in

Racisme, et port du voile : la rappeuse Mona Haydar veut déconstruire les clichés

Racisme, port du voile, islam… À la rencontre de Mona Haydar, une rappeuse qui veut déconstruire les clichés.

Publicité
Publicité
Publicité

19 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Où sont les preuves que l’imposition de certaines règles par exemple visant à “cacher des attraits” d’ordre sexuel aboutit à moins d’abus ? Au contraire souvent les interdits amènent des frustrations qui à leur tour conduisent aux excès (mais cachés). Et en effet, si il faut cacher aux hommes la vue des femmes pour qu’ils se contrôlent, ceci en dit long sur leur respect et capacité à (se) raisonner…

  2. Les systèmes religieux créent des interdits alimentaires, vestimentaires ou autres qui dans la pratique ont l’avantage de distinguer et séparer leurs ouailles des autres.
    Ces pratiques créent en parallèle aux systèmes religieux autant de systèmes commerciaux.
    Ces masses humaines constituent des clientèles captives commercialement.
    Au Brésil nous avons la démonstration en cours de développement de ce phénomène. Les évangéliques y prennent la place des catholiques ………… en parallèle se développe au même rythme une industrie de l’habillement “évangélique”.
    Avec les humains le tiroir caisse n’est jamais très loin du religieux.

  3. Ah le voile…
    Tout d’abord, en tant qu’humaniste, je suis pour que la femme et l’homme disposent de leur corps comme il leur plait (dans la limite de la décence…).
    Mais en tant que musulman, je me pose la question: combien de versets dans notre saint coran parlent du voile? 2…
    Mentionnent ils la tête? Je me pose encore la question…
    Et pour la musique? Je n’ai lu aucun verset parlant d’interdiction, mais bon, je comprends peut-être mal…

    • @Tarek

      Pourquoi: Dans la limite de la décence? Les indiens d’Amazonie ne sont pas indécents. Ils vivent quasi nus à cause de la chaleur. Ca parait logique.
      Pour ce qui est du voile, Tarik Ramadan explique dans une de ses conférences que le hidjab est obligatoire pour “la bonne musulmane”. C’est très bien argumenté, si l’on admet le caractère intemporel du Coran. Par contre, ce prêcheur ne cite pas de sourate conseillant le compissage des dévotes.
      Pour ce qui est de la musique, je n’ai pas non plus relevé d’interdiction. Il faut sans doute y voir une séquelle de l’enseignement paulinien. Haine du corps, du sexe, des plaisirs, des arts et des sciences. Pourtant, l’Islam des lumières y a échappé.
      Enfin, on est toujours libre de faire des choix sans se préoccuper des textes.
      En attendant, la musique est interdite en Iran. Et la police religieuse est partout, pour sanctionner le moindre dérapage. Ca fait rêver.

      • Patrice

        Les indiens d’Amazonie ne représentent pas l’humanité… De plus, c’est un mode de fonctionnement qui leur est propre comme pour certaines tribus d’afrique, mais ce n’est pas par rapport à la chaleur. Car bien au contraire, pour se prémunir de la chaleur, il vaut mieux se vêtir!
        Bon, Patrice! Je sais que vous avez un différent avec TR, mais quand-même… Est-ce lui qui décide des écrits du coran??? Ce qui dit TR c’est uniquement ce que disent plus de 80% des savants musulmans (et je suis gentil…)! Par contre, il dit aussi qu’entre le voile et l’école ou le travail, il faut choisir l’école ou le travail. C’est une position que beaucoup de nos savants ne partagent pas mais qu’il assume. Vous ne le dites pas ça? D’ailleurs, vous ne m’avez toujours pas répondu en quoi TR a des thèses similaires aux FM…
        Pour ce qui est des séquelles de je ne sais qui… Sachez que le coran admet complètement les relations sexuelles dans le plaisir, il encourage à la sensualité, à s’ouvrir au monde, et la première injonction que le prophète a eu (le premier verset), c’est: “lis”, c’est-à-dire instruis-toi, apprends, découvre le monde, etc…

  4. Ilyess oui le voile peut etre un instrument de seduction (voir mennel); et je suis pour que les mamans voilees accompagnent les enfants une maman voilee ( une femme formidable et appreciee de tous les parents)ayant régulièrement accompagné les sorties scolaires de ma fille;le voile a été interdit en classe au debut à la demande de certaines jeunes filles musulmanes qui ne souhaitaient pas le porter ; elles avaient peur d’etre obligees par leurs familles de le porter ,dans certaines villes certains quartiers il y a une pression pour qu’elles le portent ;paradoxalement il y a des jeunes filles qui le portent en cachette de leurs parents(on le voit dans mon lycee ou plutôt a la sortie);et un foulard ce n’est pas une bourqa;

