in

Syrie : le sauveur de chats

Dans la Syrie en guerre, un improbable refuge pour chats

9 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Deux lignes sur un sujet concernant les chats, et vous trouvez le moyen de placer une insulte antisémite, et une insulte homophobe. Respect.

    • Des idiots prononçant des insultes de cet ordre, y en a plus mais souvent planqués derrière leur écran sur tous les sites même des médias français donc pas qu’ici faute d’avoir du cran de se faire verbaliser et de se faire mettre au cahot en garde en vue pour assumer leurs délits.

  2. à l’attention de cet électricien syrien et du médecin vétérinaire
    Barak Allah oufikoum.

    Poursuivre une telle oeuvre comble tout coeur d’enfant et d’adulte partout dans le monde en espérant que la population civile puisse voir un jour la fin de cette guerre en Syrie inchallah et que le Syrie puisse devenir un pays tolérant, où il fait bon vivre sans tous les crimes, les massacres et toutes les injustices … commis par la dictature et par des terroristes barbares.

  3. Très belle initiative. On l’oublie souvent mais la faune et la flore doivent être aimé et respectées. C’est aussi l’oeuvre de notre Créateur. Je m’étonne parfois de la virulence de certains musulmans à l’égard de ma chienne. Comme si être musulman c’était faire d’un chien un “objet” interdit.

  4. Ca sert à rien de vouloir montrer aux Occidentaux qu’on a du coeur, ou que là bas ils ont “aussi du coeur”… comme le dit le Monsieur, parce que déjà d’une, on le sait très bien (pourquoi ils n’en auraient pas ?), et que les Occidentaux n’ont pas + de coeur que les autres terriens hein : ils abandonnent, leurs animaux, des animaux qu’ils ont fait semblant d’aimer pendant un temps, et pis qu’ils sont capables, d’abandonner comme ça… en laissant leur animal se poser mille et une questions ! Le Monde, a + de coeur que les Occidentaux ! Les Occidentaux n’ont pas le monopole de l’amour ni du coeur, c’est juste des slogans, tout ça ! Des légendes !…

  5. Un jour j’ai vu une photo où c’était la fin du Ramadan et tout le monde avait le droit de venir manger, même des chats… Y’avait des tas d’assiettes, de nourriture, et des chats qui s’étaient attablés… mais je sais plus dans quel pays…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir vers le Miséricordieux

Face aux stéréotypes, Sabri et Ahmed quittent une grande entreprise pour monter leur propre société