in

Vers une réouverture des frontières entre Gaza et l’Egypte

Dans un entretien accordé à Al Jazeera, le ministre des Affaires étrangères égyptien, Nabil Al-Arabi a affirmé que L’Egypte “va prendre des mesures importantes pour aider à alléger le blocus dans les jours à venir”, qualifiant de “honteuse” selon l’AFP la décision de fermer ce terminal, seul point d’entrée de la bande de Gaza à ne pas être contrôlé par Israël.

Après l’accord de réconciliation entre le Fateh et le Hamas, conclu mercredi dernier, cette annonce du ministre des Affaires étrangères égyptien risque d’affaiblir considérablement la stratégie scandaleuse d’étouffement de la bande Gaza décidée par Israël au mépris du droit international et dans l’indifférence totale de la “communauté internationale”.

Voir ci-dessous le témoignage du chirurgien Christophe Oberlin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Terrible attentat au Maroc

Haoues Seniguer : « Cet attentat pourrait produire, sur le court terme, un durcissement sécuritaire de la part des services de l’Etat marocain »