Jeudi 24 April 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

François Hollande : « Israël est très critiqué car c’est une grande démocratie »

François Hollande : « Israël est très critiqué car c’est une grande démocratie »
fr
http://oumma.com/sites/default/files/hollande.jpg

Clientélisme et déférence. Lundi, le CRIF a publié le compte-rendu de sa rencontre avec le candidat socialiste à l’élection présidentielle. Décryptage.

Partagez :

Le 8 février, le Conseil représentatif des institutions juives de France organisera à l’occasion d’un dîner son rendez-vous traditionnel avec la classe politique. Le Parti socialiste n’a pas voulu attendre cette date pour donner des gages de bonne volonté à ses représentants. Mercredi dernier, François Hollande recevait à son Q.G. de campagne une « forte délégation » du Conseil « dans une ambiance chaleureuse, conviviale et franche » selon le communiqué du CRIF.

« Je ne laisserai rien passer »,aurait affirmé le candidat socialiste à propos des actes antisémites « et antisionistes », précise le CRIF. Sur la question israélo-palestinienne, François Hollande aurait « souligné que si Israël est l’objet de tant de critiques, c’est qu’il constitue une grande démocratie ». Pas un mot supplémentaire n’est rapporté par le Conseil ou les communicants de François Hollande pour nuancer -ou contredire- une telle déclaration, atypique dans le discours de la diplomatie française. La rencontre avec le CRIF n’est d’ailleurs pas évoquée à la date du 25 janvier dans l’agendadu candidat socialiste.

Par ailleurs, François Hollande aurait  « confirmé la prochaine visite en Israël de Laurent Fabius » après avoir également rappelé à ses interlocuteurs que « c’est sans doute au PS que l’on trouve le plus grand nombre d’amis d’Israël et du peuple juif ».Le candidat socialiste était alors entouré de Manuel Valls et Pierre Moscovici. Durant la campagne des primaires, Oummaavait révélé dans son contexte le propos singulier du député-maire d’Evry : « Je suis lié de manière éternelle à Israël ».

Quant à Pierre Moscovici, rescapé du clan strauss-kahnien, il avait également tenu en comité restreint des propos particuliers -car contraires à la neutralité religieuse affichée par le PS- lors d’un débat organisé en 2003 par le cercle Léon Blum : « Si j’ai adhéré au Parti socialiste, en tant que Juif, Français et socialiste, c’est aussi en pensant à Léon Blum. Il faut réfléchir et essayer de savoir pourquoi il se serait battu aujourd’hui. Or, cet homme s’est battu pour la République, pour la gauche et le socialisme, ainsi que, sur la fin de sa vie, pour le sionisme, porteur à son sens d’une paix pour le Proche Orient ».

Info ou intox ?

Au contraire d’une agence de presse, le compte-rendu publié par le CRIF est nécessairement parcellaire et orienté selon ses positions politiques. Reflète-t-il pour autant la vérité des échanges exprimés ce jour-là ? En l’absence, à ce jour, de toute réaction de l’équipe de François Hollande, la question de l’authenticité semble ne pas devoir se poser mais une certaine prudence, au regard des pratiques passées du CRIF, s’impose.

En 2005, cet organisme communautaire avait manifesté une volonté de tromper l’opinion publique en prêtant à François Hollande des propos qu’il n’avait pas tenus. A l’issue d’une rencontre avec celui qui était alors premier secrétaire du PS, le CRIF avait publié sur son site un communiqué, retiré depuis, faisant état du souhait imputé au leader socialiste de « réorganiser le Quai d’Orsay », source « idéologique » de la « politique arabe de la France » et administration caractérisée dès lors par un « problème de recrutement ».

Après plusieurs semaines de polémique sur le Net, notamment sur les sites d’ Europalestineet du réseau Voltaire, François Hollande avait finalement démenti ces déclarations au quotidien Libération, ajoutant que le CRIF avait « voulu utiliser mes propos dans le sens de ses thèses ».Pour se justifier, les représentants du Conseil avaient simplement évoqué qu’il s’agissait là d’un compte-rendu « elliptique » avec des « raccourcis sortis de leur contexte ».Le journaliste de Libération, Eric Aeschimann, rapporta la « gêne » du CRIF sur ce sujet mais préféra néanmoins édulcorer l’incident en évoquant des « propos incorrectement reproduits ».

