Vendredi 11 July 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

L’intolérable - à propos du drame de Clichy-sous-Bois

2 novembre 2005 par Laurent Lévy

C’est ainsi qu’au moment de leur prière, le Jour du Destin, les musulmans de Clichy auront pu juger de l’efficacité de la police de leur pays. Leur sécurité n’a rien à craindre. Ils auront pu voir fonctionner les Flash-Ball. Ils auront pu voir les enfants courir apeurés, et les mères, essayant de les protéger, se faire poursuivre jusque dans leurs cages d’escaliers délabrées en se faisant traiter de « putains » par la soldatesque de Monsieur Sarkozy. Celles et ceux qui l’auraient ignoré savent à présent ce que signifie la « gestion coloniale des quartiers ».

Grenade lacrymogène dans la mosquée : témoignage d’un fidèle

1 novembre 2005

Djamel était parmi les membres de la délégation du quartier du Haut Clichy qui a rencontré hier le Préfet de Seine-Saint-Denis, ainsi que le sous- préfet de Raincy. Présent lors des faits, il nous livre son témoignage au sujet de la grenade lacrymogène lancée dans la mosquée de Clichy-sous-bois.

« La mouvance islamique est majoritaire en Syrie »

31 octobre 2005

Ancien leader historique des Frères musulmans syriens, Issam Al-Attar est installé à Aachen (Aix-la-Chapelle) en Allemagne depuis 1978. Il n’a jamais pu retourner dans son pays. Ce francophone, âgé de 78 ans, a accepté de nous recevoir longuement, entouré de ses deux enfants et de quelques amis. Parmi eux, le docteur Mohammad Hawari, également syrien, membre du Conseil européen de la fatwa et membre du Conseil supérieur des musulmans d’Allemagne.

L’islamisme à l’heure d’Al-Qaida

28 octobre 2005

Jour après jour, les politiques inspirées par l’amalgame entre islamisme et terrorisme contribuent à renforcer la radicalisation de la mouvance politique qu’elles prétendent combattre. À rebours de ce simplisme dangereux, François Burgat, en s’appuyant sur l’expérience de dix-huit années passées dans le monde arabe et de nombreuses enquêtes au sein des mouvances islamistes, propose dans ce livre une analyse essentielle pour comprendre un phénomène bien plus divers et complexe qu’on ne le dit trop souvent.

Le <i>Traité d’athéologie </i> de Michel Onfray, un traité de savoir-vivre à l’usage des jeunes générations islamophobes (partie 1/2)

26 octobre 2005

(..) L’Occident n’est donc pas civilisateur parce que chrétien comme dans sa version bushienne mais civilisateur parce que, touché par la grâce des Lumières, il est profondément rationaliste ; et si l’Orient continue à être barbare c’est non seulement parce qu’il est musulman mais aussi parce qu’il est le berceau de tous les monothéismes. Bref, la portée subversive (sic) de l’ouvrage de Michel Onfray résiderait en partie dans sa capacité à fournir un argument supplémentaire pour parfaire le mythe de l’Orient barbare, se situant ainsi à l’avant-garde de l’offensive dirigée contre cet Autre-là

Le front judéo-islamique chasse les idées reçues

26 octobre 2005

Esther Benbassa, professeur juive, et Fatiha Kaoues, journaliste musulmane, ont tordu le cou de concert à quelques idées reçues sur le communautarisme, nouvel épouvantail de la pensée unique qui voit dans tout comportement collectif fondé sur des valeurs étrangères à ses propres convictions une dangereuse entorse à la règle du conformisme républicain.

L’évangile selon la Maison Blanche

26 octobre 2005

Pascal Ménoret, spécialiste de l’Arabie saoudite, a traduit cet article de Muhanna al-Hubaïl, opposant saoudien. Une traduction qui donne un excellent aperçu de la manière dont est vécue la politique américaine au Proche-Orient par des militants connus pour leur critique de l’État saoudien.

Comment le musulman conçoit-il sa relation au monde ? (partie 2 et fin)

24 octobre 2005 par Omero Marongiu-Perria

Le débat concernant les formes de l’islam contemporain se réduit le plus souvent à l’exposé de grands poncifs apologétiques sans recul critique, ou à des invectives infondées. Aussi, un vaste chantier se dresse aujourd’hui devant les musulmans. Au delà de la pression extérieure qui est réelle, un débat interne me semble nécessaire pour présenter des fondements de la représentation du monde, de la société plurielle et du rapport à l’autre dans un langage clair et adapté au contexte contemporain.