  5. Patrice patrice
    Le voile son objectif n’est pas de séparé les êtres humains, mais la pudeur
    Le prophète a dit : « toute religion à sa moralité et la moralité de l’islam c’est la pudeur » , et la pudeur fut la qualité du saint prophète.
    L’attirance pour les attraits corporels est naturelle chez l’être humain, et l’islam ne demande pas à ce dernier de chercher à éradiquer cette attirance. Au contraire, c’est bien parce qu’il reconnaît qu’attirance il y a entre homme et femme qu’il désire orienter celle-ci. En agissant ainsi, l’objectif de l’islam n’est pas de rendre la vie impossible mais au contraire de permettre qu’elle soit mieux vécue, en préservant l’homme de flatter sans cesse son instinct.
    Patrice patrice
    Allah dit:
    “Dis aux croyants qu’ils baissent de leur regard et qu’ils restent chastes. Ceci est cause de plus de pureté pour eux. Dieu est informé de ce qu’ils font.
    Et dis aux croyantes qu’elles baissent de leur regard et qu’elles restent chastes. Et qu’elles ne montrent pas leurs attraits, sauf ce qui en paraît. Et qu’elles ramènent leur khimâr sur leur encolure et qu’elles ne montrent pas leurs attraits, sauf à leur mari, ou à leur père (…)” (Coran 24/30-31).
    L homme aussi a un devoir de chasteté, et de se couvrir ces parties intimes.
    Concernant l Iran ou l arabie saoudite ce ne sont vraiment pas des modèles concernant les droits en général
    Patrice arrête de recopier les articles de fdesouche ou valeurs actuelles
    Amicalement

    • @Ilyiess

      D’où vous vient cette référence à Valeurs Actuelles? Ou à F de Souche, un groupe d’extrême droite? Vous confondez. Je défends les droits de l’homme, pas les FM.
      A part ça, pourquoi vos croyantes devraient-elles rester chastes? Parce que c’est marqué dans un livre du 7ème siècle? Bien, bien. Mais pourquoi?
      Suggestions:
      – Pour préserver les valeurs d’une société inégalitaire, et les classes qui y sont associées.
      – Pour réserver l’hédonisme aux nantis.
      – Pour perpétrer la religion, dont le but est de servir les riches.

      Je ne critique pas. Car les pauvres doivent se soumettre aux riches, les colonisés au colon, les arabes au bon blanc. C’est notre intérêt, à nous autres les enfoirés. Et c’est super que vous adhériez à cette théorie foireuse.
      Donc, merci encore, au nom de la race supérieure.
      Enfin, pas pour longtemps.
      Amitiés.

      • Patrice

        Je ne cherche pas à venir au secours de Ilyess.
        Néanmoins… Vous dites des choses pas très raisonnables à mon sens.
        Tout d’abord, Ilyess a cité le passage du coran en entier, c’est-à-dire, que la chasteté concerne aussi l’homme. Pourquoi parlez-vous de “vos croyantes”?
        De plus, ce terme renvoie au fait qu’elles nous appartiendraient…
        Vous dites “je ne critique pas”… permettez moi d’en douter pour le coup…
        Le coran est descendu justement pour combattre la pauvreté et les injustices sociales!
        Après, on y croit ou on n’y croit pas… Mais si on décide d’y croire, eh ben on apprend à maîtriser ses pulsions et on se préserve pour son/sa conjoint(e).

    • Ca sert à quoi au juste la chasteté? A limiter la démographie? A éviter la propagation des maladies vénériennes? Bien! Sauf que désormais, on a la capote, qui remplit le même rôle. D’où la naissance d’une nouvelle morale. Copuler sans capote, c’est mal, alors qu’avec, c’est bien. Mais bon, faut quand même pouvoir bander. Et, à mon âge, c’est pas gagné. Du coup, je suis devenu un mari exemplaire.
      Allez Louia.

  6. Juste en évoquant le mot voile c’est l’hystérie
    D’ailleurs les événements le montre très clairemen.
    Burkini, pub femme voilées, mamans qui accompagne les enfants etc…
    Tous cela est accepté pratiquement partout dans le monde.
    Mais à l’inverse En France, élus et internautes appellent au boycott, insulte, etc..
    Mais malheureusement certaines soeurs n’ont pas bien compris que la finalité du voile n’était pas juste couvrir les cheveux .
    Mais bien plus que sa, et peut même encore devenir un subtil moyen de séduction (de plus) pour la femme qui se voile : quand les fenêtres étincelantes de l’âme encadrées d’un noir tissu sont parées de maquillage…

  7. Certes, cette jeune femme intelligente n’est pas emblématique d’un quelconque fondamentalisme. D’ailleurs, son métier de rappeuse atteste de son rejet du salafisme.
    Il n’empêche.
    – Le voile n’en demeure pas moins discriminant, en contribuant à séparer les sexes, et séparer les communautés.
    – Le voile est également infamant, en demandant à la femme de se cacher, alors que l’homme affiche sa pilosité spectaculairement.Difficile de concilier ça avec le féminisme.
    – Le voile est imposé dans certains pays musulmans comme l’Iran, avec des peines allant jusqu’à 10 ans de prison pour celles qui le refusent ostensiblement. Si on défend les droits de la femme, il faut aller jusqu’au bout, et défendre aussi ceux de la femme vivant sous la férule de la police des moeurs.
    – Perso, je ne vois pas de raisons d’interdire ce costume clivant, ni de raisons d’obliger certaines à s’en affubler. Cette jeune chanteuse eut été plus crédible si elle avait eu un mot pour soutenir les féministes iraniennes, ou saoudiennes. La DUDH, c’est pour tout le monde. Je doute aussi du fait qu’elle pourrait faire du rap en Iran. (Rappel: La musique y est interdite!!!).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Visages du “choukr” à la lumière du Coran

Pour une approche historico-critique impartiale des débuts de l’islam