auteur plus haut suggère que donc ce vécu d’authentique injustice n’est que du mauvais ressentiment, comme c’est facile. Le vocagble Gobelsien « terrorisme » eut été employé en qualificatif. Si certaines violences récentes au Canada eussent été faits de Musulmans et non pas eux les victimes, les médias Français les eussent couvert sans désemparer avec force analyse et nous aurions eu droit à des condamnations de collectif sur ce site lui-même. Oui, je sais, je suis dans le ressentiment lol, CF un article plus haut.

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La spiritualité musulmane

coran

Relire nos sources !