L’arrêté du maire de Montreuil, Jean Pierre Brard, a été annulé.

24 octobre 2005 par le CCIF

Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise (Val d’Oise) a annulé le 1er juillet 2005 l’arrêté municipal pris par le maire de Montreuil, Jean-Pierre Brard (PCF), le 29
septembre 2004 interdisant le défilé de « prêt à porter des femmes musulmanes » organisé par la SARL JASMEEN. Il l’a également condamné au versement de 750 €uros au titre des frais exposés par cette société.

L’effort d’éthique

23 octobre 2005 par Felwine Sarr

Retrouver par la pratique d’exercices spirituels, un équilibre intérieur et une plus grande présence à soi. Ce mois, durant lequel fut révélé le Coran, est une invite à œuvrer au progrès spirituel de l’homme. Dimension délaissée par notre post-modernité, qui malgré ses immenses progrès en techniques et en richesses amassés, laisse la majorité des hommes dans la plus grande indigence.

Azouz Begag mal reçu aux Etats-Unis

21 octobre 2005

Selon un article de Bruno Jeudy publié dans le Figaro du vendredi 21 octobre, Azouz Begag, Ministre délégué à la Promotion de l’égalité des chances, semble avoir eu rencontré quelques difficultés à franchir les services de douanes américaines au cours d’un récent voyage dans ce pays au point de provoquer selon le Figaro, un incident diplomatique.

Comment le musulman conçoit-il sa relation au monde ? ( partie 1/2)

19 octobre 2005

Comment un musulman perçoit-il son rapport au monde ? Peut-on, en tant que musulman, s’adapter et trouver une harmonie dans notre rapport à la configuration sociétale moderne, caractérisée par une sécularisation croissante et un pluralisme grandissant ? Bien malin qui prétendrait apporter une réponse univoque car le texte coranique, à l’instar des autres textes religieux diront certains, révélé dans un contexte politique, culturel et social spécifique, est l’objet de plusieurs interprétations.

Géographie, DNL et « clash » des civilisations

19 octobre 2005 par Jean-Claude Meyer

Les "Dernières Nouvelles du Lundi" du 3 octobre font un "Zoom" d’une page entière sur le ‘’Festival International de Géographie de Saint-Dié-des-Vosges’’. Qui s’en plaindrait ? 1re colonne de gauche : un éditorial : "Les réseaux du monde" sur le thème du Festival. Sur 3 colonnes et une demie-page "La menace de l’ombre", au titre inquiétant. En dessous, plus précis "La solidarité islamiste"...

Trop précieux, le Nobel !

18 octobre 2005

On peut donc se prénommer Mohammed, être de nationalité égyptienne et devenir Prix Nobel de la Paix. Le 10 décembre prochain, Mohammed El-Baradei va ainsi recevoir, en même temps que l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), dont il est le directeur, une médaille d’or, un diplôme et un chèque de 10 millions de couronnes suédoises (1,1 million d’euros).

L’islamophobie, un "racisme respectable"

17 octobre 2005

(...) Toutes les caractéristiques du discours raciste sont là : essentialisation de « l’islam », assignation d’une signification unique et infâmante au « voile » de toutes les femmes, en tout lieu et en tout temps (...) mise à distance et « dénaturalisation symbolique » des Français de confession musulmane, renvoyés à leur « origine immigrée » et au statut d’ « invités » qui doivent se conformer aux « lois de l’hospitalité » !

« L’islam de marché » ou comment concilier religion et business

16 octobre 2005 par Ian Hamel

Les Frères musulmans risquent de grincer des dents en découvrant cette semaine dans les librairies « L’islam de marché », un ouvrage court mais dense signé par le chercheur suisse Patrick Haenni, 37 ans, qui a séjourné une décennie au Caire. Que dit-il de si scandaleux ? Que l’islamisme montre des signes d’essoufflement et que les islamistes « contrariés » sont de plus en plus nombreux à contester le dogmatisme de ses dirigeants, à refuser les rapports disciplinaires qui organisent le quotidien des organisations (...)

