in

“Quand je les vois, je nous vois”, une grande campagne de soutien aux Palestiniens fédère plusieurs célébrités afro-américaines

Sans frontières, chevillé au corps et à l'âme, le combat pour la liberté et la dignité fédère sous la même bannière la chanteuse afro-américaine, Lauryn Hill, cinq mois après avoir été sensible à l’appel au boycott de BDS et renoncé à se produire en Israël, ainsi que Cornel West, Alice Walker, Danny Glover et des dizaines d’autres universitaires, activistes et artistes, tous faisant cause commune en faveur de la Palestine dans une grande campagne de sensibilisation.

"Quand je les vois, je nous vois" , tel est le slogan d’une extraordinaire puissance, notamment auprès de la jeunesse noire américaine, qui fuse de la bouche de l’égérie Lauryn Hill, laquelle apparaît à l'image munie d’une pancarte à la forte résonance « Libérez les prisonniers politiques », dans le cadre de la vidéo de soutien au peuple palestinien produite par Noura Erakat, professeure adjointe à l’Université George Mason et avocate des droits de l’homme.

Liant Gaza et Ferguson délibérément pour mieux frapper les esprits et rassembler très largement aux Etats-Unis, un des concepteurs du clip, Mari Morales-Williams, militant du projet Black Youth 100, a expliqué combien il est essentiel d’établir un parallèle entre les meurtres d’Afro-américains commis de sang froid par la police, effroyable résurgence des heures funestes de la ségrégation raciale sous l’ère Obamanienne, et les persécutions et exécutions sommaires de Palestiniens perpétrées par l’armée d’occupation israélienne et les hordes de colons fanatisés.

L’union fait la force, notamment quand il s’agit d’entrer en résistance contre la barbarie à visage humain qui sévit en toute impunité dans l’enclave palestinienne, la plus grande prison à ciel ouvert du monde, et ressurgit sur le sol de la première puissance mondiale, de surcroît meilleure alliée et grand pourvoyeur d'armes d’Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Turquie récompensée à Washington pour sa politique d’accueil des réfugiés

Le directeur de l’IUT de Saint-Denis suspecté de “manipulation” à l’aide de tapis de prière