in ,

Pourquoi je soutiens les « Gilets Jaunes »

« Lorsque le peuple un jour veut la vie
Force est au destin de répondre
Aux ténèbres de se dissiper
Aux chaînes de se briser… » (1)

J’écris rapidement ce court billet, qui sera repris et développé ultérieurement, sur ce qui ce passe en ce moment en France avec les Gilets Jaunes. Je soutiens les revendications de ce mouvement et je demande à ce que nous soutenions les personnes qui les portent. Les récents événements et la dureté des répressions policières et médiatiques, que d’ailleurs les habitants des quartiers populaires et les musulmans connaissent très bien, oblige tout penseur critique et humaniste, digne de ce nom, à prendre position en faveur des revendications populaires (dans les deux sens) et démocratiques défendues par ce mouvement.

Disons-le d’emblée : la France n’est pas une démocratie mais une aristocratie élective, qui dérive depuis plus de trente ans vers une ploutocratie de plus en plus autoritaire. C’est à dire que c’est la volonté et la parole de ceux, minoritaires, qui concentrent pour eux les moyens économiques, médiatiques et symboliques du pouvoir, qui imposent à la grande majorité, le peuple dont ils se détachent, ses choix économiques et politiques, dans le sens de leurs intérêts particuliers, qu’ils déguisent en intérêt général, par la propagande médiatique qui se déploie sous nos yeux (les neuf milliardaires qui possèdent 90% des médias en est l’illustration). C’est ce subterfuge que beaucoup ressentaient sans pouvoir le démontrer clairement, que les mouvements de protestations contre les politiques économiques actuelles mettent à nu de façon criante.

Mais il faut voir plus globalement pour mieux saisir ce qui se passe localement. En effet, les Gilets Jaunes, en tant que mouvement populaire de transformation politique, s’inscrivent en réalité dans la veine des soulèvements des peuples, inaugurés par le « Printemps Arabe », repris par les indignés, les « occupy wall street », les « y en a marre » (au Sénégal), la révolte du peuple burkinabé contre la dictature, ou encore celle des « blacks lives matter » aux Etats-Unis.  Il est en effet question dans tous ces cas, de dignité humaine (al-karâma al-insâniyya), de liberté (al-hurriyya), d’égalité de tous, de démocratie réelle et de partage des richesses.

Tout cela se tient et s’attire. C’est d’ailleurs souvent par la question économique et celle de la répartition des biens, que ces mouvements remontent par la suite le fleuve des revendications vers la réorganisation du pouvoir politique pour une démocratie réelle, au nom de l’égalité de tous, ce qui amène par la suite aux questions philosophiques et théologiques fondamentales, de façon plus ou moins consciente (inconsciente pour l’instant chez les gilets jaunes), qui concerne la conception de l’humain, implicitement considéré digne et libre par essence. C’est bien une certaine idée (philosophico-religieuse) du monde et de l’être humain qui sous-tend ces mouvements et leur tentative de transformation politique, économique et écologique. Cela devra être déplié et déployé en d’autres occasions.

Plus profondément encore, nous sommes en face d’une lame de fond qui traverse toute l’Histoire de l’humanité et en exprime sa dynamique à travers tous les peuples : il s’agit d’une part, de l’opposition entre ceux qui considèrent l’Homme comme une chose coupable et incapable et ceux qui le voient comme un être capable et responsable ; et d’autre part, de l’opposition entre les dominants installés qui croient à l’instant, veulent le maintien de l’ordre des choses et lui donnent une justification métaphysique ou naturaliste déterministe, contre les dominés qui ont foi en l’avenir, en l’humain et en un idéal transcendant (Dieu en d’autres termes, même pour ceux qui ne croient pas en la version qui leur en fut donnée), et qui veulent transformer le monde pour le rendre meilleur.

Or, les premiers (l’élite oligarchique) sont appelés à être remplacés par les derniers (leaders visionnaires et populaires) qui font l’avancée de l’humanité de l’homme et seront à leur tour éprouvés comme leurs prédécesseurs. C’est ce processus de remplacement (istbdâl)  et de renouveau du leadership (istikhlâf) qui est en train de recommencer, dans cette opposition qui se fera de plus en plus évidente entre ces deux conceptions de l’être humain et ces deux positions politiques et sociales (au niveau local et mondial), quand les deux bords, en opposition, incarneront chacun, totalement, l’une des deux conceptions en opposition qui leur correspond. Il s’agit du même phénomène révolutionnaire et de sélection-élection (istifâ), du printemps arabe (qui est le véritable événement qui marque l’entrée du 21éme siècle) jusqu’aux gilets jaunes aujourd’hui, et dont l’ancêtre le plus proche, dont ils continuent la tradition, se trouve être les mouvements de résistance contre la colonisation et la prolétarisation durant le 20ème siècle. Nous sommes en présence d’un processus de changement de grande ampleur qui se déroule à l’échelle planétaire et se déroulera sur le très très long terme. Ce n’est qu’un début.

Ainsi que ce soit pour le Printemps Arabe ou pour les Gilets Jaunes, le processus est similaire avec certes des spécificités culturelles et historiques qui les habillent différemment (et que leurs ennemis communs utilisent pour empêcher la rencontre nécessaire et inéluctable). Cependant, les raisons, démarches et revendications ainsi que les oppositions violentes oligarchiques qui leur sont faites, sont les mêmes et viennent des mêmes (le soutien de la France et des chancelleries occidentales à la dictature égyptienne et, de façon générale, aux forces contre-révolutionnaires dans le monde musulman et d’extrême droite en Amérique latine, est de ce fait très éloquent).

Ainsi, les Gilets Jaunes sont l’expression spécifique d’un mouvement de fond plus général et plus profond d’une conscience de plus en plus aiguë de l’humanité, à travers les revendications des peuples, de sa dignité, liberté, capacité et responsabilité de se prendre en main, en dehors de toute forme de tutelle, et de prendre soin du monde et de la nature, dans l’égalité de tous, pour l’intérêt général et la prospérité des êtres vivants.

C’est ce que j’appelle l’étape de la « maturité cosmique de l’humanité » qu’elle doit atteindre, après celle de la « majorité universelle » qu’elle atteignit lors de la clôture du cycle de la prophétie. Clôture révélée, qui enclencha alors l’une des révolutions planétaires les plus fulgurantes et les plus profondes de l’Histoire, et qui devra être plus sérieusement étudiée en tant que modèle pour la prochaine. C’est en effet son deuxième tour qui ici recommence, pour que la plénitude de ses objectifs soit atteinte dans l’aspiration même des peuples, et que la réalité de sa vision égalitaire de l’humanité (que Hegel disait alors désuète et dépassée) se concrétise.

Ce sont ces raisons de fond que j’entrevois dans le mouvement des Gilets Jaunes et la justesse de leur cause face à l’injustice sociale et politique qu’une majorité de femmes et d’hommes subissent dans notre pays et dans le monde (issue des mêmes d’ailleurs). Ce sont ces raisons disais-je, qui me poussent à soutenir les Gilets Jaunes. Soutien auquel j’invite tout le monde, quelles soient ses origines, religion ou position sociale, et plus particulièrement ceux qui ont foi en Dieu et donc croient nécessairement en l’Homme.

