in

Tarn : une buraliste refuse de servir une cliente voilée

Interdit aux femmes voilées ! A Albi, dans le Tarn, la propriétaire d’un tabac-presse n’a pas craint de prendre quelques libertés avec la circulaire du 2 mars 2011 portant sur « la dissimulation du visage dans l’espace public », pour renouer avec les heures sombres d’une loi d’exception qui ne dit pas son nom, ostracisant les musulmanes dont le minois n’est pas caché, mais entouré d’un hijab.

Convaincue de son bon droit, son interprétation très liberticide de la circulaire s’affiche sur la devanture de son magasin (voir ci-dessous), accompagnée de trois portraits de femmes illustrant de manière explicite son refus de servir celles qui arborent le couvre-chef honni, sans que cela n’offusque personne. Jusqu’à ce vendredi 13 avril où Anaïs R. a osé franchir le seuil de son commerce, en s’affranchissant de sa mise en garde discriminatoire et parfaitement illégale…

Loin d’imaginer qu’elle subirait une terrible humiliation en venant récupérer un colis dans ce tabac-presse qui fait aussi office de point-relais, la jeune femme voilée a été d’abord interloquée devant le refus cinglant de la servir opposé par la buraliste, puis s’est sentie outragée quand celle-ci lui a intimé l’ordre de se dévoiler pour prouver son identité.

Selon la Dépêche du Midi, elle aurait alors proposé, à contrecœur, de retirer son hijab à l’abri des regards, dans un coin du magasin. Mais la commerçante n’a rien voulu entendre, lui rétorquant méchamment « Ici, on est en France, on est sur un même pied d’égalité ! ».

A ces mots mortifiants et face à son interlocutrice tyrannique, résolue à faire régner sa propre loi derrière son comptoir, Anaïs R., tremblante d’émotion, a fini par fondre en larmes. Elle n’a eu d’autre choix que de donner procuration à un client pour qu’elle puisse enfin récupérer son colis et mettre un terme à son cauchemar.

Après avoir relaté sur sa page Facebook sa mésaventure dans ce tabac-presse d’Albi et l’odieux rejet dont elle a été victime, comme une malpropre, la jeune femme musulmane a annoncé son intention de porter plainte contre la commerçante pour discrimination.

Contacté par La Dépêche du Midi, le procureur de la République du Tarn, Alain Berthomieu, a confirmé qu’une plainte a bien été déposée contre la commerçante et a même indiqué qu’elle était sous le coup de trois autres plaintes pour le même motif, déposées en  2015, 2016, et 2017. Ces affaires seront jugées le 24 mai prochain.

La société Pickup, qui assure la livraison des colis dans ce tabac, a immédiatement réagi sur Twitter. « Nous demandons aux relais de vérifier la cohérence entre le nom du destinataire, la pièce d’identité présentée et la personne qui se présente pour retirer un colis. Bien évidemment, un voile ou un turban ne fait pas obstacle à ce contrôle. Nous avons déjà demandé à ce relais de ne pas exiger des clients venant retirer un colis Pickup qu’ils ôtent leur voile ou turban, un nouveau rappel va être fait dans ce sens ».

De son côté, la buraliste, qui mène une croisade hargneuse contre le voile depuis un certain temps déjà, se dit « choquée, outrée que cette affaire prenne de telles proportions pour une simple question de sécurité ». Mais le pompon, c’est quand elle affirme haut et fort « avoir toujours respecté la loi ». Laquelle ? Celle qui sort allègrement des clous pour s’enfoncer dans l’abîme de l’arbitraire, sans nul doute !

L’affiche qui s’expose au yeux de tous sur la devanture du magasin

26 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Cette buraliste si les faits décrits sont confirmés discrimine au sens légal du terme, C’est donc une délinquante et il faudra la punir par les peines prévues par la loi 3 ans de prison et 35 000 euros d’amendes max, gageons qu’elle n’écopera de la peine maximum mais elle pourrait se voir infligé de la prison avec sursis (c’est déjà arrivé) et d’une belle amende. Pour ma part si j’étais juge je lui aurais bien mis de la prison ferme parce que les discriminations font le lit du délitement social que connait notre pays depuis 30 ans.

  2. “A Londres, un buraliste a refusé de me vendre des piles au motif que j’étais français. Je reconnais que ça agace, mais on survit à ce genre d’humiliation imbécile.”

