in

Une conférence – débat avec Israël Shamir et Ginette Skandrani

 ISRAEL SHAMIR

Journaliste-écrivain israélien, né en Sibérie, Israël Shamir est internationalement connu pour ses brillants essais et nouvelles diffusés sur internet, mais aussi pour ses traductions de Homère, de Joyce et de Agnon. Dans de nombreux écrits, il n’hésite pas à remettre en cause, de l’intérieur, le mythe fondateur de l’Etat d’Israël. “Depuis la lointaine Amérique, Israël semble un Etat nucléaire géant, un Etat juif qui est une source de fierté pour les Juifs américains. Un visiteur quitte notre rivages avec un sentiment renforcé de notre identité et de notre prospérité. Nous seuls, résidents permanents, savons que c’est un montage de carte postale. Israël est en train de s’effondrer, à mesure que ses citoyens actifs émigrent en désespérance, tandis que les généraux achèvent la destruction du pays. Les Palestiniens d’origine sont livrés à un sort cruel : c’est un spectre qui les tue, un corps sans esprit qui arpente de sa transe de zombie les couloirs du Congrès et les déserts du Moyen-Orient…”, écrivait-il dans L’Etat mental, une nouvelle publiée sur internet en décembre 2001.

Avec l’écrivain palestino-américain Edward W. Saïd, Israël Shamir est l’un des principaux chantres de la solution préconisant “un homme, une voix, un Etat” sur la globalité de la Palestine héritée de la fin du mandat britanique. “Les juifs sont d’excellents Américains et Canadiens, ils peuvent être aussi d’excellents Palestiniens”, lançait-il devant un auditoire passionné lors d’une conférence à Montréal.

Par son parcours singulier et ses écrits reflétants une remarquable culture universelle, Israël Shamir a adopté une posture intellectuelle le plaçant au rang de dissident.

 GINETTE SKANDRANI

Présidente de La Pierre et l’Olivier et collaboratrice du Centre d’études Euro-arabes

La pierre et l’olivier est un réseau européen de solidarité avec les peuples de la Méditerranée. Crée à l’occasion de la Conférence euro-mediterranéenne qui s’est tenue à Barcelonne en 1989, cette organisation non gouvernementale oeuvre pour le soutien de projets de développement et favorise l’échange de réflexions et d’expériences alternatives entre les deux rives de la Méditerranée. Elle contribue aussi, par la tenue de forums et de conférences, au dialogue des civilisations nécessaire à l’établissement de la paix dans cette région.

 

Samedi 8 juin à 18h30

ESPACE CANEBIERE

6 rue Sénac, 13001 Marseille

(Mo Noailles ou Réformés)

CONFERENCE DE PRESSE

Lundi 10 juin à 11 h

Club de la Presse – 54 La Canebière, 13001 Marseille

Comité pour la décolonisation de la Palestine /Email : [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le député maire PS Georges Frêche remet ça !

La lamentable Histoire de l’association Vivre l’Islam et de l’émission musulmane sur France 2 (partie 1 sur 5)