in ,

Une Libanaise de 61 ans vient de donner naissance à deux beaux jumeaux

Défiant les limites de l’horloge biologique et sans jamais avoir cédé au désespoir, c’est à l’âge d’être grand-mère qu’une sexagénaire libanaise a eu l’immense bonheur d’être maman. Elle a en effet donné naissance, plus tôt cette semaine, à deux magnifiques petits garçons : des jumeaux, prénommés Amir et Hasan, qui font la fierté de leur papa.

Tout à sa joie que, pendant ses périodes de profond abattement, elle pensait ne jamais pouvoir goûter, Mariam Awada, 61 ans, n’a pas immédiatement réalisé qu’elle venait d’entrer dans les annales de la fécondation in vitro au pays du cèdre, pour la plus grande satisfaction du Dr Chadi Fakih, un éminent spécialiste en la matière.

« Je suis tellement heureuse, j’ai attendu 23 ans pour entendre le mot ‘maman’ », a-t-elle confié sur son lit d’hôpital, les traits du visage fatigués mais les yeux brillant d’émotion, en ayant une pensée pour ses congénères. « Je prie pour que chaque femme devienne mère ».

Publicité

Interrogé par des médias libanais intrigués par le caractère exceptionnel de cet heureux événement, le Dr Chadi Fakih a indiqué que sa patiente qui, fait rare, n’était pas encore ménopausée à 61 ans, a pu se voir prescrire un énième traitement pour la fertilité, celui de la dernière chance.

« Elle a accouché au terme de huit mois de grossesse, après avoir subi une intervention chirurgicale par césarienne », a-t-il expliqué, en précisant : « On lui a administré des suppléments et des injections hormonales de remplacement pour aider à prolonger la grossesse ».

Grâce à cet accouchement quasi miraculeux qui met un terme à des années de traitements contre l’infertilité infructueux, Mariam Awada et son époux qui, plus que tout autre parent, posent un regard attendri et émerveillé sur leurs nouveau-nés, vont pouvoir faire des projets d’avenir non plus à deux, mais à quatre. Leur bonheur est désormais complet.

Publicité

لبنان والشرق الاوسط يشهدان ولادة نادرة لامرأة في عمر الـ 61.. الحاجة مريم عواضة اصبحت اماً لـ للتوأم حسن وامير بعد 23 عاما من الانتظار

لبنان والشرق الاوسط يشهدان ولادة نادرة لامرأة في عمر الـ 61.. ابنة عيترون الحاجة مريم عواضة اصبحت اماً لـ للتوأم حسن وامير بعد 23 عاما من الانتظار

Publiée par bintjbeil.org sur Mardi 19 février 2019

Publicité

Publicité
Publicité
Publicité

13 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Je ne comprends pas pourquoi on parle de miracle dans ce cas précis !!! Il n’y a aucun miracle c’est juste une expérience banale, ordinaire comme si on était dans un laboratoire.
    Si vous considérez que c’est un miracle alors dans ce cas vous devez dire :” la science fait des miracles et non Dieu”. Certain(e)s sont dénué(e)s de tout raisonnement rationnel. Vive le moyen âge.

  2. Salam alaikom

    A tous les frères qui ne voient pas d’un bon œil que je souhaite un miracle pour raffermir ma foi….. Sachez qu’un miracle, ça fait toujours du bien à la foi car dans le domaine métaphysique, inaccessible à la raison humaine, y’a que les miracles et les révélations qui nous permettent de calmer nos doutes et nos interrogations… Quand saydina Ibrahim a demandé à Allah subhanahou wa ta’alaa de lui démontrer comment Il ressuscite les morts, à la question du pourquoi (est-il ce que tu ne crois pas ?) Saydina Ibrahim a expliqué qu’il croit bien en Dieu, mais c’est juste pour raffermir sa foi…..
    Alors vous voyez, ce n’est pas une abomination de demander un miracle, une vision extraordinaire ou tout ce qui dépasse la puissance de l’Homme du 21 siècle pour raffermir sa foi….
    Barakallahou fiikom.

