in

Une réunion du lobby israélien (AIPAC) aux USA torpillé par des opposants à la guerre contre l’Iran

C’était hier, le 5 mars, la très conservatrice et va-t-en-guerre Ileana Ros-Lehtinen, inconditionnelle de George W. Bush, appelait à la tribune de l’American Israel Public Affairs Committe (AIPAC)  à bombarder l’Iran. Un effort de guerre qui bénéficie de la générosité du lobby israélien, permettant ainsi à la parlementaire de Floride de proposer à la Maison Blanche d’attaquer sa bête noire à un moindre coût…

Mais des empêcheurs de balkaniser le monde arabe en rond ont surgi, scandant : “Non à la guerre contre l’Iran !” A l’image de l’impérialisme sioniste, la violence de la réaction des délégués de l’AIPAC, montant sur des chaises  et étranglant même avec une cravate un manifestant pacifique, s’est déchaînée.

Délogés, les opposants à la guerre en Iran ont néanmoins réussi à faire tomber tous les masques, notamment quand l’hymne israélien a été entonné à l’unisson. Double allégeance ? Foutaise ! L’amour d’Israël est aveugle et exclusif, il ne partage pas, et l’AIPAC, sa représentation diplomatique bis sur le sol américain,  le lui rend bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La “révolution sexuelle” au Maroc selon un blogueur du Monde

L’ex-mufti de Marseille appelle à voter Marine Le Pen