C’est dans l’intérêt de tous les êtres vivants, face à ce système oligarchique capitaliste inique et écocide, que ce changement doit avoir lieu. Aidons-nous à devenir humain. C’est-à-dire digne et responsable de son destin. Car « Dieu ne change pas la situation d’un peuple tant qu’ils ne changent pas ce qu’ils ont en eux mêmes ». (2)

(1) Chant révolutionnaire du printemps, issue du poème du Poète arabe tunisien, Abu al-qâsim al-châbbi.

(2)  Coran S 13 ; s 11

31 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Salam mon frère Kalim, anciennement Malik. Je vous relance au sujet de la perspective proche ou lointaine de troubles civils, de guerre civile plus ou moins clairement sustentée par Eric Zémour et d’autres impunément. Je me souviens que vous m’avez répondu en substance que le mouvement Sioniste n’y a pas intérêt, puisqu’il exposerait ainsi la minorité Juive également, je n’en suis pas du tout convaincu. Mais le temps a passé depuis ce lointain article, j’ai laissé la chose en suspens.

    J’objecte à cela deux choses principalement. Le mouvement Sioniste est-il sensible toujours au sort des Juifs ? Ce n’est pas sûr. Et puis il faut considérer les minorités et les composantes selon leurs forces respectives, leur capacité d’influence voire leur éventuelle force militaire. Eh bien, le mouvement Sioniste dispose de forces, les Musulmans n’en disposent pas, donc il pourrait protéger assez efficacement ceux qu’il veut protéger, donc en situation de grands troubles civils, les Juifs de France ne sont pas les plus exposés. Si une partie de l’extrême-droite exprime parfois de l’anti-Judaïsme, en situation militaire réelle, elle trouvera plus aisée et à la mesure de sa lâcheté de s’en prendre aux plus exposés plutôt qu’à ceux qui ont de l’influence et des forces, donc elle ne s’en prendrait qu’à nous.

    Et vous envisageriez les Soraliens comme un parti dans ses troubles, pas moi. Les Soraliens sont haïs par l’extrême-droite dure et militarisable parce qu’ils sont Islamo-compattibles, et ils groupent plutôt des bourgeois de toute origine, peu militarisables, des chrétiens, des Musulmans qui sont plutôt paisibles puisqu’ils veulent la convergeance, donc pour moi les Soraliens, on oublie. Comme les gauchistes, peu militarisables. Parfois, quand on évoque ces troubles éventuels, des Musulmans mettent en avant que des délinquants sont armés, qu’ils les défendraient, on dit beaucoup de sottises. Donc je persiste à croire que s’il y a guerre civile, elle n’opposerait que l’extrême-droite violente, voire quelques éléments Sionistes à des populations dont on ne veut pas dans le but de remigration. Enfin, parler de guerre civile est une formule impropre pour nommer ce qui ne serait qu’une chasse à l’homme très assymétrique, je ne vois aucun moyen de résistance un peu crédible.

    Et je ne comprends pas comment il se fait que mon angoisse et ma hantise ne soit pas plus partagée dans les termes clairs et lucides dans lesquels je l’expose.

    Croissant de lune.

  2. A l’auteur Ousmane Timera:
    Comparer le mouvement des GJ aux” printemps arabes” et autres révolutions coloré n’est pas pertinent.
    Les chercheurs de vérité honnêtes admettent maintenant que les” printemps arabes” ont été préparé par le Royaume Uni depuis 2004( le lanceur d’alerte britanniqueDerek Pasquill, a revelé les mails du Foreign Office dans ce sens). Voir aussi ce qu’on dis Hillary Clinton dans ses mails.. La propagande nous a présenté cela comme des révolutions spontanés pour changer la société . Il n’en est rien.Les « printemps arabes » et les « révolutions colorées » sont des mises en scène pour contestation fictives, pour changer le régime et pour installer la” démocratie de marché” et permettent de changer les gouvernants sans changer la société.

    Le mouvement des Gillets Jaunes est à ses début. C’est une vraie révolutions qui va durer au moins une décennie et qui va s’étendre aux autres pays européens d’abord. Le mouvement veut changer la société car le capitalisme avec la mondialisation financière arrive à une impasse. Il faut réparer ou plutôt changer le chemins qui a été pris par le capitalisme depuis la chute de l’URSS. les gens s’appauvrissement et la classe moyenne tend à disparaître. La richesse est au mains d’une toute petite minorité toujours plus riche et la pauvreté s’etends. c’est une polarisation qui ne peut durer. c’est en train de s’exploser.Les Gillets Jaunes viennent de dire non à la prospérité pour les riches et à l’austérité pour le reste, au démantèlement de l’État providence, aux privatisations, aux guerres à l’étranger, à l’immigration de masse, bref, à toutes ces plaies qui vous tombent dessus, en Occident, depuis une trentaine d’années. Pour cette raison, le mouvement des Gillets Jaunes va s’etendre et je le soutient.

    • @Yasmina

      Il est en effet avéré que les printemps arabes ont été encouragés par les anglo-saxons (mais pas les français, qui ont raté le train, cf Alliot Marie). Ceci dit l’échec de ces mouvements est en lien évident avec l’absence d’une opposition de gauche. en Tunisie, par exemple, où les choses ont été malgré tout moins catastrophiques qu’en Egypte, le pouvoir s’est partagé entre islamistes radicaux et anciens du gouvernement de Ben Ali. Le résultat est à la hauteur de cette alliance.
      Mais la gauche est aussi plus ou moins absente du mouvement des Gilets, qui semble piloté par le RN, avec réticence, vu le risque de voir éclore un parti concurrent. Que Marine se rassure. Rien ne sortira de ce foutoir.
      Enfin, qu’entendez-vous pas “soutien au Gilets”? A quelles thèses de ce mouvement composite? Le racisme? La lutte contre les migrants? L’islamophobie? L’homophobie? L’anti sémitisme?
      Petit rappel nécessaire. Tous les mouvements fascistes se sont appuyés ab initio sur le social. Les nazis étaient issus du lunpen prolétariat, les fascistes italiens, des chômeurs et des ouvriers pauvres. MLP n’a fait que récupérer une méthode qui avait fait ses preuves dans le passé. Nationalisme, (souverainisme), et social. Sauf que, très vite, le social s’éclipse. On n’évoque plus la sortie de l’Euro, mais l’expulsion des musulmans. Ou des juifs. Ca viendra.
      Les Gilets font partie intégrante de cette tendance. Leur moteur n’est pas un désir d’égalité, mais le désir de vengeance des laissés pour compte de la mondialisation, manipulés par ceux là même qu’ils croient combattre.
      Car, si Hitler et Mussolini étaient soutenus électoralement par les pauvres, ils étaient aussi soutenus financièrement par la bourgeoisie.
      Le jour où les Gilets manifesteront clairement en faveur de l’augmentation des bas salaires, je commencerai à les estimer.
      En attendant, je les considère comme des cons pas contents.
      Sans vouloir vous flatter, vous valez beaucoup mieux que ça.

      • Quel mépris pour les gilets jaunes.
        Votre dialogue intello ne remplira pas
        les assiettes de ces pauvres gens.
        Des bobos comme vous qui parlent,
        parlent cela à toujours existé, c’est comme ça. On a eu des Voltaire, des Rousseau et maintenant on a des Patrice.