    Certains canadiens anglophones disaient quand ils entendaient parler français “speak white please”.
    La bêtise n’a pas de frontières qu’elles soient étatiques, religieuses, politiques, génétiques, de classes sociales riches pauvres etc. etc.
    Elle a un avantage :
    La bêtise humaine est la seule chose qui donne une idée de l’infini. (AUDIARD)

  3. Affiche et attitude tout simplement scandaleuse…!
    Le genre de “mongolien” qui n’a pas ouvert un livre d’histoire depuis des lustres. Comment est-il possible dans ce cher pays dits des “droits de l’homme” (quand cela l’arrange) que nous en arrivons à ce genre de comportement envers autrui. Sans doute un belle voie vers l’apaisement…. :/
    Vous me direz, l’an 40 n’est pas très loin et il en faudrait très peu pour que la majorité des gens d’ici ne se remettent à chanter :” maréchal nous voilà!” avec une petite nuance toutefois: les cibles ne seraient plus les juifs mais les musulmans.
    Ceux et celles qui se disent “Français” (comme si les autres l’étaient moins!), oui vous les pigmentés rose blancs que le soleil fait rougir : commencez donc à être pleinement républicain et démocrate envers autrui, commencez donc à considérer les autres et acceptez les avec leurs différences, cela ira tout seul ensuite; mais “non” c”est tellement plus simple de les accuser de tous les maux, de ne pas aller vers eux, de ne pas être curieux d’une culture différente….et pourtant si riche; c’est la peur qui vous anime, c’est tout.
    Quelle honte ! Quel mépris ! et cette buraliste se pense “française”!
    Allez allez au rasoir national ce genre de débile mental et en comparution immédiate sans autre forme de procès!

    • Ce pays,comme tu dis, a laissé bien trop longtemps ses frontières ouvertes à la plèbe de l’autre rive de la Mediterranée….Les français ont compris qu’il était temps,crucial,VITAL,que cela change…

  4. Si son visage est voilé, il est normal de lui demander de se découvrir , n’importe qui pouvant récupérer un colis ou encaisser un chèque en se faisant passer pour elle. A part cela, il est scandaleux de refuser un service public sous prétexte de suivre un règlement . Ce n’est plus du racisme c’est de la bêtise

    • Bonjour,
      Commentaire totalement inutile. Soit vous n’avez pas lu l’article soit …..
      Il n’est nullement question de visage voilé dans cette affaire.

    • homme

      “Quelle société”? Mais c’est la France d’aujourd’hui cher ami. Depuis les beaufs de base qui inventent leurs propres lois républicaines comme cette buraliste du Tarn jusqu’aux chefs politiques comme cette tête à claques de Wauquiez, tout est bon pour bouffer du musulman et se payer une virginité nationaliste.

      • Pourquoi , parce que chez les citoyens français de confession musulmane il n’y a pas des « beaufs de base » peut être ?
        L’imbecilite n’a pas de camp!
        Vos amalgames sont tout aussi inutiles qu’improductifs puisqu’il reproduisent exactement ce que vous dénoncez !
        À savoir «  l’intolerance Et la stigmatisation »

        • étiennedolet.

          Je vous ai connu plus pondéré, plus éclairé aussi. Calmez-vous.

          Les “beaufs de base” c’est une vraie spécialité française, comme le tiercé, le petit salé de lentilles, le camping à Bormes les Mimosas, ou “Je ne suis pas raciste, j’ai un ami arabe”.

          En ce qui concerne les musulmans (sujet qui vous chatouille de toute évidence), nous avons la racaille. De gros imbéciles, incultes, vulgaires et irrespectueux qui sont une honte pour chacun de nous. Ça vous va comme ça?

