in

Un professeur a demandé à ses élèves de respecter une minute de silence en mémoire de Mohamed Merah

Dans un lycée de Rouen, une professeur d'anglais a demandé à ses élèves de Terminale de respecter une minute de silence en mémoire de Mohamed Merah.  Dans un courrier envoyé au chef de l'établissement, les délégués de cette classe ont indiqué que la prof « a clairement dit que Mohamed Merah était une victime, que le lien avec Al-Qaïda avait été inventé par les médias et "Sarko". Une demande qui a suscité l'indignation du ministre de l'Education nationale, Luc Chatel qui  a interpellé le recteur de l'académie de Rouen afin de   la « suspendre immédiatement ».  Le  syndicat enseignant SGEN-CFDT  a également réagi en précisant à l'AFP que  « ce n'est pas du tout un acte politique d'une extrémiste, mais d'une collègue qui a des soucis de santé, qui est fragile et qui fait l'objet d'un suivi psychologique »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Riposte Laïque condamnée pour provocation à la haine envers les musulmans

La mairie refuse leur mariage