        • @Gravet

          Grand merci pour ce compliment immérité, même si je suis l’auteur d’une quarantaine de romans, sans doute plus distrayants que les œuvres de Rousseau. Mais je ne jette pas la pierre à ce penseur au demeurant brillant, à redécouvrir, en essayant d’oublier les tares de l’auteur.
          En fait, des trois encyclopédistes les plus célèbres, je choisis Diderot, qui m’a toujours fait rire, et qui était incroyablement moderne. Ou cynique, mais c’est pareil.
          Sinon, je vous confirme que les Gilets sont des demeurés incultes, tout comme le tricoteuses et autres harengères qui jetaient des pierres aux condamnés en 93. (1793. Je précise, vu que …).
          Ok, je suis dur. Votre post est bien rédigé, et cohérent. Pas comme les gens que vous soutenez. Les chemises brunes et les nazis aussi étaient pauvres. Les brésiliens qui ont plébiscité Bolsonaro aussi. Les militants RN aussi. “Pauvre” n’est pas une qualité. c’est un handicap.
          Il est toujours plaisant de voir les personnes incultes dénoncer “les intellos”. Comme si le fait de raisonner constituait une tare. Vous préférez: “Va-z-y, tous sa ses la fote au youpin”?
          Bref.

    • Salam ma sœur Yasmina, eh bien, si des Gilets Jaunes vous lisent, ils seront surpris d’apprendre qu’ils sont grands révolutionaires d’une endurance de dix ans, je n’en connais aucun de ce genre pour l’instant, hormis sur la toile je précise. Enquoi le mouvement Jauniste serait-il glorieux et spontané tandis que les mouvements Arabes ne seraient que des fabrications extérieurs pour installer des démocraties de marché ? Des documents de 2004, des projets ou des observations ? Parce que c’est pas la même chose. Des sociétés Arabes d’apparence immobile quoi qu’il arrive, ça ne pouvait normalement tromper personne, même Nostradamus aurait perçu les mouvements soujacents et contenus, n’importe qui voyant un plan d’eau calme dirait qu’un jour il sera agité de vagues, n’importe qui voyant une casserole d’eau sur le feu dira qu’au-delà d’un certain apport calorique, l’eau se mettra à bouillir.

      Et au moins si on suppose non pas des projets, mais des observations, des analyses préalables, pourquoi le mouvement Gilets Jaunes ne serait pas anticipé ? Apparemment si, le Sioniste Jacques Attali a anticipé une situation de troubles sociaux pendant la présidence Macron. Présidence qu’il a annoncé avant même la candidature Macronienne, fin 2014, puis il a prévu son élection bien avant de savoir à qui il se confronterait, ce qui laisse augurer qu’il connaissait ou bien le candidat de la droite classique, ou bien leurs faiblesses et les moyens d’agir sur leurs faiblesses. Et pourquoi le mouvement Gilets Jaunes n’irait pas avec quelques intérêts de puissance étrangère, l’imagine-t-on en Russie ? Non, et pourtant RT France ne cesse de le couvrir. Eh bien non, le mouvement Jauniste ne produit pas des marches milionniennes, et donc sans une couverture médiatique gonflante, le mouvement serait peu de choses, les manifestations contre la loi Travail groupaient plus de monde, mais moins couvertes et sans doute moins violents, l’un expliquant l’autre peut-être, ces manifs sont restées politiquement inefficaces. Donc au contraire, si on a le nez fin, on flairerait le peu de spontanéité ou l’exploitation du mouvement Jauniste à travers le gonflement considérable de son importance dans les médias, propriétés apparemment de ceux qui sont sensés faire des cauchemards quand ils voient ces groupes de manifestants tant et tant désireux de faire plus contribuer ceux qui sont très riches, je me trompe ?

      Et quand donc la haute finance et l’Occident ont jamais soutenu les mouvements Arabes ? Ne nous cites pas quelques indices lointains, quelques échanges de correspondance, sur le terrain de la réalité ça donne quoi ? La Sioniste Michèle Ailio-Marie, qui était à l’époque leader du mouvement Sioniste en France était très désireuse d’une coopération dans la répression en Tunisie, ça ce sont des faits ineffaçables, des paroles consignées d’une ministre. Si en cherchant bien on trouve quelques messages très antérieurs de tel ou telle en politique Américaine, je voudrais bien savoir alors pourquoi ils n’ont pas soutenu leur projet jusqu’au bout et défendu ces démocraties dites de marché. Mais ma sœur, donnes-nous-en donc de ces démocraties de marché, nous qui n’avons aujourd’hui que des dictatures de marché. Où as-tu puisé cette expression ? Dans tes sites habituels, largement pro-Russes, pro Trump et souvent anti-Musulmans ? N’est-ce pas selon eux qu’il y eut complot contre l’émir félon en Turquie pour avoir seulement dévoilé un certain crime, alors que n’importe qui penserait qu’il y eut complot déjoué contre la Turquie, n’est-ce pas eux qui ont glorifié l’émir félon élevé au rang de héros et victime ? Oui alors Donald Trump devait dévoiler bien des choses au mois de janvier sur le 11 septembre 2001, nous sommes en février, on le voit plutôt entretenir une tentative de changement au Vénuzuéla en sustentant ce qu’il peut des forces armées du pays qu’il assiège, est-ce glorieux ? Soit il n’y a rien à dévoiler de particulier dans le 11-09, ou bien s’il y a quelque chose, je te fiche mon billet que Donald Trump n’en a pas le courage, descendant d’un trafiquant d’alcool et de femmes, il n’a que le courage calculé des brigands.

      Pour évaluer une situation politique quelconque avant de la blâmer ou de la glorifier, moi je me poses dans l’ordre certaines questions. La situation est-elle ou non favorable à la Nation Islamique dans ses conséquences ? S’agissant des Gilets Jaunes, je crains que non, en fait je ne sais pas, c’est peu probable, donc au maximum je suis indifférent. Est-ce que c’est bon pour l’humanité ? Je n’ai pas l’impression que ce mouvement qui s’inscrit, au su ou à l’insu de ces acteurs dans le contexte des mouvements droitiers défende la cause de l’Homme et de l’Humanité. Est-ce que c’est bon pour la France et son peuple ? Du point de vue de la cohésion populaire, non, ces revendications catégorielles et corporatistes de gens au sort parfois enviable ne peuvent être satisfaites qu’au détriment non des plus riches mais de plus pauvres. Et l’abaissement général du niveau du débat politique à « Il y a qu’à, faut qu’on », pas nouveau mais largement amplifié de ces râleurs ne dispose qu’à la démagogie et à l’abaissement de la qualité des dirigeants et responsables du pays.

      C’est pas grand-chose les gilets jaunes, ils ne se sont pas imposé par leur nombre mais seulement par le spectacle de leurs nuisances. S’ils étaient un peu subversifs au début à travers les déclarations de leurs leaders sur la toile relayés de démagogues, ils se sont bien calmés et en ont rabattu suite à ce faux drapeau du 11 décembre, donc pas très hardis tes gilets jaunes, et c’est ça que tu glorifies et élèves au-dessus des nobles mouvements Arabes ?

      Si en tant qu’Algérienne tu apréhendes l’instabilité, pourquoi tu ne l’apréhendes pas pour la France et l’Europe ? Et pourquoi ce mouvement selon tes propres termes n’est pas destiné ni à l’Amérique ni à la Russie, en quel honneur ? N’importe qui y verrait des signes de complot cyblé ! Et si tu crains le cahos en Algérie et autres pays de Musulmans, pourquoi n’apréhendes-tu pas le cahos voire les troubles civils graves, en France et en Europe ?

