in

Trump évoque un attentat en Suède qui n’a jamais eu lieu

Partagé en rire et colère, la Suède réagi à l’attentat que Donald Trump a mentionné dans un discours hier en Floride. Un attentat qui n’a jamais eu lieu dans ce pays scandinave, mais selon le président des États-Unis, il s’agit simplement d’un malentendu. Un malentendu qui a poussé Stockholm a demandé des explications à Washington.

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. La vérité est que Trump n’a jamais parlé d’attentat, il a dit « avez-vous vu ce qui s’est passé, hier soir en Suède? «

    Or il se trouve que ces derniers mois, les agressions et les viols se sont multipliés de façon dramatique en Suède et que c’est bien entendu à cela que Trump faisait allusion dans son discours et pas à un quelconque attentat inexistant.

  2. CHETTIH vous l’avez bien dit : trump a dit ce qui s’est passé hier. “HIER” veut dire un instant précis. “CE QUI S’EST PASSE” signifie aussi quelque chose de spécifique et non une généralité

  3. Éric Duhaime
    15 h ·
    Donald Trump a-t-il vraiment inventé un attentat terroriste en Suède ou il est encore victime d’une Fake News de médias biaisés?
    À vous de juger.
    Voici textuellement sa déclaration:
    “You look at what’s happening in Germany, you look at what’s happening last night in Sweden. Sweden, who would believe this. Sweden,” Trump said. “They took in large numbers. They’re having problems like they never thought possible.”

    J’aimeAfficher plus de réactionsCommenterPartager
    Commentaires principaux
    101 101
    26 partages
    Commentaires
    Richard Bisson

    Votre commentaire…

    Richard Bisson
    Richard Bisson Il est responsable de la dernière tempête en Gaspésie.J’écoutais le discours sur Fox News et j’ai compris ce qu’il voulait dire mais il fallait avoir écouté l’émission Tucker Carlson également sur Fox News où ils ont fait un reportage sur les implications de l’arrivée massive de réfugiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des centaines de Libanais ont signé une pétition pour dire Non à la venue de Marine Le Pen au Liban

La famine, arme des forts contre les faibles