          • je suis très calme, ne vous inquiétez pas pour moi!
            je voulais simplement signifier que reproduire, des schémas de généralisation, d’amalgames, alors que l’on est soi-même fréquemment victime de ce type de comportement, n’était forcement la bonne réponse.
            Et puis il ne vous aura pas échappé que nous avons tous une définition très personnelle de la “beaufitude”; et que nous sommes nous-même toujours le beauf de quelqu’un !
            vos critères, concernant Bormes les Mimosas, le petit salé au lentilles, ou le tiercé ne concernent que vous !
            considérez- vous vos coreligionnaires, qui fréquentent les MacDo, qui chaussent des Nykes, qui boivent du coca, comme des beaufs ?
            donc un peu de mesure et de modestie, sur ce sujet, reste quand même une bonne piste (en ce qui concerne le vivre ensemble tout au moins)

          • ah oui j’avais oublié le “clou” de votre post:
            “en ce qui concerne les musulamns (sujet qui vous chatouille de toute évidence) ”
            comme ce n’est pas la première fois que cette vanne pourrie, pleine se sous-entendus revient dans les posts de certains oumanautes , ca mériterait un petit éclaircissement, vous ne pensez pas ?
            cordialement

        • étiennedolet

          Je vous ai répondu sur les beaufs, désolé si vous en faites partie. Plus de doute. Puis avant de sauter sur vos grands chevaux (le tiercé encore!), prenez le temps de lire jusqu’au bout ce que vos interlocuteurs essaient de vous expliquer.

      • J’ai fréquenté par curiosité depuis des années une grande variété de sites ou politisés (extrême droite ou gauche), ou défendant une cause (pour ou contre la Constitution Européenne de 2005), ou à connotation religieuse (cathos ou autre).
        Un invariant :
        Dans tous les cas chacun voit systématiquement une poutre dans l’œil de son voisin et … inversement.
        Personne ne décide spontanément de commencer par balayer devant sa porte avant de regarder le voisin.
        Un cauchemar :
        Je rêve ou plutôt je cauchemarde en pensant à ce que contiendrait un site reprenant l’ensemble des poutres que les uns les autres voient dans l’œil de leurs voisins ….
        Ce site rapprocherait chacun de la réalité de l’Humanité dans sa globalité … pas trop belle à observer, assez hideuse.

        • En voila une remarque qu’elle est pertinente (Copiright Coluche).
          Je note aussi le fait que cette buraliste fait dans la psychorigidité privée. Elle va sans doute avoir de ennuis, et on ne la plaindra pas.
          C’est plus grave quand ce type d’opinion est mise en pratique par un état, ou un groupe terroriste.
          Plus grave aussi quand ça débouche sur des assassinats, et non sur un refus de délivrer un colis, ou servir un client.
          A Londres, un buraliste a refusé de me vendre des piles au motif que j’étais français. Je reconnais que ça agace, mais on survit à ce genre d’humiliation imbécile.
          En Iran, ôter son voile peut vous valoir dix ans de cabane (+ la prime habituelle, à savoir torture et viols à répétition).

          • J’ai toujours un problème lorsqu’on compare la France à l’Arabie Saoudite ou à l’Iran. Un proverbe arabe dit on ne compare pas un chameau à une fourmie, on ne compare pas des Etats qui tendent vers la Démocratie et la modernité (au sens philospophique du terme) et des Etats autoritaires et conservateurs.
            Que ce soit en Angleterre ou en France, il n’y a pas mort d’homme mais tout de même, symboliquement le message est fort, d’ailleurs les droits des deux pays condamnent ces attitudes pénalement. En France, il y a un côté plus choquant parce que c’est une Française qui s’adresse à une autre Française en lui renvoyant que c’est n’est pas une française comme une autre parce qu’elle a un foulard sur la tête. C’est aujourd’hui un fait minoritaire mais qui existe bien et qui va s’agglomérer à d’autres faits et paroles : discours sur l’islam négatif dans les médias, interdiction par une circulaire du ministère de l’EN (depuis abrogé) sur l’interdiction des mamans voilés d’accompagner les sorties scolaires, polémique lorsque Mme Ben Ziaten se rend à l’assemblée nationale avec le Foulard et j’en passe…
            Dans ces conditions même avec beaucoup de bonne volonté et d’optimisme il est difficile, lorsqu’on est musulmane voilée de se considérer comme une Française à part entière et ça ce n’est pas très bon pour notre société.

          • “En Iran, ôter son voile peut vous valoir dix ans de cabane (+ la prime habituelle, à savoir torture et viols à répétition).”

            Quelles sont tes sources?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Albert Jacquard: « Les races humaines n’existent pas »

Attentat Mosquée de Québec: les proches des victimes musulmanes traitent son auteur de “monstre d’inhumanité”