      Mais qui ne voudrait pas la stabilité dans son pays et les changements sans troubles ni cahos ? Mais le culte de la stabilité à laquelle on sacrifie tout conduit à la tyrannie, à l’incurie de gouvernance et donc au cahos. Et puis, on ne choisis pas toujours, on ordonnerait à une étendue d’eau de rester plane mais le vent l’agite, et une casserole sur le feu, ordonnerait-on à l’eau l’immobilité, elle se met à bouillir. La crainte du cahos n’évite pas hélas le cahos, et le cahos vient de la tyrannie et lui convient, l’alternative, c’est la liberté organisée, une définition de la démocratie. Moi non plus je n’ai pas ce que je veux, j’ignore comment faire vivre cette alternative harmonieuse en pays de Musulmans tels qu’ils sont gouvernés aujourd’hui de kleptocrates. Donc nous sommes dans des troubles, cahos/tyrannie, jusqu’à ce qu’Allah en décide autrement. Mais non pas Donald Trump ni Poutine.

      Croissant de lune.

      • @Croissant

        Je ne suis pas très loin de votre analyse.
        – Situer les Gilets à l’extrême droite coule de source, malgré des alliances rouge-brun, ici et là, favorisées par l’absence de véritables échanges.
        – Le racisme des Gilets est tout aussi patent, et facile à percevoir.
        – S’agissant des printemps arabes, c’est plus compliqué. En Tunisie, les américains ont récupéré le mouvement, mais on a plus à faire à une accompagnement qu’à une déstabilisation orchestrée. La France a par contre fait preuve d’un étonnant aveuglement, peut être du fait des intérêts personnels de Mam dans ce pays. En Egypte, l’accession au pouvoir de Morsi n’a été favorisée que par le Qatar. Celle de Sissi a été orchestrée par les USA.
        – Enfin, pour ce qui est des attentats du 11.9, les choses sont au final assez claires. Les terroristes étaient saoudiens, de même que les financements. Ne me demandez pas pourquoi ils ont fait ça. On dit que le Pakistan est également mouillé. On a les alliés qu’on mérite.
        – Sinon, votre analyse est intéressante. Notez que je lis vos posts avec intérêt, et j’apprécie leur logique. Idem pour Yasmina, d’où mon irruption dans votre échange.
        Amitiés.

        • Bonjour Patrice: moi aussi j’aime lire vos commentaires en raison de votre style d’écriture quoique je ne partage pas souvent votre point de vue. Une chose qui me gêne avec vous c’est votre confusion entre ce que vous avez appris au catéchisme et le point de vue du Coran et de l’islam que vous ne connaissez pas du tout. Vous croyez savoir mais vous ne savez pas. Désolée:) Par contre, je suis en accord avec vous depuis le début sur l’affaire TR où votre analyse était juste et prémonitoire, sur vos différents commentaires sur la préhistoire et l’évolution. Je crois aux deux à la version coranique qui est une metahistoire( qui et pourquoi et dans quel but ) et à la science et à la génétique et autre paléontologue( comment les choses se sont passés). Chacun son domaine.

          Au sujet des GJ: pourquoi je les soutiens? En tant que musulmane, connaissant bien le Coran et son éthique et son appel à la justice et sa tolérance zéro pour l’injustice, je ne peux que soutenir un mouvement revendicatif de” déshérités sur terre” méprisé par le pouvoir en place . En suite votre philosophe préféré Michel Onfray, que vous m’avez fait connaitre, en parle tres bien par exemple içi https://www.youtube.com/watch?v=MjrD3wachW0

          Plus bas dans les commentaires, je partage ceux de Barra que je salue aussi:)

          • @Gravet

            Grand merci pour ce compliment immérité, même si je suis l’auteur d’une quarantaine de romans, sans doute plus distrayants que les œuvres de Rousseau. Mais je ne jette pas la pierre à ce penseur au demeurant brillant, à redécouvrir, en essayant d’oublier les tares de l’auteur.
            En fait, des trois encyclopédistes les plus célèbres, je choisis Diderot, qui m’a toujours fait rire, et qui était incroyablement moderne. Ou cynique, mais c’est pareil.
            Sinon, je vous confirme que les Gilets sont des demeurés incultes, tout comme le tricoteuses et autres harengères qui jetaient des pierres aux condamnés en 93. (1793. Je précise, vu que …).
            Ok, je suis dur. Votre post est bien rédigé, et cohérent. Pas comme les gens que vous soutenez. Les chemises brunes et les nazis aussi étaient pauvres. Les brésiliens qui ont plébiscité Bolsonaro aussi. Les militants RN aussi. “Pauvre” n’est pas une qualité. c’est un handicap.
            Il est toujours plaisant de voir les personnes incultes dénoncer “les intellos”. Comme si le fait de raisonner constituait une tare. Vous préférez: “Va-z-y, tous sa ses la fote au youpin”?
            Bref.

          • @Yasmina

            On est dans un débat. Toutes les opinions qui s’y expriment sont intéressantes. Je n’ai pas la prétention de détenir la vérité.
            Sinon, je ne distingue pas de différences fondamentales entre les religions abrahamiques. A mes yeux, elles sont inspirées par le mal. Le rôle habituellement attribué à Satan. Non que je croie à ces superstitions ridicules, bien sûr. Mais le mal existe. C’est le contraire de la compassion. Le contraire du sens de l’équité, ou de la collaboration désintéressée; observées chez le singe. Formellement, le chimpanzé est meilleur que nous….. Surtout depuis que nous avons inventé de règles pour légitimer mes injustices. Ca s’appelle les religions. En fait, formellement, elles sont diaboliques. N’est-ce pas le démon qui a initié la Connaissance de la morale?
            On s’en fout. D’ailleurs, je viens de l’avoir au téléphone. Il confirme.

        • Vous n’avez rien compris à la problématique du 11.09 comme toujours il vous manque l’essentiel.
          Il y a une association de 4000 ingénieurs et architectes qui vous explique qu’il est impossible que trois tours tombent verticalement avec deux avions. On n’est pas au booling ou en train de jouer à la playstation.
          Sinon, je ne savais pas qu’un bleu qui apprend à piloter en une semaine sur un avion deux places était capable de conduire un boeing avec un virage digne des plus grands pilotes de boeing. Il faudrait peut-être revoir la formation des pilotes de ligne histoire d’économiser de l’argent dans la formation. Par contre un pilotage automatique me semble plus réaliste.
          Quand on lit un philosophe wikipédia ex-bfmtv (Onfray), il ne faut s’étonner de la suite. C’est déprimant quand on ne sait pas réfléchir par soi même.
          Bref

          • @Kalim

            Passionnant sujet que celui des attentats du WTC. Assez bizarrement, j’ai planché deux moins pleins sur le sujet. Je me suis même cogné les rapports techniques de la Fema, et surtout du Nyst, beaucoup plus fouillés.
            Bien entendu, j’ai visionné tous les filma conspis, et visité les sites de débunking.
            En fait, je me posais des questions au sujet de l’effondrement du bâtiment 7.
            Il y avait aussi la faible réactivité de la chasse, puisque les avions ont décollé après le dernier crash…. Ca, et la non prise en compte des informations fournies par des services secrets étrangers (entre autre, le Mossad).
            Je vous résume juste mes conclusions, qui me semblent évidentes:
            – Les attentats se sont bien produits comme décrit par les autorités. Pas de missile, de thermite, ni de destruction contrôlée. Le schéma d’effondrement des deux grandes tours ne ressemble d’ailleurs pas.
            – Sauf démonstration du contraire, pas de complicités au sein de l’armée de l’air, mais un très gros foutoir.
            – Ce qu’on nous cache: Le financement saoudien, inclus, probablement, l’état saoudien, sans qu’on pige bien leurs motivations.
            – Une possible participation des services secrets de l’armée pakistanaise.
            – Une récupération du drame par Bush, prétexte pour attaquer des gens qui n’y étaient pour rien.

