in

Poutine cite le Coran… et conseille à l’Arabie saoudite d’acheter des S-400 russes

Riyad, dont les infrastructures pétrolières ont été attaquées, doit-elle suivre le chemin de Téhéran et Ankara, en commandant des missiles russes pour sa défense ? C’est l’avis du président russe, qui en a profité pour réciter un passage du Coran.

Publicité

13 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Ces attaques sont blâmables de point de vu religieux . En plus elles sont destructrices de l’unité islamique . En tant que musulman j’encourage mes frères et sœurs à dépasser ces stupides guerres destructrices de se mettre à table pour parler . L’islam est unique et insubmersible . Gardons ensemble ces deux adjectifs . Chez nous à Mangily Toliara on partage la même mosquée entre sunnite et chiites . Venez pour vérifier .

  2. Poutine est un grand imam, au pouvoir depuis 99.

    Un journaliste lui a posé une question concernant les Tchétchènes.
    Poutine lui a répondu, que s’il voulait faire une circoncision, il y a de très bons chirurgiens à Moscou.

  3. Salam, enfin bon, en tout cas, les systèmes de défense Patriot Américains, s’il y en avait de déployé n’ont pas fonctionné. Certains disent que les systèmes Russes nouveaux défendent mieux et à la fois des missiles et des drones. Je crois qu’il est plus difficile de se défendre de drones, fussent-ils basiques, je ne suis pas sûr que les systèmes Russes fassent mieux même s’ils sont probablement supérieurs et plus protecteurs que les systèmes Américains contre des missiles. Si le drone est envoyé sans guidage mais avec une programmation strictement interne, une intelligence artificielle fermée, si l’appareil s’adapte et adapte son évolution avec les renseignements reçus d’appareillages de vision et détection qui peuvent être basique, s’il vole à altitudes variables, plutôt basses, s’il vole en trajets fractionné et non linéaire, s’il survole des zones désertiques inhabitées, donc cartographie inclue dans le logiciel d’auto-guidage, il est difficilement détectable et interceptable. Cette arme peut être basique, mais elle peut passer des systèmes de défense évolués, elle semble accessible à des groupes armés non-étatiques donc audacieux. Ce n’est pas qu’un petit changement dans les armements à venir ou au présent.

    Enfin, normal que Poutine vende ou suggère la vente des dispositifs Russes à la prostituée péninsulaire qui n’est bonne qu’à payer, il peut se permettre l’ironie et le mépris légitime, car qui est-ce qui ne méprise pas l’Arabie défaitiste d’aujourd’hui? C’est déjà fini avec la vision 2030? Tant mieux.

    Poutine ou nous-mêmes nous devons sutenter l’Arabie dans le sens d’un changement et assainissement de gouvernance, d’autres dispositifs d’armements ne serviraient à rien sans dirigeants valeureux et capables, vigilants sur la sécurité de leur pays et de la Nation Islamique.

    J’ai aussi aimé l’ironie et le mépris d’un Donald Trump qui se faisait fort d’intervenir contre l’agresseur que l’Arabie désignerait, autrement dit, sous-entendu, quand l’Arabie paiera sur devis et largement et substantiellement. La prostituée péninsulaire connaît le mépris du monde, c’est le juste prix des défaitistes larvaires. Car l’usage de forces étrangères mercenaires au lieu de développer une force militaire autochtone voire de l’armement autochtone s’explique en partie par la crainte que la monarchie suranée a de son propre peuple et de forces armées intrinsèques, la politique des Mammeluks a ses limites, les Mammeluks souvent renversent leur protégé ou lui font regretter leur protection mais trop tard,… Le monde est avec les forts et méprise légitimement ceux qui se veulent faibles et protégés. Et j’ignore, mais j’attends qu’on m’en instruise, j’ignore ce qui dans les sources Islamiques corroborerait en rien pareille politique défaitiste et faible. Sinon je veux qu’on me cite des sources mais on n’en trouvera pas, alors les pacifistes à vos claviers.

    Croissant de lune.

  4. Poutine est business man mais de-là à vendre ses s-400 pour que l’Arabie bombarde les rebelles yéménites à mon avis c’est une très grave erreur, peut être un acte irréfléchis de sa part, qu’est ce qu’ils ont tous à lécher les pompes de l’arabie saoudite et d’israel j’en ai marre de ces larbins.

