in ,

80 000 exemplaires du Coran seront distribués aux pèlerins pendant le Hajj

Tout à sa joie de voir les longues processions de fidèles se former à nouveau et serpenter à travers les hauts lieux sacrés de La Mecque, à l’occasion d’un Hajj post-pandémie dont rien ne saurait troubler le bon déroulement, la Présidence générale des Deux Saintes Mosquées, placée sous l’égide de Cheikh Abdulrahman Al-Sudais, n’a pas ménagé ses efforts pour leur réserver le meilleur accueil.

En plus du Coran qui sera remis à chaque pèlerin dès son arrivée, ce sont pas moins de 80 000 nouveaux exemplaires du Livre Saint qui seront distribués dans les longs couloirs de la Grande Mosquée de La Mecque, la somptueuse al-Masjid al-Ḥarâm, tout au long de l’accomplissement du grand pèlerinage. 

Ces copies réalisées avec le plus grand soin à Médine, au sein du prestigieux Complexe du roi Fahd dédié à l’impression du Saint Coran en arabe, mais aussi dans diverses autres langues (entre autres l’anglais, l’ourdou et l’indonésien), et dont l’authenticité et la fidélité de la traduction ont été dûment vérifiées, furent précieusement conservées pendant plusieurs mois.

Publicité
Le Complexe du roi Fahd à Médine

Il ne sera pas dit que les pèlerins aveugles et malvoyants seront les parents pauvres du Hajj 2022, et de la formidable synergie de compétences et de moyens impulsée par les autorités saoudiennes pour rendre le Coran accessible à tous. 

En effet, aux centaines d’exemplaires du Livre Saint traduit en braille s’ajoute désormais un petit bijou de technologie, dont Ghazi Al-Thubyani, le bras droit de Cheikh Abdulrahman Al-Sudais, vantait les vertus et les prouesses techniques en janvier dernier, lors de sa présentation officielle : le Coran électronique Haramain. Plus de 100 appareils ont été fabriqués et sont mis à la disposition des fidèles sur des étagères spéciales.

Publicité
Cheikh Abdulrahman Al-Sudais offrant le Coran électronique Haramain à un aveugle

Cerise sur le gâteau, une application QR Code spécial, facilitant l’interprétation du Coran, a également été créée et se télécharge aisément sur les téléphones portables. Il n’y a pas à dire, ce Hajj de l’après-covid, qui se met résolument à l’heure du High Tech, s’annonce sous les meilleurs auspices.

Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Et si on replongeait dans le monde réel. L’Arabie, lieu du hajj, expérimenté de longue date n’a toujours pas les compétences intrinsèques pour traiter par exemple les candidatures des pèlerins, pas grand chose pourtant, de l’administratif, de l’internautique. Eh bien, l’Arabie a embauché une entreprise proche de l’Indien Modi, donc l’Arabie fait peu de cas de la sécurité des pèlerins venus de pays à gouvernance tyrannique et hostile aux Musulmans, l’Arabie expose les pèlerins en permettant qu’ils soient aisément identifiés et le plus directement possible par leurs contempteurs. L’Arabie ne déploie son imagination qu’au détriment des Muqsulmans, mais lisez plutôt ça,

    https://www.middleeasteye.net/fr/actu-et-enquetes/hadj-arabie-embauche-societe-liee-inde-modi-candidatures-islamophobie

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Manifestation massive contre la normalisation de la Tunisie avec Israël

En Irak, jouer au foot pour se reconstruire