            Enfin, la question qui doit quand même être posée: Bush a-t-il demandé ce “service” à ses amis saoudiens? Aucune idée. Une autre hypothèse mérite d’être creusée: Le complotisme n’est-il pas une composante du complot. En Russie, on censure. Aux USA, on en rajoute une couche pour ridiculiser des soupçons absurdes. C’est bien plus efficace. Car complot il y a eu. L’affaire des ADM relève clairement de l’enfumage, de même que les soupçons, visant Saddam, d’avoir financé l’opération.
            En résumé, inutile d’en rajouter. La vérité est bien suffisante. Il est d’ailleurs comique de constater le fait que les pays sponsors du terrorisme sont tous alliés aux EU: AS, Pakistan, Turquie, Qatar.
            Si vous doutez de mes certitudes concernant l’effondrement des tours, jetez un œil au rapport du Nyst. Il est irréprochable.(mais en anglais, sauf le principal, qui a été traduit). (Heureusement).
            Amitiés.

          • @Kalim

            J’allais oublier.
            Il se trouve que je suis, aussi, pilote privé, si bien que je connais un peu le sujet. Je ne vois pas bien pourquoi un pilote amateur, dont la formation a été complétée sur simulateur, serait incapable de piloter un Airbus, de le faire virer sur la tranche, ou de voler à quelques mètres en effet de sol à grande vitesse. A 900 km/h, même au ras des pâquerettes, l’avion refuse l’atterrissage. Il suffit de rester manche avant. La seule difficulté du pilotage, c’est l’atterrissage. Si je devais prendre les commandes d’un gros jet, pas sûr que je puisse le poser. Mais le crasher sur un obstacle, pas de problème. Sauf que ça n’est pas dans mes intentions.

          • votre version date un peu, car il ya eu depuis d’autre hypotèses et d’autre enquetes( utilisations probables de mini bombes nuclaires préalablement installés dans les batiments ). meme les américains ne croit plus à la version officielle qui est le vrai complot de leur gouvernement, à moins de changer les lois de la physique. Vous ne parlez pas de l’etat profond americain, les neocons( qui sont d’anciens trotkystes) et de la lutte à mort entre les factions pour le contrôle et l’hégémonie mondiale.

            autre chose: Trump n’a jamais cru à la version officielle. Durant sa campagne présidentielle, il a promis de révéler la vérité. Devenu président et pris en tenaille par l’état profond, le pourra t il sans risquer sa vie? Remarquez aussi que les états saoudiens, pakistanais, sont des vassaux des US et pas des alliés. C’est à dire qu’il n’ont aucune souveraineté pour faire quelque chose contre les USA. Ils sont en quelque sorte les dindons de la farce. MBS, le prince tant décrié,” amis” de Trump et de son clan, s’est débarrassé des princes et de toute personne( comme le journaliste Khajokhgi ) impliqué dans le financement des attentas et proches du clan des Rockefeller et des neocons.

            Au fait comment s’est effondré le batiment 7 d’apres vous?

      • Croissant: je vous trouve un brin condescendant à mon égard. De plus vous avez un racisme de classe qui me surprend.

        Vous verrez bien pour les GJ . Patience .

        • Salam ma seur Yasmina, condescendance envers vous? Je vous demande pardon si vous en avez ressenti de l’arrogance ou condescendance. Racisme ou mépris de classe? Pourquoi, est-ce mépris de classe de rappeler qu’il n’y a pas que du bon dans ce qu’on nomme le peuple, il y a du bon et du mauvais et ça peut changer. Cette glorification et élévation du peuple est un dogme de gauche, une coyance infondée qui est passée à droite maintenant. C’est du mépris de clase que de mécroire à ce dogme? Non, c’est plutôt lucidité.

          Et le mouvement n’est pas si populaire que ça, pas de grandes marches, samedi dernier, il y eut des rassemblements programmés où personne n’est allé, trop tôt le matin je suppose, le temps de faire ses courses avant,… En France, il y a eu des mouvements populaires dont certains sont émancipateurs, d’autres pas. Et si ça vous a échappé, les luttes entre les nations,donc l’impérialisme/souveraineté est aussi une lutte entre les peuples, on aimerait croire le contraire, mai non, c’est ainsi, des peuple dominants sont conscients du profit de leur domination et n’y renoncent pas volontiers. En 1990, vos gilets jaunes d’aujourd’hui, beaucoup de G J sont retraités, où en étaient-ils du projet de participation Française à un certaine guerre? En buvant leur petit jaune ils en disaient quoi à votre avis? Et bien avant, je les entendais bien moi, rarement une voix anti-Sioniste, l’anti-Arabisme, ça y allait, j’en ai entendu des ouvriers et employés de la puissance Occidentale traiter le colonel Lybien de tous les noms en sirotan leurs alcools d’après déjeuner, j’ai même entendu beaucoup de choses sur l’Algérie qu’on ne devait pas perdre selon certains et j’en passe d’aussi rudes et raide, n’y en a-t-il pas parmi les gilets jaunes deceux-là? Est-ce que ce n’est pas le même fond populaire Ocidentalist suprématiste et racialiste qui au cours du temps a donné Donald Trump, sans rupture de continuité, et à leur su ou insu, les Gilets Jaunes sont un épisode de cette vague droitière et Occidentaliste assumée qui cache de moins en moins sa violence, voire la revendique par originalitécroit-on, puisque toute parole morale et “politiquement correct” et si on n’est pas assez racialiste c’est qu’on es gaucho bobo ecc. Ah oui, il y a aussi la suprême insulte d’Islamo-compattible, quand j’étais étudiant, il a bien fallu que je subisse comme je pouvais certains maîtres de stage, voire des professeurs en plein cours. Désolé de vous faire connaître un certain fond populaire et identitaire et suprématiste blanc post-chrétien, très largement en vogue, vent en poupe, qui a des gouvernants puissants et qui est prêt à toutes les extrémités pour garder les privilèges matériels de certains peuples dominants, chose très prévisible et dont je n’ai jamais douté hélas. Mais pourquoi leur identittarisme ou populisme à eux serait sacré et d’escence supérieure comparé à ce qu’on dit de nos rétendus identitarimes qui ont des effets certainement moindres? Je comprends que des blancs post-chrétiens nous blâment et s’auto-magnifient, mais que des Arabo-Musulmans valident cela, c’et extraordinaire vraiment. Du suprématisme déguisé et vendu sous la forme d’anti-systémisme, c’est habile, ça marche, l’originalité répétitive ne lasse pas parce qu’elle et prétexte au suprématisme, ça m’inquiètte, en ai-je le droit? Moi dont le cœur bat encore pour la Nation Islamique que je persiste à nommer ainsi. Votre senttiment ati-fréristevous éare peut-être, ma sœur.

