in

Une journaliste palestinienne torturée dans une prison israélienne

L’étudiante palestinienne en journalisme, Mays Abu Ghosh, a été torturée dans une prison israélienne, affirme aujourd’hui sa famille, alors que des groupes de défense des droits humains informent d’abus systémiques contre les prisonniers de la part des autorités.

Sa mère a indiqué que le visage de sa fille était « plein de contusions » et à peine reconnaissable, après 30 jours d’interrogatoire au centre de détention bien connu de la Moscovia de Jérusalem.  « Je n’ai pas pu la prendre dans mes bras à cause des douleurs dans tout son corps », a-t-elle expliqué, consternée.

Mademoiselle Abu Gosh, qui est étudiante à l’Université de Bir Zeit, était emprisonnée depuis le 28 août, jour de son arrestation avec cinq autres jeunes palestiniens. Elle a participé à des campagnes contre la torture et le traitement des détenus palestiniens dans les prisons israéliennes.

En 2018, un article qu’elle a écrit, critiquant les coupes opérées par le président américain Donald Trump à l’égard des réfugiés palestiniens, a été publié dans l’édition anglaise de Al Jazeera.

Publicité
Publicité

Mademoiselle Abu Gosh est née dans le camp de réfugiés de Qalandiya, près de Jérusalem. Un de ses frères, Hussein, a été tué par les forces israéliennes en 2016 et la maison familiale a été démolie. Son autre frère, Suleiman, qui n’a que 17 ans, est un mineur placé en détention administrative, sans accusation ni procès.

Dans l’article, elle a écrit : « La foi héritée de nos ancêtres est puissante et profonde – nous croyons qu’il nous est possible de retourner sur nos terres. En fait, nous croyons que notre retour est proche. Après tout, c’est un droit humain fondamental ».  Sa mère a déclaré que les autorités israéliennes l’ont emmenée, elle et son mari, dans un centre d’investigation et ont usé du chantage pour les intimider.

« Lorsque nous étions là-bas, les soldats israéliens ont dit à Mays que nous étions détenus, essayant de faire pression sur elle pour qu’elle accepte les accusations dont elle était l’objet ».

L’Association Addameer de Soutien aux Prisonniers et de Défense des Droits Humains a tenu une conférence de presse la semaine dernière, mettant en avant la torture systémique des prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes.

Publicité
Publicité

L’association a avancé que 95% des prisonniers palestiniens sont sujets à la torture physique, une majorité, dont fait partie Mademoiselle Abu Gosh, étant détenue pour des activités politiques, sociales et étudiantes, dont la participation à des manifestations.

Selon Addameer, Mademoiselle Abu Gosh a été mise de force dans plusieurs positions douloureuses lors de ses interrogatoires, notamment ce qu’on appelle « la banane ».

Ils ont dit que la torture et les mauvais traitements sont devenus monnaie courante contre les prisonniers palestiniens, ceux qui les perpétuent agissant « en toute impunité ».

Dans une tentative de camoufler les accusations de torture, les autorités israéliennes ont frappé Addameer d’un rappel à l’ordre en septembre, interdisant au groupe de s’exprimer publiquement sur un certain nombre de cas.

Publicité
Publicité

Mademoiselle Abu Ghosh est convoquée par un tribunal militaire le 7 janvier.

99% des Palestiniens détenus sont condamnés sur la base des accusations portées contre eux.

Traduction : SF pour l’Agence Média Palestine

Source: The Morning Star

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Il est bien naturel que l’armée spécialisée dans l’attaque et l’enlèvement d’écoliers s’en prenne aussi aux femmes, en pratiquant au passage la torture et la manipulation mentale …
    cette armée dénaturée ne saurait recevoir le soutien, la complicité que de fanatiques ou de fous sanguinaires…
    Il est grand temps que le régime assassin d’Apartheid fasse Techouva et demande Pardon et en premier lieu au grand Peuple Palestinien qui a le droit d’être traité en vertu de la considération qu’on doit porter à tous les êtres humains et même aux animaux (hein ! J’dis ça, j’dis rien…)…
    La CPI s’y emploie … Elle est soutenue par les populations horrifiées du Monde entier, dont une part précieuse de la communauté juive … Come Together !
    What else !

    • What’s up Loulou One !
      Je dirais que le sionistan est une base militaire qui diparaîtra avec l’empire. Ni plus ni moins. Courage à cette journaliste, les musulmanes n’ont pas fini de nous étonner par leur courage !

  2. @ el capitan
    Tu dis stupidement, avec la cruelle méchanceté qui caractérise les ignobles suppôts, à ton instar, de la maudite et satanique entité de terroristes et voleurs euro-khazars, qui ont infesté la Palestine ancestrale cananéenne, patrie légitime de la journaliste palestinienne, victime de leur barbarie notoire, qu’elle a ironiquement, selon tes neurones défaillants, de la chance de ne pas être prisonnière des daechiens, qui sont indéniablement, les bras armés de leurs chefs terroristes colons usurpateurs et imposteurs sionards.

    Faut-il te rappeler que les dae-chiens sont les roquets jappeurs dévoués à leurs hargneux sanguinaires maîtres, épouvantables exterminateurs et dévastateurs de la PALESTINE ainsi que la plupart des pays du moyen orient ?

