in

L’Arabe et son passeport, un sketch made in Israël

Si la parodie, la critique ou pire la condamnation d’Israël équivalent à se tirer une balle dans le pied, à se mettre d’office au ban de la société, ou encore à se faire traîner devant les tribunaux, la seule « démocratie du Proche-Orient » peut en revanche tout se permettre, violer les lois internationales, tuer des humanitaires dans les eaux internationales, s’étendre à l’infini, et même s’en payer une bonne tranche sur le dos de l’Arabe !

Et si jamais vos zygomatiques ne se dérident pas à la vue de ce sketch, soyez sûrs d’une chose : c’est vous qui serez coupables de ne pas avoir le sens de l’humour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sihem Habchi au coeur d’un scandale au sein de NPNS

USA : des musulmans limogés pour un abus de temps de prière