in

Un historien français affirme qu’Israël a “planifié” la destruction du quartier maghrébin de Jérusalem

D’après Vincent Lemire, les maisons qui se trouvaient devant le mur des Lamentations ont été détruites à l’initiative du gouvernement après la guerre des Six jours, et non d’une quinzaine d’entrepreneurs israéliens comme le suggère le récit officiel.

L’historien français Vincent Lemire affirme dans un ouvrage paru ce vendredi qu’après la guerre des Six Jours en 1967, Israël a «planifié» la «destruction» du quartier maghrébin de Jérusalem, établi depuis huit siècles devant le Mur des Lamentations, et tenté de «dissimuler» son geste.
Directeur du Centre de recherche français à Jérusalem, Vincent Lemire anticipe des réactions «épidermiques» à la publication de son enquête «Au pied du mur: vie et mort du quartier maghrébin de Jérusalem (1187-1967)», tant la question des lieux saints à Jérusalem reste sensible.
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Jérusalem, Syrie, Liban… les images du rare épisode neigeux qui a touché le Proche-Orient

Anne Frank et sa famille dénoncées par un notaire juif ? Et alors ?