in

Un journaliste qui a infiltré une cellule de Daech en France pendant 6 mois a vu très peu d’islam

Pour réaliser son enquête exceptionnelle, un journaliste équipé d’une caméra cachée a infiltré pendant six mois une cellule d’aspirants-djihadistes à Paris et Châteauroux, qui préparaient un attentat en France avant d’être presque tous arrêtés fin 2015. Le résultat, Soldats d’Allah, une extraordinaire plongée d’une heure et demie au cœur d’un groupe d’islamistes radicaux, sera diffusé lundi soir sur Canal + dans l'émission Spécial investigation écrit le site 20 minutes dans un article paru aujourd'hui. 

Le journaliste qui a utilisé un pseudonyme a affirmé  qu' il "n'a pas vu d’islam dans toute cette affaire."« Mon but était de tenter de comprendre ce qu’ils ont dans la tête », dit Saïd Ramzi à l’Agence France Presse. « Et l’un des enseignements principaux est que je n’ai pas vu d’islam dans toute cette affaire. Aucune volonté de rendre le monde meilleur. Seulement des jeunes paumés, frustrés, perdus, suicidaires, faciles à manipuler. Ils ont eu la malchance d’être nés à cette époque où il y a l’Etat islamique. C’est très triste. Ce sont des jeunes en quête, et c’est ce qu’ils ont trouvé ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une mosquée incendiée à Ajaccio

Une mère de famille et son frère, Maram et Ibrahim, lâchement assassinés par l’armée d’occupation israélienne