Pas de manoeuvre frauduleuse ou d’instrumentalisation politique comme le laisse pourtant entendre François Hollande : juste une « reproduction incorrecte », suggère délicatement Eric Aeschimann. Quelques mois plus tard, ce journaliste publiera aux éditions Grasset « Chirac d’Arabie », un essai apprécié par Ivan Rioufol du Figaro et fustigeant, à l’instar du CRIF, les « mirages » de la « politique arabe de la France » conduite par Jacques Chirac entre 1995 et 2006.

Quant à François Hollande, sa déception à l’égard du CRIF sera vite estompée : deux mois après cette clarification, le 27 mars 2006, il sera l’invité du « petit-déjeuner » organisé par le Conseil. Une rencontre plus intimiste que le célèbre dîner annuel qui réunit environ un millier de personnes.

        

Entre le PS et le CRIF, c’est « je t’aime, moi non plus ». Ainsi, après avoir adressé ses félicitations pour la victoire de François Hollande aux primaires socialistes et reçu, dès le lendemain, le député Julien Dray, le CRIF a dénoncé ensuite l’éviction, par les instances du PS et au profit des Verts, de quatre postulants -censés être juifs- pour les prochaines élections législatives. Récemment encore, le Conseil s’en est pris au député Jean Glavany, coupable d’avoir utilisé le mot « insultant et mensonger » d’« apartheid » pour qualifier le régime israélien dans sa politique de l’eau au Proche-Orient. Contrairement au CRIF, le quotidien israélien Haaretzrapporta sereinement et en détail la polémique, précisant que Jean Glavany dénonçait également une « occupation de l’eau » par les autorités israéliennes.

Au-garde-à-vous

Au-delà de ces fluctuations, la rencontre avec François Hollande augure d’un accueil chaleureux lors du prochain dîner du CRIF. Ce rituel devenu quasiment obligatoire  pour tous les prétendants à l’Elysée -hormis ceux non conviés du FN, du PCF et des Verts- sera probablement plus agréable pour le leader socialiste que sa visite lors d’une grande festivité organisée jadis par le CRIF. C’était le 22 juin 2003, à l’occasion d’un évènement intitulé « 12 heures pour l’amitié France- Israël» : aux côtés de Dominique Strauss-Kahn et Michel Sapin, mais aussi de Nicolas Sarkozy, Pierre Lellouche et Benyamin Netanyahou, François Hollande était sur une scène, droit debout, pour soutenir le gouvernement d’Ariel Sharon, vivement critiqué à l’époque dans les instances internationales.

Celui que de nombreux juristes n’hésitaient pas alors à qualifier de « criminel de guerre » -notamment en raison de son rôle dans le massacre de Sabra et Chatila- a vu ses partisans en France organiser cette cérémonie pro-israélienne digne d’une « union sacrée ». Quelque peu hué au début du rassemblement, l’ex-premier secrétaire du PS aurait « indiqué l'attachement des socialistes à l'Etat d'Israël depuis 1948, et reconnu la tardive prise de conscience de la vague d'antisémitisme par le gouvernement de Lionel Jospin » selon le site Guysen Israël News.

 

 

Affiché conjointement dès 2003, ce soutien théâtralisé de Nicolas Sarkozy et François Hollande au régime israélien préfigure finalement l’analyse formulée lors de la convention nationale du CRIF -en novembre dernier- par le politologue Denis Charbit, enseignant à Tel Aviv :« Pas de vote juif aux prochaines présidentielles autour du rapport à Israël, car Hollande et Sarkozy représentent l'aile pro-israélienne dans leur camp respectif. Il en eut été autrement si Aubry avait affronté Sarkozy ou encore si Hollande avait eu en face de lui Juppé (ou de Villepin)».

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
Hupler
350 points

Qu'en pensent Salomon Palazzo et Samuel Orlando ?
Toujours dans la manipulation ?Je suggère à l'admin
de faire apparaître leur Ip afin de savoir d'ou ils se connectent ? Israel, New York, le Sentier ?

X
Sarah
-30 points

Une réaction de Palazzo ou d'Orlando pour fustiger ce communautarisme?

Ah,j'oubliais pour eux, communautarisme=musulman!
D'ailleurs,ces braves Français ne s'inquiètent meme pas du fait que le prochain Président de la République FRANCAISE doit,au préalable,faire allégeance à un lobby communautaire représentant les interets d'une nation étrangère.

Que voulez-vous,c'est toujours plus facile de taper sur les faibles et d'etre dans l'air du temps!

Sinon,merci à Hicham Hamza de montrer,si besoin en était,que le PS=UMP.

Pas de bulletin PS ou UMP au premier tour!

