in

Une conductrice de bus israélienne ignore les appels à faire descendre un Arabe du bus

Une conductrice de bus israélienne a été couverte d'éloges pour être restée sourde aux demandes insistantes de passagers qui exigeaient de faire descendre un homme arabe jugé hâtivement suspect.

Ruty Tehrani, 54 ans, conduisait mardi le bus 129 de Tel Aviv à Petah Tikva, quand des passagers ont commencé à se plaindre d’un homme arabe âgé qui se parlait à lui-même en arabe peu après qu'elle ait dépassé le centre Dizengoff, proche du lieu de la fusillade mortelle de la semaine dernière. Les passagers, le soupçonnant d'être un terroriste, ont demandé à ce qu’il soit débarqué du bus immédiatement, rappporte le site The time of Israël.

"Je suis consciente de la situation sécuritaire actuelle", a déclaré Ruty Tehnari à la Deuxième chaîne, insistant :  "mais il y a une limite à tout." Elle a raconté qu’elle s’est approchée de l’homme afin de lui demander s’il avait besoin d’aide, réalisant très vite qu’il était malade et ne représentait aucune menace pour personne. Elle a indiqué avoir informé les autres passagers de son refus de le faire descendre du bus, en leur précisant que si eux souhaitaient quitter son véhicule, ils étaient libres de le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Grande-Bretagne : un musulman éjecté d’un bus sans ménagement porte plainte pour discrimination religieuse

Le CFCM condamne l’agression antisémite à Marseille