in

Sihem Habchi au coeur d’un scandale au sein de NPNS

De sa grotesque apparition médiatique coiffée du bonnet phrygien, à sa prestation pathétique devant la commission parlementaire contre le voile intégral, en passant par ses prises de position utiles en faveur des femmes opprimées, le ridicule ne tue plus depuis longtemps pour Sihem Habchi, mais en revanche l’excès de carriérisme et l’appât du gain si ! On pensait que la présidence de NPNS était un tremplin assuré vers la gloire, c’était sans compter un mystérieux mail qui a pris la « beurette », la plus en pointe dans la stigmatisation de l’islam, la main dans le sac !

Un sacré lièvre que lève là le Nouvel Observateur, révélant que Sihem Habchi, la « tyrannique », qui gérait son association d’une main de fer, est accusée de « conflits d’intérêt et de mélange des genres” dans la gestion de NPNS. Sous le règne de la « despote » de l’immigration, pitoyable marionnette du système, tout se passait en famille : cooptation de ses deux sœurs au Conseil d’Administration, son compagnon chargé de refondre le site de l’association pour la modique somme de 20.000 euros… et j’en passe et des meilleurs !

Bilan : des salariés au bout du rouleau et en grève.

A l’heure où son masque tombe, et qu’une zone de forte turbulences l’entraîne sur une planche savonnée, Sihem Habchi semble avoir cessé de faire illusion pour le plus grand bien de tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le général algérien Khaled Nezzar interpellé et poursuivi pour crimes de guerre en Suisse

L’Arabe et son passeport, un sketch made in Israël