X
Sarah
-30 points

Sinon,il ne faut trop s'étonner des réponses du genre "Israel est une grande démocratie",de la part d'états occidentaux ou de leurs politiques.

Il suffit de se rappeler que la quasi-totalité des pays occidentaux ont soutenu le régime d'apartheid en Afrique du Sud presque jusqu'à la fin,que beaucoup de politiciens considéraient ce régime raciste comme une "démocratie".

Nelson Mandela était considéré comme un terroriste,Margaret Thachter allant jusqu'à dire que Mandela était "l'un des plus grands terroristes de notre temps"!

Les temps changent:aujourd'hui Mandela,le dangereux terroriste,a meme une statue à Londres!

Evidemment que Israel pas plus que l'Afrique du sud,au temps de l'apartheid,n'est une démocratie:c'est un régime colonialiste pratiquant l'apartheid sur une base ethnico-religieuse.

X
Pancole
-4221 points

N'ayez aucun doute, mon aversion pour tout ce qui ressemble à une organisation religieuse, et à l'embrigadement sur lequel elle s'appuie, est la même qu'il s'agisse de la chrétienté, de l'islam ou du judaïsme, où autre, dès l'instant où la religion sort du cadre strict qui est le sien. C'est à dire la sphère privée.

Et force est de constater qu'Israël est une entité politique d'inspiration religieuse. Il ne s'agit donc en rien d'une démocratie dans le sens où je l'entend.

Il ne me viendrait pas à l'idée de constester la force du lobby juif en France et ailleurs et cela est pour moi une source d'inquiétude au même titre que serait l'éclosion d'un lobby musulman.
La différence pour l'heure tient à l'éclatement de la communauté musulmane en diverses tendances nationalistes, culturelles et confessionnelles. Les dissensions, mêmes si elles existent, sont bien moindres dans la communauté juive. Sans doute en une diaspora qui bénéficie d'une plus longue expérience dans son vécu de minorité

X
pierre
0 points

la gauche c est fini pour 2012 pour moi ce sera de villepin

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

L'athéisme, l'anticléricalisme, le nihilisme sont aussi des religions.
C'est connu, l'humain fonctionne selon ses croyances qu'elles soient liées ou non à Dieu.

Petite illustration : "1793
10 novembre. Après avoir subi le vandalisme de la Révolution, Notre-Dame de Paris se découvre une nouvelle vocation : temple de la Raison. La Commune de Paris décide ainsi de faire participer la cathédrale de la ville à la nouvelle religion : le culte de l’Etre suprême. Instaurée par les déistes pour surplomber et incarner la République et ses valeurs, cette nouvelle religion investit de nombreux édifices tandis que la Convention a pour ambition de la substituer définitivement au culte catholique.
Voir aussi : Histoire de Paris - Notre Dame de Paris - Histoire de la Révolution - Histoire de France - Le 10 Novembre - Année 1793"

Wa salâm

X
Pancole
-4221 points

Oui et alors?

Lorsque vous avez dit que l'anticléricalisme ou l'athéisme sont des religions cela avance à quoi si vous ne le démontrez pas.

X
le calife
-6 points

On peut soutenir la Palestine sans tomber dans la fange.Certains commentaires sont du même tabac que ceux que l'on lisait dans la pire presse collabo de la seconde guerre mondiale.Les Palestiniens
ont besoin d'avocats de talent,les commentaires antisémites sont les meilleurs arguments pour renforcer Israël et souder les Juifs.

X
schlomo6
81 points

@abdel

être anti-sioniste c'est être antisémite selon vous?

X
Justine
-388 points

Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

Palazzo,

En toute honnêteté je vous avouerai ne pas être prête à faire l'effort d'une quelconque démonstration avec quelqu'un qui comprend très bien de quoi il en retourne. ^_^

Wa salâm

X
Sael
1 points

Il faut surtout replacer les choses dans leur contexte. Ce n'est pas une question de "religion", mais de qui l'Eglise servait-elle les intérêts ? Le combat contre l'Eglise en tant qu'institution (en France) est tout-à-fait compréhensible, légitime à mes yeux. Elle était liée au pouvoir et n'avait strictement rien à faire du peuple, si ce n'est lui demander d'accepter l'inacceptable. Pas étonnant qu'il y ait eu une rupture. Je ne parle pas de la situation actuelle autrement différente... les journalistes ayant remplacé le clergé en grande partie !
L'athéisme, je suis plus ou moins d'accord.