    • Salam Toby, bonsoir Toby, les S300 et S400 à ma connaissance sont des systèmes défensifs. Ils ne permettent pas de bombarder, ils protègent seulement des bombardements. Maintenant est-il éthique ou moral de sustenter en rien la monarchie larvaire, même en armements défensifs? Ne faut-il pas la laisser exposée et faible jusqu’à changement et assainissement de la gouvernance et le recouvrement de la dignité? Je n’aimerais pas que l’Arabie soit forte tant qu’elle ne change pas radicalement, d’un changement douloureux à ses gouvernants insouciants et incapables. Maintenant, ça dépend aussi de ce que suggère Poutine, par exemple, ça dépend de qui est vraiment responsable de l’attaque. Poutine suggère d’autres responsables que Yéménites, par exemple un bombardement Sioniste au F35, or, les S300 et S400 sont d’abord des systèmes anti-aériens contre donc les aviations évoluées d’altitude, moins des drones me semble-t-il. La problématique des drones, nous n’ensommes probablement qu’au début, arme appelée à se répandre, peu arrêtable, c’est à la fois un bien et un mal pour nous.

      Croissant de lune.

    • Rien n’est moins vrai et à ce niveau, tout est intérêt. Mais il est vrai que certains dirigeants sont plus droits que d’autres…
      L’Arabie est le concurrent le plus sérieux du pétrole Russe.
      Il fût un temps où de concert avec les USA, l’Arabie s’est mise soudainement à produire beaucoup plus et à inonder le marché faisant ainsi chuter drastiquement les prix, l’objectif affiché étant de prendre des parts de marché au pétrole de schiste américain en pleine expansion alors, mais le véritable objectif était de mettre Poutine en difficulté économiquement à l’interne et ainsi l’obliger à changer de politique extérieure en Syrie notamment.
      Et alors en lieu et place d’asphyxier la Russie, tout ce qu’ils ont réussi à faire c’est d’asphyxier l’Algérie, le Venezuela, beaucoup de pays petits producteurs et en ultime ressort… hé oui … le peuple saoudien.
      De l’eau a coulé sous les ponts et en guise d’ultime humiliation ils en étaient réduits dans le cadre de l’Opep à collaborer avec la Russie pour limiter la production et empêcher les prix de descendre à des niveaux suicidaires –pour eux s’entend les autres étant déjà morts-.
      Tout ce préambule pour dire que sachant l’historique dont rien n’a échappé aux russes, le fait que des houthis menacent sans même être le primo-agresseur les installations saoudiennes et que ça puisse relativement doper les prix (le Brent est à 64$ loin des funestes 50 mais reste perdant sur une année (-18%)), mais bon rien ne garantit que d’autres attaques ne vont pas survenir, handicaper la production saoudienne et affoler le marché), devrait plutôt réjouir Poutine, mais il est quand-même resté très au dessus, puisqu’il appelle au contraire à cesser les hostilités entre frères musulmans en leur rappelant le Coran… Chapeau, même si je ne me fais toujours aucune illusion.
      Quant à la pique sur les S 400, elle est plutôt destinée aux USA façon de dire aux saoudiens apprenez la leçon, vous qui vous armez en centaines de milliards de dollars exclusivement auprès des américains mais avec à chaque fois l’aval du Sionistan, les missiles Patriot auraient du vous protéger, ce qui n’est pas le cas, vous feriez mieux de réfléchir et d’en tirer les conséquences. Si c’étaient nous qui vous armions, nos S400 vous auraient protégés. C’est de bonne guerre…

      • Salam mon frère Cémwé, cette politique de prix bas dicté au chancre Saoudiste par ses maîtres Américains n’a pas mis la Russie à genoux, pas même l’Iran, ce que les Saoudistes dénaturés ne peuvent plus concevoir et jusqu’à un certain point leurs maîtres Américains, c’est l’endurance, l’effort dans l’épreuve, enfin ce qui peut se nommer négativité positive. Chose que l’Islam enseigne, l’efforcement, l’efforcement, ce n’est peut-être pas qu’une antienne psalmodiée, faute impardonnable de la part de Musulmans porteurs de barbes et camis, dont beaucoup pourraient réciter le Coran par cœur en entier dans le texte sans qu’il pénètre leurs cervelles d’hypocrites. Le monde entier se moque de l’Arabie, Poutine passe en core mais Donald Trump aussi, il attend pour intervenir que l’Arabie lui désigne l’agresseur, sous-entendu ou surentendu, que l’Arabie paye et paye cher d’abord, quand le mammelouk et c’est légitime se moque du calife et le giffle et le contraint sans aucun ménagement. La vie est dure quand on ne veut pas connaître les vraies lois de la vie. On peut pardonner l’état de faiblesse involontaire, mais il est naturel que le monde méprise la politique défaitiste de faiblesse et de mercenariat. J’employais une autre formule dans un commentaire encore absent parce qu’elle est osée, et pourtant, la pr péninsulaire si tu comprends ce que je veux dire. Je ne m’en excuses pas, grand est le mépris que m’inspire l’Arabie d’aujourd’hui, et malheureusement cette politique de défaitisme se répercute bien obligé ailleurs par imitation parmi les pays de Musulmans qui en souffrent pourtant.

