in

Quand Fourest fait planer la suspicion sur les agressions islamophobes d’Argenteuil

Ce serait mentir que de dire que les contre-vérités sournoises assénées par Caroline Fourest, avec la fausse impartialité qui en fait une éditocrate incontournable de la médiasphère, nous manquaient. Et nous ne voulons surtout pas tomber dans le travers de cette « serial-menteuse » professionnelle, qui, comme tous les imposteurs intellectuels de son espèce, a l’art d’être sur tous les fronts en ayant depuis longtemps choisi sa croisade, la plus rentable et gratifiante assurément.

Les récentes agressions islamophobes d’Argenteuil ne pouvaient que l’inspirer, et c’est au micro de France Culture, où elle a carte blanche pour altérer la réalité en toute sérénité, que Fourest a montré ce matin toute l’étendue de son talent. Passées au crible de sa mauvaise foi, il ne subsiste de la violence raciste et des deux jeunes femmes, Leïla et Rabia, qui en ont été victimes, que l’insidieux poids de la suspicion que la chroniqueuse fait peser sur la véracité des faits.

Mais sa grossière manipulation atteint des sommets de malhonnêteté, lorsque sans vergogne, et alors que notre vidéo est là pour lui opposer un démenti cinglant, elle affirme tranquillement que le père de Rabia n’a cessé d’interrompre sa fille pendant l’interview, ravivant ainsi dans l’opinion publique les préjugés, déjà profondément ancrés, à l’égard du machisme musulman, du patriarcat et de l’infantilisation des femmes.

De même, les associations musulmanes luttant contre l’islamophobie sont toutes suspectées de nier l’antisémitisme au profit de la dramatisation du fléau islamophobe, avec tous les sous-entendus hautement délétères qui se donnent à entendre implicitement.

Quant à notre site, la bête noire obsessionnelle de Caroline Fourest, après nous avoir longtemps jetés à la vindicte en tant que vilain, méchant site « islamiste », un certain glissement sémantique semble avoir opéré, mais toujours avec un suffixe en « iste » à forte connotation péjorative : Oumma.com, le site « communautariste », dont le seul tort, dans la vaste Tartufferie ambiante, est d’être l’empêcheur de diaboliser l’islam et les musulmans en rond…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

islamophobie: Argenteuil :c’est où ?

Grande-Bretagne : des élus locaux appellent à interdire une manifestation de l’extrême droite