X
Abdelkader
65 points

@Abdel
Nous n'avons pas besoin des petites leçons de pères la morale, ni d'adopter un langage hypocrite et lisse pour qualifier l'entreprise d'expropriation et le véritable nettoyage ethnique dont sont victimes les palestiniens depuis plus d'un demi siècle, avec la complicité de la bonne conscience occidentale et de membres influents du parti socialiste Français en particulier .

Cela dit serait possible de savoir pourquoi les administrateurs d'Oumma me censure ? défendre la liberté d'expression c'est défendre le droit à toutes les sensibilités de s'exprimer !

Je ne faisais que rappeler quelques réalités historiques, à savoir la participation pleine et entière des différents gouvernements socialistes Français depuis Guy mollet à la consolidation de "l'état d'Israël", entreprise raciste et coloniale fondée sur les décombres de la société palestinienne.
Merci de votre réponse .

X
Abdelkader
65 points

@Abdel
Nous n'avons pas besoin des petites leçons de pères la morale, ni d'adopter un langage hypocrite et lisse pour qualifier l'entreprise d'expropriation et le véritable nettoyage ethnique dont sont victimes les palestiniens depuis plus d'un demi siècle, avec la complicité de la bonne conscience occidentale et de membres influents du parti socialiste Français en particulier .

Cela dit serait possible de savoir pourquoi les administrateurs d'Oumma me censure ? défendre la liberté d'expression c'est défendre le droit à toutes les sensibilités de s'exprimer !

Je ne faisais que rappeler quelques réalités historiques, à savoir la participation pleine et entière des différents gouvernements socialistes Français depuis Guy mollet à la consolidation de "l'état d'Israël", entreprise raciste et coloniale fondée sur les décombres de la société palestinienne.
Merci de votre réponse .

X
Sael
1 points

Oui enfin ça fait longtemps que le clivage gauche/droite ne veut plus rien dire. Et si on veut penser en terme de gauche/droite, ça fait bien longtemps que le PS n'est "plus" à gauche. De Villepin, Sarkozy, Hollande, Bayrou etc., c'est la même idéologie au fond.
Fort heureusement, il n'y a pas qu'eux dans le paysage politique.

X
Abdelkader
65 points

Pour rappel cher Abdel
Qu'est ce qu'un peuple sémite ?
Un peuple de culture et de tradition sémitique, les arabes, les nord africains sont donc des sémites, donc employer le mot antisémitisme à tout va n'a vraiment aucun sens !
De plus 90 % des juifs du monde sont originaires d'Europe de l'est, d'Europe centrale, ce sont des descendants de Khazars des tribus semi nomades turcs judaïsées à partir du 7éme siècle donc sans aucun rapport avec la région du proche orient (voir les travaux de Shlomo Sand et d'Arthur Koestler )le second n'étant pas un vilain antisémite "sic" mais un des fondateurs du Bétar.

X
Samson Best
-421 points

A B S O L U M E N T

X
Samson Best
-421 points

Aucune reponse,tu as simplement debite ta rancune raciste.....

X
Samson Best
-421 points

es-tu religieuse,tous tes commentaire commencent par une
fatiha personnelle.

X
Orlando
-2673 points

Je suis anticlérical et athée. J'habite mon pays, la France et je défends celle-ci contre les francophobes. Je ne soutiens en aucun cas la politique israëlienne et le sionisme. Ceux-ci permettent aux pensées les plus obscurantistes et réactionnaires de la civilisation musulmane, d'il y a longtemps, de se perpétuer en plein 21e siècle.

Votre "Samuel" Orlando, mais aussi votre Mehdi... à cause de l'intolérance de la pensée musulmane. Hé oui : j'ai un beau certificat de musulmanisme qui pourrait me permettre de faire du tourisme à la Mecque, Messieurs et Mesdames les Hypocrites !

X
Orlando
-2673 points

"faire apparaître leur Ip afin de savoir d'ou ils se connectent ? Israel, New York, le Sentier ?"

Vous voulez m'offrir une bombe ?

X
Orlando
-2673 points

"pour eux, communautarisme=musulman!"

On pourrait penser que c'est vrai lorsqu'on lit ce qu'a déclaré le recteur de la mosquée de Lille-Sud, mon ancien voisin, membre éminent de l'UOIF :

« Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas , mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République . Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté »

C'est réjouissant pour le vivre-ensemble et le respect de notre unité nationale.