  3. Pour moi c est de la folie! Non ménopausée à 61 ans? Votre information est elle fiable? Et vérifiée ? Si dame nature nous empêche de concevoir ( en moyenne autour de 50 ans) c est que d une part les grossesses tardives sont dangereuses et d autre part qu il faut beaucoup d énergie pour élever des enfants! Étant moi même grand mère a 58 ans je suis parfois bien éreintée par mes petits diables bien qu assez en forme pour taper le ballon avec eux! Et puis quel cadeau d avoir à 16 ans une Maman de 75 balais ou plus avec parfois de gros tracas de santé…….Ces grossesses tardives et hyper médicalisés sont une injure au bon sens et ne sont qu un miracle……De la médecine! Ceci ne reflète que ma propre opinion.

  4. Moi personnellement je trouve ce geste égoïste.
    S acharner pour avoir un enfant !
    Quand je dis égoïste, je pense à ces enfants qui vont grandir sans parents et si ces enfants se marient un jour , leurs parents ne seront peut être pas là leur mariage.
    Je pense à l égoïsme parce que je me dis que peut être leur bonheur était ailleurs ?????

    • Mais qu’est-ce que tu en sais ? Qui te dit qu’Allah ne va pas leur donner une longue vie, jusqu’à 100 ans à ces parents ?
      Et ces jeunes parents, qui meurent à 40 ans, d’une maladie ou d’autre chose, et qui laissent derrière eux leurs enfants orphelins, est-ce égoïste ?
      Il faut à un moment donné accepter le destin et le bonheur de ces parents.
      Pour rappel, et c’est l’importance de croire aux miracles, il y a le cas du prophète Abraham (alayhi salam) a bien réussi à avoir Isaac (alayhi salam) avec Sarah alors qu’il était très vieux (une centaine d’années).

      Allah Le Tout-Puissant a dit : “« Sa femme était debout, et elle rit alors ; Nous lui annonçâmes donc (la naissance d’) Isaac, et après Isaac, Jacob. Elle dit : “Malheur à moi ! Vais-je enfanter alors que je suis veille et que mon mari, que voici, est un vieillard ? C’est là vraiment une chose étrange !” Ils dirent: “T’étonnes-tu de l’ordre d’Allah ? Que la miséricorde d’Allah et Ses bénédictions soient sur vous, gens de cette maison ! Ils est vraiment digne de louange et de glorification !” » (Sourate 11 :71-73)

      Cet extrait de la sourate 11 explique absolument tout et est un excellent rappel 🙂

      • Bien vu Sofia. Comme quoi la religion peut être (aussi) chemin de joie et source de réconfort. Longue vie donc et courage à cette vieille maman avec sa paire de bébés tout neufs. Passée l’épuisante période des biberons, souhaitons qu’ils deviennent des enfants sages et des adultes épanouis…

  5. Salama Alaikom !

    Félicitation et tout le bonheur pour ce couple sexagénaire !
    En revanche quand j’ai vu cet article , et avant de le lire , j’avais pensé au miracle du Prophète Zakaria qui, poussé par la foi a invoqué Dieu et obtient , avec sa femme très âgée stérile, ses cheveux blancs de grand vieillard , un enfant le Prophète Yahya….
    Mais, au fil de la lecture je me rends compte qu’il s’agit plutôt d’une prouesse technologique : Traitement hormonal lourd, Fécondation invitro, césarienne ….
    Je suis un peu déçu, je cherche du miracle pour affermir ma foi ….

    • salam Issa,
      j’ai eu une pensée similaire que la votre même si la mienne était dirigé d’abord vers Ibrahim béni soit-il mais il est vrai que Zakaria et surtout son épouse bénis soient-ils tous sont plus proches de cette histoire.
      Il n’y a pas matière à déception, Allah est capable de toute chose. Son oeuvre est miraculeuse et extraordinaire doublement car dans un cas comme celui de cette dame, Il a enseigné à l’homme le savoir qui lui permet d’accomplir le miracle.
      Notre époque peut se distinguer de toutes les autres par le savoir abandon comme chemin de la foi et Allah seul sait

    • Ce n’est pas parce que c’est une prouesse technologique que ce n’est pas un miracle d’Allâh! Beaucoup de fiv ne marchent pas justement car tout est entre les mains d’Allâh!

    • Aleikom salam arahmatollah frere meme moi jy ai penser et ces justement une recompense de Allah azjawel mais elle esr venu sous cette apparence technologique car si Allah azjawel veux une chose il dois sois et elle est meme si en vois la technologie etc faut pas oublier que la base de ca ces la science le savoir et la science et le savoir vienne de Allah azjawel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Soulèvement contre le 5e mandat: le début et la fin

Un élève rabbin portant une kippa assure n’avoir jamais eu aucun problème