in

Profanation de la mosquée de Limoges

Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) condamne avec la plus grande fermeté la profanation de la mosquée de Limoges ce samedi 17 mai 2013. Depuis juillet 2012, c’est la quatrième fois que cette mosquée est victime de dégradations à caractère raciste. Et depuis le début de l’année 2013, plus d’une douzaine de mosquées ont été honteusement profanées.

Le CFCM est profondément indigné par la multiplication de ces actes xénophobes qui visent des lieux de prière et de recueillement, et exprime son soutien total aux responsables et aux fidèles des mosquées qui en sont victimes.

Le CFCM appelle l’ensemble des musulmans de France à rester serins face à ces provocations méprisables et à faire confiance aux valeurs qui animent l’immense majorité de nos concitoyens.

Face à la monté inquiétante des actes antimusulmans, notamment ceux qui touchent les mosquées de France, le CFCM appelle les pouvoirs publics à se pencher sérieusement sur ce fléau qui menace notre vivre ensemble et à mobiliser davantage de moyens face aux auteurs de ces actes révoltants et insupportables.

Fait à Paris, le 18 mai 2013

Mohammed MOUSSAOUI

Président du CFCM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce que les parents musulmans expliquent à leurs enfants

Ronaldo mange du poulet “halal” dans une pub pour KFC Arabia