        Depuis le début, l’Union Soviétique, puis la Russie et d’autres proposent non seulement des systèmes d’armement mais aussi les transferts scientifiques et techniques qui vont avec. Mais ça, ce n’est réalisable que si on ne s’est pas débrouillé depuis des décennies et déployé des efforts incroyables pour tenir tout un peuple dans l’ignorance et l’impuissance. L’Algérie pourrait bénéficier de pareils transferts, l’Arabie non. Pourquoi cette politique de mercenariat si dangereuse? L’explication est forcément la monarchie, gouvernance totalement inapropriée au temps présent. Parce que la monarchie suppose quand elle est ou se veut absolue que la cause n’est pas le peuple et la nation, mais loin devant, la priorité absolue, la cause première est la dynastie. Comble du comble, nous avons une monarchie où la force étrangère impose le choix de l’héritier du trône. Selon un article de David Hearst, l’émir félon a donné l’ordre des bombardements aériens au Yémen, à partir des Maldives où il passait du temps de touriste, c’est cette insouciance affreuse qui rend mais à jamais la monarchie vomie, inapropriée et hostile aux Musulmans.

        Poutine suggère sans doute aux Musulmans avec une ironie mordante, de cesser certaines querelles intestines, lesquelles sont infondées d’ailleurs. L’histoire sheiito-sunnite est une fable, un songe mensonger et aucun Musulman sain et droit ne doit la crédibiliser mais la réputer songe mensonger. Il n’y a pas, il n’y a pas de conflit ou de guerre sunnito-sheiite, il y a une fable, qui n’occupe que les paresseux et les désoeuvrés, les perdeurs de temps et les femmes bavardes, une fable qu’ignorera et piétinera tout Musulman sain qui tient pour sa nation meurtrie.

        Maintenant, bon, je ne crois pas, je ne suis pas sûr que les systèmes S300 et S400 certes supérieurs aux systèmes Américains, puissent arrêter les drones, d’ailleurs la couverture d’un pays aussi vaste que l’Arabie serait immensément coûteuse. Je crois que le drone est une arme et un moyen plus aisé à produire qu’on ne l’imaginait, à portée des groupes armées et factions infra-étatiques. Ceci peut servir à tout et éventuellement hélas, à augmenter le cahos en pays de Musulmans. Je ne dis pas que les drones sont inarrêtables, mais peu arrêtables, et à portée des groupes non-étatiques. Or, si ces groupes se sont formés, c’est parce que les gouvernances ne sont peut-êtres pas assez fédératives, les dirigeants peu valeureux et capables. Tourner aussi longtemps le dos aux grandes et aux petites causes des peuples c’était sustenter du cahos à venir. Comment se fait-il qu’il y ait si peu de gouvernants capables et dévoués à leurs peuples en pays de Musulmans? Au nom de la stabilité, les gouvernances ont pourri sur pied et contaminé les corps sociaux.

        Croissant de lune.

        • و عليكم السلام و رحمة الله
          J’aime beaucoup ce que vous dites sur le conflit absurde mais sciemment entretenu chiia-sunna.
          Merci infiniment pour ça, je commençais à désespérer …
          Sur les S400, c’était de l’ironie oui, probablement aussi un clin d’œil à Erdogan -qui se trouvait à la même table-, grandi d’avoir tenu tête à l’Otan et maintenu l’achat comme prévu.
          Concernant votre développement sur les drones évidemment que vous avez raison de nuancer et qu’à chaque menace sa réponse idoine en matière d’armement.
          Quant aux dirigeants arabo-musulmans et pour paraphraser hakim laalam du quotidien le soir d’algérie
          https://www.lesoirdalgerie.com/pousse-avec-eux/marques-brunes-peste-verte-30445
          Je fume du thé, le cauchemar continue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

L’islamophobe Eric Zemmour condamné par la Cour de Cassation

Etats-Unis : Zulfat Suara, la première élue musulmane du Conseil métropolitain de Nashville