in

Tunisie : Ennahdha donné grand gagnant

Les électeurs tunisiens ont répondu présents à leur premier grand rendez-vous électoral de l’après-Ben Ali, et se sont massivement déplacés vers les isoloirs, battant un record de participation avec près de 90% de votants. Alors que les résultats définitifs seront entérinés demain mardi, des premières estimations dessinent déjà le profil du grand vainqueur.

Favori des sondages, le parti Ennahdha ferait plus que tenir la corde, il serait largement plébiscité par ce scrutin législatif à marquer d’une pierre blanche. En effet, selon les toutes premières estimations, les suffrages ont élu majoritairement le parti chapeauté par Rached Ghannouchi à 40% des voix, deux autres partis se disputant pour l’heure la très convoitée deuxième place :

le mouvement Ettakatol (gauche) de Mustapha Ben Jaafar et le Congrès pour la République (CPR, gauche nationaliste) de Moncef Marzouki. ” Nous aurons autour de 15% des suffrages, ce qui se traduirait par un minimum de 30 sièges selon des statistiques à l’échelle nationale “, a déclaré Khalil Zaouia, n°2 d’Ettakatol, tandis que Moncef Marzouki, dirigeant du CPR, nourrissait l’espoir d’être crédité de 15 à 16% des voix.

Le Parti démocrate progressiste (PDP), quant à lui, a reconnu sa défaite lundi après-midi. « Les tendances sont très claires. Le PDP est mal positionné. C’est la décision du peuple tunisien et je m’incline devant ce choix », a indiqué Maya Jribi, la secrétaire générale du PDP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le CNT exige l’extradition des Kadhafi réfugiés en Algérie

Le triomphe médiatique des faussaires : y’en a marre !