          Croissant de lune.

          • Bonjour Croissant de Lune

            Désolée 🙂 .

            Nous n’avons pas le m^me parcours mais je comprends votre point de vue. Je comprends vos peurs et questionnement. Nous vivons une époque dangeureuse car un monde est en cours d’effondrement et le nouveau n’est pas encore née. Les périodes transitoires sont toujours pleine d’agressivité donc de mort violentes, de destructions etc.. je pense sincérement que les divisions que vous faites entre gauche droite et les etiquetes( rouges:bruns, zémourien…) que vous donnez sont d’un autre temps Qu’importe les étiquettes qui sont une forme de plus pour perpétuer les affrontements d’autres temps. Seul compte le seul affrontement contre le Système.

            Bien à vous.

  3. Il est heureux que des autorités morales musulmanes s’engagent en faveur de ce mouvement car si l’on regarde l’Assemblée des assemblées des Gilets jaunes de Commercy et qu’on lit son Appel, on constate que, effectivement, ce mouvement est porteur de progrès et de justice sociale, et si on assiste aux manifestations, on constate qu’on y exige la justice pour Zineb Redouane, Adama Traoré et Christophe Dettinger, une Algérienne, un Africain d’origine et un Gitan français. Les Gilets jaunes s’opposent aux évasions fiscales, aux interventions militaires extérieures, aux politiques inégalitaires résultant de la mondialisation. Lors des manifestations on y croise des syndicalistes CGT, Solidaire, SUD, des militants France insoumise, PCF, Révolution permanente, NPA, Lutte ouvrière, le collectif des quartiers populaires Justice pour Adama, des prêtres catholiques, des musulmans, des immigrés, des banlieusards, des Parisiens et des provinciaux etc. Bref tous ensemble pour une France égalitaire à tous les niveaux.Ce qui explique pourquoi entre 70% et 80% des Français de toutes origines soutiennent les revendications des Gilets jaunes qui sont porteur d’un avenir pour tous et qu’elle est détestée des élites profiteuses. Une nouvelle France rassembleuse est en train de naître

    • Salam mon frère Baraa, vous êtes en régionParisienne, c’est ce que suggère sauf erreur votre post. Êtes-vous sûr que votre vision du mouvement soit globale et pas contextuelle? Oui, ily a le comité Adama, un comité je crois de défense d’Adama Trahoré, bon, mais est-ce que ça rend compte de tout le mouvement partout? Même à Paris, l’ultra-droite semble active, il semble que les dégradations importantes de l’Arc de Triomphe soit de leur fait et certains des étudiants du GUD sont en justice, j’ai tremblé un moment que des beurs en soient responsables ou qu’on puisse leur mettre même faussement la responsabilité du scandale. Eric Drouet lui-même a le cœur franchement à droite et pas si pauvre que ça. Ne pouvez-vous nuancer votre soutien et rester lucide? Cuid d’Eric Zémour et sa révolte blanche de la France de Johni?

      Il me semble que les revendications ignorent assez les chômeurs et les gens réduits aux minimats sociaux, beaucoup sur la justice fiscale certes, voire la diminution des ressources fiscales et sociales à la façon Poujadiste, donc un certain refus de la solidarité. Je n’ignore pas qu’en France, la solidarité publique a des effets pervers, mais le président lui-même semble décidé à la réduire, ce qui normalement devrait satisfaire certains Gilets Jaunes s’ils en étaient informés. Est-ce une bonne chose dans l’absolu? Voyez, moi, je suis dirait-on bien contributeur, ma situation me le permet aussi, mais je suis satisfait de contribue à pas mal de choses. Par exemple, j’aime bien contribuer aux bourses d’étude qui restent chétives, une étudiante que j’ai soignée m’en a parlé, donc je voudrais contribuer plus si on augmente les bourses et si on augmente le nombre de boursiers assez minoritaires parmi les étudiants j’ai ‘impression. Et si le président se réjouissait secrètement des réclamations à travers le fameux grand débat de réduction de la solidarité publique, et s’il la validait à travers son prochain référindum? Et si ce référindum contient des suggetions anti-Musulmanes, ne craignez-vous pas qu’on les aplaudisse des quatre sabots?

      Si des revendications s’élèvent contr les ingérances Françaises et le suivisme Français, on n’en a guèr entendu parler, n’est-ce pas purement Parisien relativement à la composition des groupes de manifestants? Restez lucide mon frère, le mouvement acommencé par des revendications fiscales plutôt doitières dans la culture Française contemporaine, je ne parles pas des Jacqueries du Moyen-Âge sur lesquels se sont longuement étendus des NDA et des Gilbert Colard, parmi les premiers soutiens du mouvment quoi qu’on fasse.

      Croissant de lune.

      • Je partage votre inquiétude pour les minorités. Les mouvements extrêmistes sauce race blanche faussement catholiques mais bien fascistes n’ont même plus peur de s’annoncer fascistes et noyautent le mouvement en y allant de leur propre propagande sur internet. C’est d’une normalité conceptuelle dans leur petite tête encore immature et appelant à la barbarie.
        Les gilets jaunes découvrent la politique et les manifestations. Ils découvrent la lutte des comptages et la baston de l’information. Bref, ce sont pour la plupart des néophytes en politique. Ce qui est effrayant est que généralement quand on devient militant d’une cause on est réactionnaire avant de se raisonner et aplanir le sujet (pas pour tous malheureusement).
        Toutes les dérives sont présentent dans ce mouvement mais il ne faut pas occulter la vision encore naïve et idéale de beaucoup de gilets jaunes tout à fait correcte.
        Je rejoins @Patrice, quand on a voté comme un manche depuis 40 ans on la ferme et on acquiesce. Jospin fait le plein emploi : on le vire. Les chiraquiens sont contre la guerre : on les vire. La solution étant de s’investir dans des associations et mouvements qui dénoncent déjà 100% des revendications des gilets jaunes mais on préfère la rue comme des clochards en politique. Ce n’est pas l’intellect qui les dirige mais la passion. D’où les débordements.
        Enfin quant aux zémouriens, ils ont à faire aux soraliens. Laissons les s’entre-tuer et se faire tabasser par les policiers de la république. Entre les pétainistes et les fascistes, c’est la même chose, je leur souhaite une lutte à mort.
        La majorité des musulmans (sauf les attardés de soraliens qui soutiennent une race décérébrée qui se croit supérieure en fantasmant sur un retour au moyen-âge) sont plutôt neutres et pro social. Aux autres de rejoindre ceux qui ont tout compris. Hamon + Montebourg avaient proposé un rsa à 1500 euros mais ils ne sont pas passés. Normal, un juif-souché avec un berbère-souché, c’est pas assez pur, c’est trop mixée comme soupe et pas suffisamment sécuritaire. LFI propose des référundums mais on en parle pas, t’y penses un gaulois qui soutient la pluralité est forcément un traitre pardi. La quadrature du net dénonce la main mise sur l”info et milite pour la liberté sur internet depuis belle lurette. Mais non c’est un juif barbu qui est président. Des journalistes ont créé le documentaire “les nouveaux chiens de garde” qui dénonce le pouvoir des médias mais non les journalistes sont tous pourris. Ben qu’ils la ferment maintenant. Parce qu’ils nous embarquent tous dans le désordre en plus de la famine et font le jeu de l’extrêmisme. Quant à préférer fillon à Juppé, il faut être débile, le mec il a des oursins dans la poche, même un cent il le met dans sa tirelire au lieu de le donner à un clochard. Quant au grand dadet wauchier, il a vraiment le sens non commun le mauvais amy. S’ils nous pondent MLP, c’est l’hécatombe, leur mort et la notre annoncées. Comme ça au moins les flics tireront à balles réelles et la question ne se posera plus. Wauchier propose l’internement et la peine de mort également. Vive la récession en Italie par ailleurs. Quand on est con, on l’assume et on la ferme sinon on est traité comme un con : une bonne fessée ou déculottée par ceux là même pour qui on a voté. Au mieux dans cette affaire, on finit comme un zombie dans la rue à marcher.
        Macron a raison d’être à la fois ferme et lâcher du lest car beaucoup de gilets jaunes entrent politique en réalité. Il faut accompagner au mieux et matter la racaille de l’ultra-droite.
        Je conseille à tout le monde de s’informer sur les mouvements et associations existantes et de s’y investir. ATTAC est très bien par exemple!! Ils ne comprennent pas qu’ils ont délaissé la démocratie qui ne fait que les attendre depuis 40 ans!!!! La démocratie, ce n’est pas simplement voter, il faut s’investir en tant que citoyen pour y participer. La société ne se fait pas par magie et toujours sur le dos des autres en ne pensant qu’à ses petits privilèges comme des petits enfants. Il faut devenir adulte au bout d’un moment et se prendre en charge pour mieux s’informer chez toutes les DIVERSES sources d’informations, de préférences universitaires et ensuite d’opinion tels que les journaux ou livres ou site internet.