Rappelons que l'UOIF est proche des Frères Musulmans, dont le fondateur Hassan Al Bannäh déclarait délicieusement :

« Il est dans la nature de l’Islam de dominer, d’imposer sa loi à toutes les nations et d’étendre son pouvoir dans le monde entier ». (Hassan al-Bannâ’, charte des Frères Musulmans)

Et c'est pour ça qu'on vous aime mais qu'on se méfie aussi... Heureusement, les emmerdeurs "semblent" être une minorité. N'est-ce pas Sarah, Djamila, Nanny, etc..? La haine ne serait donc pas automatiquent liée au fait que l'islam ne domine pas. Contrairement à son histoire.

X
djamel
6 points

Votre certificat de "musulmanisme" vous a certainement été délivré pour pouvoir vous marier au Maroc si j´ai bon souvenir, mais depuis que votre ex vous a rejeté, vous en êtes tombé malade. je compatis à votre douleur mais je déplore votre haine qui ne pourra vous guérir de cette islamophobie qui vous consomme chaque jour un peu plus. Le fait qu´oumma vous laisse déverser votre venin et vous serve d´exutoire depuis des années, est une œuvre de charité qu´il faut lui reconnaitre. Ce site est même en droit de vous réclamer des honoraires à titre symbolique pour avoir servi d´atténuer vos angoisses et vos multiples crises. Bon rétablissement et surtout n´oubliez pas de prendre vos antidépresseurs et anxiolytiques.

X
djamel
6 points

Il y a une semaine, un ami m´envoie un émail dont je me fais un devoir de le divulguer; je crois que notre ami J-P Chambard appréciera:

En 2012, y'en a qui disent qu'il ne faut pas que Sarkommence, mais faut pas croire non plus Hollandemains qui chantent. Pas Lepen de se faire mal mais surtout ne Mélanchons pas tout sinon c'est la Bayroute annoncée ! Eva être Joly l'année 2012...

X
Hupler
350 points

Un raisonnement par association à partir de citations non vérifiées et non sourcées et visiblement hors contexte.

La mauvaise foi à l'état pur.

X
Hupler
350 points

Ben il suffisait de le dire clairement.Un sioniste infiltré et un..

X
A.
0 points

{ Les serviteurs du Miséricordieux sont ceux qui marchent (se comportent) avec modestie et douceur sur terre }
[ Sourate 25 - Verset 33 ]
{ Cherche à modérer ton pas et à baisser un peu ta voix, rien n'est plus désagréable que le braiement de l'âne }
[ Sourate 31 - Verset 19 ]

X
Orlando
-2673 points

"Votre certificat de "musulmanisme" vous a certainement été délivré pour pouvoir vous marier au Maroc si j´ai bon souvenir, mais depuis que votre ex vous a rejeté"

Vous avez raison, je me suis marié au Maroc, mais je le suis toujours. Et plus que jamais, malgré des affirmations malveillantes venues de personnes musulmanes qui cherchaient à argumenter. Ma femme se marre toujours quand je lui fait lire ce qui s'écrit sur les sites musulmans. Elle dit que quand on n'est pas content : on va voir ailleurs.

J'ai beaucoup détesté le fait que pour épouser une femme, il faille faire un simulacre de conversion au coin d'un bureau envahi par des gens préoccupés par autre chose, et que je doive me trouver en plus un prénom musulman. Hypocrites et intolérants : tels sont les musulmans.

Pour les hypocrites comme vous, qui vivez chez nous sans changer de prénom pour nous honorer : je suis votre Mehdi. Le prénom d'un opposant à Hassan II.

X
some one else.
8 points

Israel une grande démocratie? Mwouah hahaha! Je n'arrive pas à contenir mon fou rire, je vais faire un tour ailleurs!

X
Orlando
-2673 points

"citations non vérifiées et non sourcées"

La citation d'Amar Lasfar est tirée d'une interview dans :

Philippe Aziz, "Le Paradoxe de Roubaix", Plon, Paris, 1996

Quant à la charte des Frères Musulmans, qu'il est utile de lire pour mieux connaître l'UOIF, vous pouvez trouver vous-même.

X
Djamila
519 points

@samson best : être antisémite n'est nullement identique à être antisioniste ; cela vous va bien à vous et aux sionistes de jouer avec ces deux mots ! c'est ce que veulent faire croire les sionistes.. si on est contre la politique de l'entité sioniste, on est contre les juifs... nullement mais bien sûr, vous le savez déjà.

Sinon, pour parler de Hollande et de son allégeance à ce mouvement qu'est le CRIF, le bras sioniste en France de cette entité provisoire, une raison de plus pour l'exclure de nos bulletins de vote cette année ! sale hypocrite lui et tous ceux qui lui ressemblent et j'espère bien, inchAllah, que les musulmans de ce pays ont bien compris !