in

Une importante délégation de Kabylie s’est recueillie sur la tombe de Djamel Bensmaïl

A Miliana, au cours d’un dimanche 22 août chargé d’émotion, dans une maison familiale où l’absence de l’être cher se fait cruellement ressentir, la fraternité et la solidarité ont triomphé de la division, de la haine, du régionalisme, du racisme à leur paroxysme.

Ces valeurs essentielles, véritables ciments d’une nation, que le regretté Djamel Bensmaïl a eu chevillées au cœur jusqu’à son dernier souffle, l’ont emporté sur les plus vils sentiments. Ceux qui conduisent inexorablement vers des gouffres obscurs, funèbres.

Venue présenter ses condoléances à la famille du défunt et lui témoigner tout son soutien, une importante délégation de la région de Larbaâ Nath Irathen, emmenée par le maire affligé d’une ville qui, le 11 août dernier, fut le théâtre de l’horreur absolue, est allée ensuite se recueillir sur la tombe du bienfaiteur de la Kabylie, mort en martyr.

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

L’intérêt méconnu pour le Coran de T. Jefferson, un des pères fondateurs de l’Amérique

Algérie/Maroc : la rupture, vu des deux populations voisines