    Quelle chance que de voir sa maison natale démolie par des hordes de voleurs et criminels infâmes, que de voir son frère bien aimé se faire assassiner sauvagement, par ces mêmes criminels imposteurs, ni juifs ni sémites, ou encore de voir son autre petit frère de 17 ans à peine, emprisonné par ces mêmes BARBARES, sans foi ni loi, voire sans aucune légitimité d’occuper illégalement, la Palestine, un pays éloigné de leur Europe natale par des milliers de kilomètres et fouler honteusement, à leurs sales pattes d’envahisseurs, la moindre valeur humaine, la moindre loi divine et le moindre droit humain légal international.

    Que dirais-tu si quelqu’un te souhaitait à toi ainsi qu’à toute ta famille, de vous retrouver entre les mains d’une bande de teigneux terroristes tels que que ceux que tu défends sans rougir qui risqueraient de jouer au squash avec ta tête de nœud ?

    • C’est bien une réflexion d’islamiste ça… On montre son vrai visage ?
      Je peux savoir en quoi la vérité vous choque ? Alors pour vous répondre, j’ai de la haine envers daesh. Pour la stupidité, je vous la laisse, vous avez l’air de savoir à quoi ça sert…

  3. au départ trump semblait parler de retirer ses troupes et d’arrêter la guerre mais c’est facile de comprendre son changement d’attitude: il était ami avec Espetin le pédophile. Trump a dit lui-même publiquement (voir sur youtube) qu’il “aime les três jeunes filles comme lui” et epstein étant un agent du mos-sade, israel avait certainement de quoi le faire changer, qu point de lui faire annoncer publiquement que jerusalem est la capitale de cette vérue illégale.
    C’est comme cela qu’ils tiennent la majorité des politiques, d’ou l’importance de redevenir maitre de son pays, les citoyens doivent se presenter et ne plus voter pour ces politiciens professionnels ou ces banquiers. Il faut des gens du peuple et oui! c’est possible si on se bouge en votant pour des gens vrais!

    • Si pour nous dire que les US sont les larbins des sionistes israéliens, Ok, le chantage, la menace voire le meurtre sont les armes de tous les services secrets du monde, mossad et ou autres.
      Et de la jeune journalise palestinienne, t’en penses quoi?
      Toutes ces histoires au moyen orient font oublier la raison principale, la libération de la Palestine, et tu marches dedans les deux pieds bien joints.

  4. Il faut voir les choses positivement : elle serait tombée dans les mains de daesh, ils auraient joué au foot avec sa tête. Elle a beaucoup de chance finalement.

    • @El Capitan

      L’infamie ne saurait justifier d’autres infamies. No more excuses. On confond trop souvent les victimes de la Shoah, ou du terrorisme antisémite, avec un état qui s’assoit sur toutes les lois internationales, sans aucune justification. Il faut savoir nommer les choses. Le régime israélien se torche avec la DUDH. Ok, ils ne sont pas les seuls, mais il va falloir a minima qu’ils cessent de jouer les pleureuses. Ca va faire 75 ans que la guerre est finie, la guerre de 39/40, bien sûr, alors il est temps de considérer que les enfants des déportés, ou leurs petits enfants, ont cessé d’être des victimes. Ils sont passés du côté des bourreaux. Notez le fait que j’ai été révolté contre l’antisémitisme dès mon plus jeune âge. Ca me fait du mal d’écrire ça. Mais je gage que les juifs français qui militent pour la paix comprendront très bien.
      Pas d’amalgame! Comme pour les musulmans et Daech.
      En fait, tous les bourreaux sont bâtis sur le même modèle, quelle que soit leur obédience. Mais quand c’est un pays entier qui s’y met, on est quand même perplexe. En Israël, mais aussi en Inde et en Birmanie, ou en Chine.
      Ca va faire 10 000 ans que les hommes ont viré barges, mais j’ai l’impression qu’on atteint désormais des sommets, ce qui ne laisse de me surprendre, car je croyais qu’après les horreurs de la deuxième guerre mondiale, les gens avaient enfin compris. Ben non.

      • Décidément c’est une habitude chez vous de vouloir couper des têtes…
        On commence à se poser de plus en plus de question sur votre vraie nature. Nous mentirait on sur ce site qui nous vante les jolies vertus de l’islam ? Il faut pas grand chose pour vous donner des envies de meurtre…

    • C’est quoi le rapport avec Daech et la Palestine? C’est quoi les chance qu’elle tombe entre les mains de Daech en Israel?
      C’est comme si je disais: pas grave si je vous casse la gueule cher el Capitan, vous auriez de toute façon pu être tué dans un accident à la montagne.
      C’est bête, mon dieu que votre commentaire est bête.. bac -4?

    • C’est marrant, toujours la même refrain, que ce soit vous ou les autres sionistes, du style on est affreux mais moins que daesh, vous voyez elle respire encore donc silence.
      Vraiment une réponse d’une tête à claques pour défendre la lâcheté d’un entité sioniste hors du temps, hors de toute valeur humaine, mais la digue cassera un jour ou l’autre. Le CPI n’est pas loin, même l’Afrique du Sud y est passée malgré tous les soutiens occidentaux et surtout d’Israël qui vendait des armes à l’entité raciste pour combattre l’ANC malgré l’embargo international.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Libye : les forces pro-Haftar s’emparent de Syrte

Daoud Tatou dans la conférence Tedx