        Bush s’en était moqué : “on est en démocratie, toute l’information est à disposition du peuple, l’engagement est libre mais ils préfèrent regarder les chatons sur youtube et manger macdo”.
        Mc Cain répondis : “Oui des éternels gamins !”.
        Bon j’ai inventé la réponse de Mc Cain. Il a crevé d’ailleurs. Tout passe.

        Bref

      • Cher Frère. Les manifestants à Paris, surtout lors des premiers actes, venaient surtout de la province lointaine et on a donc une très bonne connaissance de leurs opinions en les fréquentant à cette occasion. Par ailleurs, la semaine dernière, il y a eu l’Assemblée des assemblée des Gilets jaunes dans la petite ville de Commercy en Lorraine, organisée par l’assemblée des Gilets jaunes de cette localité. 75 délégations de toute la France y sont venues débattre et voter. On peut voir ces débats sur leur site gilets jaunes Commercy et sur d’autres qui les ont repris. Ils ont voté un Appel qui reprend les principales revendications qui sont largement des revendications de progrès social et qui dénoncent toutes les violences et comportements extrémistes de la part de personnes pouvant se réclamer des GJ. Qu’il y ai des gilets jaunes de droite, il n’y a rien de mal à cela, on a le droit d’être conservateur sur une question ou sur une autre, ce qui est inacceptable, c’est la droite extrême, raciste, exclusiviste et cela est massivement rejeté par les GJ. Pour faire évoluer le mouvement il faut y participer. Dans aucun mouvement historique de masse luttant pour la justice il n’y a jamais eu que des esprits purs, exemplaires, sans préjugés, l’essentiel n’est cependant pas là, c’est que les revendications sociales et économiques poussent toujours vers le progrès social et humain tandis que les revendications identitaires poussent vers la régression mentale et sociale. Cela est aussi vrai pour les athées, les chrétiens que les musulmans. Or, les revendications des gilets jaunes sont très majoritairement sociales ce qui explique que le mouvement se perfectionne sans cesse depuis trois mois. …On attend que plus de musulmans s’y joignent en renonçant aux reflex identitaires pour aller aux sources de leur foi, la lutte pour la justice sociale au profit de toute l’humanité, quelque soit sa croyance. Il ne faut surtout pas croire ce que disent les gros médias qui ne font plus que servir ceux qui les paient. Il faut aller à la source en consultant ceux qui sont sur le terrain.

    • @Baraa

      Que 70% des français soient mécontents, je n’en doute pas. Le pouvoir d’achat a régressé, et les inégalités ont explosé.
      Reste à savoir quelles sont ces revendications des Gilets que soutiendraient, au conditionnel, les trois quarts des citoyens hexagonaux. Vu que le Gilets proposent des dizaines de réformes incohérentes et surtout non chiffrées. Dans un pays à la ramasse, où tous les indicateurs économiques sont dans le rouge, toute dépense supplémentaire doit être compensée par une recette nouvelle. Il ne suffira pas de rétablir l’ISF, qui ne rapporte que 3.5 milliards. Si l’on doit augmenter les bas salaires, les aides sociales, et améliorer le service publique, il faudra créer une nouvelle tranche d’impôt, rogner sur le CICE, supprimer des niches fiscales, contrôler sérieusement les gros fraudeurs (au lieu de persécuter les chômeurs), etc, etc.
      Ca s’appelle un programme de gauche. Un tel projet présente des inconvénients et des avantages. Parmi les inconvénients, un risque évident de fuite des investisseurs. Parmi les avantages, une relance immédiate de la consommation.
      Mais qui propose ce type de mesures? A part LFI, je ne vois pas. Pas de chance, ce parti est crédité de 10% des intentions de vote. Sinon, il est vrai que LFI participe timidement au mouvement. Mais pas au point de peser sérieusement sur les revendications, qui demeurent globalement incohérentes, et très marquées par l’influence du RN.
      Les Gilets, c’est le parti de pas contents qui ne savent pas ce qu’ils veulent.
      Là où on est d’accord, c’est pour dénoncer la violence de la répression policière. Castaner a de toute évidence opté pour l’attaque systématique, et l’emploi d’armes potentiellement létales. La nouvelle loi anti-casseurs vient conforter cette option du tout répressif, avec des mesures dignes d’une dictature, qui me semblent d’ailleurs anti constitutionnelles. Le succès plus que mitigé de la manif des foulards rouges nous confirme que peu de français paraissent d’accord avec ce recours systématique à la violence policière.
      A se demander si ça n’est pas, bizarrement, une façon pour Macron de faire grimper la popularité des Gilets, au détriment du RN. Je ne dis pas que c’est le cas, je pose juste la question.
      Ceci dit, la politisation du mouvement est loin d’être acquise. Les grandes gueules et les martyrs ne font pas forcément des chefs crédibles. Et, comment rassembler des gens qui ne sont d’accord sur rien, sauf sur l’idée que personne ne peut les représenter?

