in

USA : des employés musulmans portent plainte contre DHL pour licenciement abusif

Si la firme américaine DHL Global Mail assure alléger le quotidien des entreprises en facilitant l’expédition de leurs courriers à travers le monde, sa nouvelle direction a en revanche durci les conditions de travail des employés musulmans, de manière autoritaire et sans concertation, rompant brutalement avec l’ère de tolérance qui régnait auparavant.

La ville d’Hebron, dans le Kentucky, enregistre aujourd’hui plus de 24 plaintes qui égratignent  la belle image de marque de l’entreprise,  déposées par des travailleurs musulmans qui ont été poussés vers la sortie sans ménagement sous les fallacieux motifs « d’insubordination, de comportement irrespectueux et hostile ».

La réalité est tout autre et empreinte d’une piété qui était, jusqu’au changement de gestionnaire, admise dans les us et coutumes internes, les ouvriers de confession musulmane ayant été autorisés à se recueillir dans une salle aménagée à cet effet pendant leur temps de pause.

Mohamed Maow est le 24ème plaignant à avoir saisi la Commission de l’Equal Employment Opportunity (EEOC), afin, à l’instar de ses autres coreligionnaires limogés sans autre forme de procès, de rétablir son honneur injustement sali et de faire valoir ses droits à un aménagement « raisonnable » des pratiques religieuses, conformément aux termes de la loi fédérale sur les droits civils.

Repliée dans sa tour d’ivoire d’où ne filtre aucun commentaire, la direction de DHL fuit devant les médias, préférant fourbir ses arguments pour justifier des licenciements abusifs, motivés par des mensonges éhontés.

Paradoxe saisissant, alors que certains rapports américains font état d’une islamophobie à la baisse, les chiffres produits par l’EEOC reflètent un état des lieux bien plus sombre, où en fait de déclin, le sentiment anti-musulman se porte plutôt bien… Ainsi, en 2012, 785 plaintes ont déposées sur un total de plus de 3 811 plaintes pour discriminations religieuses dûment notifiées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La marche des “beurs” vu par les guignols

L’imam avoue être l’auteur des tags à la mosquée de Pau