L’islam imaginaire

12 octobre 2005

Dans cet entretien accordé à oumma.com, Thomas Deltombe évoque notamment les trois grandes étapes de la construction de l’islam imaginaire à la télévision. Ce dernier a analysé les journaux télévisés du 20 heures, ainsi que les principales émissions consacrées à l’islam depuis 30 ans. Une étude époustouflante qui fait de « L’islam imaginaire. La construction médiatique de l’islamophobie en France, 1975-2005 » aux éditions La Découverte, un des livres-événement de cette rentrée. Un ouvrage à lire impérativement !

Zlabia, croquet et gâteau russe

11 octobre 2005 par Akram Belkaïd

La file avance lentement. Les serveuses et le serveur prennent leur temps. Qui peut leur en vouloir ? Des heures et des heures à être cernés par cette symphonie de sucre, de miel et de fleur d’oranger sans rien pouvoir manger ni boire. Dans la « chaîne », pour reprendre un terme bien de chez nous, les mines sont « ramadanesques » et les visages blafards.(...) On est en France mais j’ai pourtant l’impression d’être revenu du côté de la rue Didouche Mourad à Alger.

« La justice et les fringues dans l’Histoire de France. »

11 octobre 2005

A la lecture des articles récents concernant le bilan de la loi « anti-voile », de 2004, je ne sais pourquoi, je me suis rappelé le procès de Jeanne d’Arc et la raison qui a fait qu’elle avait finalement été condamnée à mort, comme relapse, sous le prétexte qu’elle avait remis ses vêtements d’hommes après avoir pris l’engagement de porter, conformément à son sexe, une robe de femme. Et je me suis dit, encore une histoire de fringues (...)

Eléments d’un futur « Livre noir »

11 octobre 2005

Le collectif Une école pour tou-te-s / Contre les lois d’exclusion prépare actuellement un « Livre noir de la loi anti-foulard », à paraître prochainement sous le titre : Quand l’école publique choisit son public. Ce livre, qui sera constitué essentiellement de témoignages d’élèves exclues, contraintes à démissionner ou à se « dévoiler », proposera également une critique juridique de la loi, un état des débordements « anti-foulard » (ou plus largement islamophobes) que « l’esprit de la loi » a favorisés (discriminations à l’école primaire contre les mères « voilées », à l’université, à la Mairie, à la Préfecture...)

Course contre la montre au Pakistan

11 octobre 2005

Le président pakistanais Pervez Musharraf a lancé hier son second appel à l’aide internationale. Le bilan fait état de plus de 21.000 morts confirmés et plus de 60.000 blessés, tandis qu’une estimation provisoire évoque plus de 40.000 tués.

Appel de fonds préliminaire lancé pour les victimes du tremblement de terre en Asie du sud

10 octobre 2005 par La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge lance un appel préliminaire d’urgence de 10,8 millions de francs suisses pour aider près de 30 000 familles, victimes du tremblement de terre dévastateur qui, le 8 octobre, a ravagé la région frontalière du Pakistan, de l’Inde du Nord et de l’Afghanistan.

L’idéologie historique et sociale de Bernard Lewis

9 octobre 2005 par Arthur Nourel

The Muslim Discovery of Europe (1982), ouvrage de Bernard
Lewis - Britannique vivant aux États-Unis et célèbre
spécialiste de l’Islam - ressemble à un catalogue idéologique
destiné à contraindre la réalité plus qu’à l’éclairer. Maxime
Rodinson, qui signe en 1983 la postface de la première édition
française, ne s’y est pas trompé. Il questionne tout à la fois
la personnalité de l’auteur et la méthode qu’il adopte .

« La question coloniale longtemps occultée, peut éclairer des pans de notre présent »

8 octobre 2005

Nicolas BANCEL, Sandrine LEMAIRE et Pascal BLANCHARD, historiens, ils viennent de co-diriger « LA FRACTURE COLONIALE. La société française au prisme de l’héritage colonial », aux éditions La Découverte, avec les contributions, de Rony Brauman Ahmed Boubeker, Thomas Deltombe, Marc Ferro, François Gèze, Nacira Guénif-Souilamas, Olivier Le Cour Grandmaison, Benjamin Stora, Michel Wieviorka (...)