in

Tunisie : arrestation de députés critiques du président Saied

Un poste de Premier ministre toujours vacant, des arrestations de politiques critiques envers le président, une semaine après la prise de pouvoir de Kais Saied en Tunisie, certains observateurs expriment la crainte d’une dérive autoritaire. Les arrestations qui font polémiques ces derniers jours sont celles, notamment, de deux députés du mouvement islamo-nationaliste Al-Karama, un parti ultraconservateur allié d’Ennahdha. Maher Zid et Mohamed Affes ont été arrêtés ce week-end et ont été placés en détention provisoire dans le cadre d’une « enquête de la justice militaire« , a expliqué sur Facebook le chef d’Al-Karama, Seifeddine Makhlouf.

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Au cœur des conflits, le Liban

L’ONG israélienne B’Tselem filme une attaque conjointe d’un village palestinien par des colons et des soldats israéliens