in ,

Non à l’islamophobie: hommage à la mémoire des victimes de Christchurch, vendredi 22 mars, dans toute la France

Vendredi 15 mars 2019, un attentat islamophobe a été perpétré dans deux mosquées de Nouvelle- Zélande. Cet assassinat de masse a touché enfants et adultes, on compte à ce jour 50 morts et des dizaines de blessés. Le meurtrier, un suprémaciste blanc, déclare que son inspiration idéologique prend source en partie dans la théorie du « grand remplacement », née dans l’extrême-droite française, puis banalisée plus largement dans une version euphémisée bien au-delà de celle-ci par des politiques, des journalistes et intellectuels.

C’est tout le venin raciste et du soi-disant « choc des cultures » distillé par tous les pouvoirs politiques qui criminalisent une partie des citoyens parce que musulmans, migrants, arabes, noirs, roms, habitants des quartiers populaires, qui autorisent ces passages à l’acte.

Nous avons le devoir de dénoncer tous les islamophobes en responsabilité, l’obligation de refuser toutes les euphémisations et relativisations qui parcourent les grands médias et qui ont fini par banaliser la haine, et même par l’institutionnaliser.

L’islamophobie a tué hier, tue aujourd’hui et continuera de tuer si nous ne nous donnons pas les moyens de déraciner le mal. Partageons ensemble notre douleur dans un recueillement et notre colère dans nos paroles, et puisque la France a été, selon ce suprémaciste blanc, déclencheur du massacre, organisons dans toutes les grandes villes de France un rassemblement ce vendredi, à 19h, devant les mairies ou autre lieu symbolique. 

Publicité

A Paris et pour la Région Parisienne, Vendredi 22 mars, à 19h, place de la République, nous rendrons hommage à la mémoire des victimes, de nos frères et sœurs assassinés par la barbarie islamophobe.

Premiers signataires : FUIQP (Front Uni des immigrations et des Quartiers Populaires), Comité Vérité et Justice pour Adama, UJFP (Union Juive Française pour la Paix), ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France), Voie Démocratique Paris-Est, CEDETIM, AMDH – Paris/ IDF (Association Marocaine des Droits Humains), Femmes Plurielles, Collectif de Défense des Jeunes du Mantois, Action Antifasciste Paris Banlieue, QITOKO, Parti des Indigènes de la République

Voir ou revoir la vidéo d’hommage d’Oumma :

“Nouvelle-Zélande : les visages des victimes de la barbarie terroriste”

Publicité

Nouvelle- Zélande : les visages des victimes de la barbarie terroriste

Nouvelle- Zélande : les visages des victimes de la barbarie terroristeA partager pour ne pas les oublier!

Publiée par Oumma.com sur Mardi 19 mars 2019

Publicité

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

La cause ouïghoure, coqueluche de l’Occident

Qui sont les suprémacistes blancs ?