11 septembre : le ministre de la défense renvoi un enseignant accusé de soutenir la thèse du complot

Le ministre de la défense, Hervé Morin vient de renvoyer de son poste Aymeric Chauprade, un chercheur et ens

vendredi 6 février 2009

Le ministre de la défense, Hervé Morin vient de renvoyer de son poste Aymeric Chauprade, un chercheur et enseignant du Collège interarmées de défense. Motif invoqué : des passages d’un ouvrage intitulé « Chronique du choc des civilisations" où l’auteur remettrait en cause la version officielle sur les attentats du 11 septembre 2001. "L’onde de choc n’a pas pu provoquer l’effondrement. (...) Seule une démolition contrôlée par des explosifs permet d’obtenir un effondrement aussi rapide et parfait. »

Pour Hervé Morin, ces propos sont « absolument inacceptables » et conforteraient la thèse d’un complot israélo-américain. Publiés sur un blog du site point.fr , le chercheur considère que ses propos ont été sortis de leur contexte. Il envisage un recours en justice pour diffamation et devrait saisir le tribunal administratif pour « abus de pouvoir ».

Publicité

commentaires