  4. Si l’auteur Ousmane Timera soutient de loin le mouvement des Gilets Jaunes, il n’est pas le premier, Eric Zémour l’a devancé depuis longtemps, savoir où il en est aujourd’hui et s’il a varié et changé ce qui ne me surprendrait guère. Et le lointain devancier celui qui ne soutient pas mais a annoncé ou prophétisé enfin les choses, n’est autre que le Sioniste Jacques Attali. Quand j’écris prophétiser, n’entendez pas qu’il ait la moinde prééminence ni inspiration surhumaine, non, mais il est semble-t-il très très informé. Alors le soutient de l’auteur aumouvement va je crois l’accroître et carément submerger la France de foules manifestantes, on va voire. Au début, j’en tenais contre le mouvement dont le centre de gravité était effectivement très à droite voire c’était et peut-être c’est encore que largement la France Blanche de Johni comme l’a ponctué et martelé Eric Zémour. Depuis le début j’aprouve que des Musulmans soient présents, observent et témoinent. Et puis, quand j’ai entendu le Sioniste et transhumaniste Luc Ferry sustenter la répression par arme à feu, alor je suis témoin contre la répression policière. Je ne comprends oujours pas le nombre et leffectif de police déployée au regard du nombre de manifestants, ni l’emploi des gaz lacrimo avant souvent qu’aucun désordre ne se produise, ni qu’on cerne les manifestants en blocquant des rues les empêchant de s’égayer et se dispercer, quelque chose cloche pour moi, c’est un peu comme si on voulait rendre les rasemblements plus violents qu’ils ne l’étaient à priori, un peu comme si on voulait attiser le mouvement au lieu de le laisser se développer naturellement, voire s’éteindre. Quelque chose cloche qui suscite ma méfiance. Donc je ne soutiens pas le mouvement tel qu’il est ou au moins j’aimerais que les Musulmans qui s’y engagent restent lucides et critiques, qu’ils observent, qu’ils témoignent, après tout comme ils le doivent en toute chose, par exemple, sont-ils présents dans le fameux grand débat? Mais que notre lucidité critiqe ne nous empêche pas de blâmer la répression policière peu limitée. Si le temps de grand froid qui sévit en Amérique arive en France dans quelques jours, puisqu’il paraît que la météo fonctionne insi, il n’y aura peut-être pas d’acte 13. Si vous rencontrez des Gilets Jaunes, montrez-leur l’article d’Ousmane Timera, ça leur réchauffera le cœur. Défense de rire.

    Croissant de lune.

  5. La convergence gilets jaunes, grève générale sous la pression de la base syndicale, collectif de banlieue justice pour Adama prouve que leur lutte est juste, progressiste et doit permettre le tous ensemble quartiers populaires, précaires, prolétaires, gauche, musulmans, chrétiens pour la justice sociale.

  6. Il est plaisant de voir Oumma défendre un mouvement dont l’un des fonds de sauce est le racisme. On peut y ajouter la xénophobie, l’islamophobie, l’antisémitisme, l’homophobie, ainsi qu’un rejet patent de la démocratie, ou de l’impôt, qui est pourtant la clé de la redistribution.
    Les sondages démontrant clairement que l’idéologie des Gilets Jaunes grignote celle du RN. Les intentions de vote “Gilets”, se soustraient clairement à celles en faveur de l’extrême droite.
    Ce mouvement a en outre peu de revendications sociales, à l’exclusion notable des revendications corporatistes. Les Gilets sont d’ailleurs incapables de se mettre d’accord sur un autre programme que “Macron, dégage”, ou “Vive le RIC”. Et que trouve -t-on en sujets phares du RIC? La suppression du mariage gay, et le rétablissement de la peine de mort. Si on creuse un peu, l’expulsion des migrants, et les lois anti-islamiques.
    Dans le même temps, aucun lien n’a pu se former avec les syndicats ou partis de gauche, malgré les sollicitations récurrentes des Insoumis.
    Bref, la comparaison avec les printemps arabes, qui ont tous échoué, est au final pertinente. Quand on n’a ni programme, ni représentants élus, et quand la haine prime sur le désir d’égalité, il n’est pas hors sujet d’évoquer un mouvement fasciste, au sens littéral, c’est à dire proche de Mussolini.
    On est d’ailleurs confronté à un phénomène mondial: Trump, Bolsonaro, Poutine, Orban, Erdogan, Xie Jinping, etc, etc. L’Italie et la Pologne ont déja franchi le Rubicon, tandis que les nazis reviennent déja en Allemagne. En France MLP est la favorite des européennes. Et elle est déja en train de se faire dépasser sur sa droite. Le retour un peu inattendu de l’antisémitisme de droite est un signe très éloquent de ce durcissement. Et on ne parle même pas du choix des Républicains en faveur ‘un militant de Sens Commun comme tête de liste aux européennes.
    Dernier point. Emmanuel Macron a été élu régulièrement. Il en va de même de l’Assemblée et du Sénat. Son programme était simple et clair, largement inspiré par celui de Juppé, qui était d’ailleurs favori pour les présidentielles. Le premier ministre est d’ailleurs l’ex second de Juppé.
    Les électeurs avaient le choix entre la droite fasciste, la droite catholique, la droite macroniste, la gauche plan plan, et la gauche dure. Ils ont opté pour deux des trois courants de droite. Tant pis pour eux, et pour nous. Certes, les journaux et les télés nous informent mal, mais le Canard Enchaîné est en vente libre, au tarif de 1.20 E par semaine. Même les SDF peuvent se le payer. Personne n’est contraint de regarder BFM, ou de lire le Figaro, ou Valeurs Actuelles.
    Les Gilets Jaunes ne comprennent pas que ce sont eux qui ont creusé leur propre tombe, et continuent de le faire en s’apprêtant à voter facho. Ne me dites pas qu’il faut plaindre les allemands, qui ont plébiscité Hitler, et ont vu ensuite leur pays écrasé sous les bombardements. Personne ne les obligeait à voter pour un dingue. On pourrait aussi évoquer la Turquie d’aujourd’hui, qui est dans le même cas. Et que dire du vote Trump, après celui en faveur de Bush Junior?
    C’est le problème de la démocratie. Les évangéliques et les salafistes aussi, peuvent voter, enfin, dans les pays de droit. Voter contre les droits humains, par exemple. Voter Bolsonaro, qui veut raser la forêt amazonienne, et exterminer les indiens. Juste pour la petite histoire, cette politique de déforestation a déja provoqué la désertification totale du Nordeste brésilien, une région agricole, plus grande que la France. Là où il y avait des champs, ou des pâtures, il n’y a plus que de la terre rouge, façon court de tennis, sans un brin d’herbe, un buisson de ronces, ou même un cactus. Ce désastre n’a pris que 10 ans. (1980-1990).
    Bref.
    Hors sujet: Plus d’images, ni de vidéos? C’est normal? La moitié des sujets en cors ont disparu. C’est mon ordi? Vous aussi, vous virez les vieux?

    • @patrice
      “c’est le problème de la Démocratie”
      oui bien sur. D’autant qu’elle se fait assez facilement kidnappé. (la Démocratie)
      Maduro, en est un brillant exemple. Comme quoi, droite ou gauche, les fachos ne s’embarrassent pas des étiquettes!
      Concernant les “gilets jaunes”, et la Démocratie, on ne peut manquer de remarquer que le problème est sur la table.
      Hormis les revendications légitimes, concernant le pouvoir d’achat, qui apparaissent en tout premier lieu, on voit assez bien se dessiner une remise en cause du fonctionnement de la Démocratie dans notre pays.
      Qu’on le veuille ou non, la France est devenue un état bureaucratique.
      Les procédures administratives n’ont cessé de se multiplier ces 30 dernières années, nécessitant l’emploi toujours plus nombreux de fonctionnaires, qui donnent l’impression de se reproduire entre eux, puisqu’ils sont directement à l’origine de ces “milles feuilles” imbranlables.
      Le citoyen lambda, est confronté dans sa vie de tous les jours, à des décisions d’une absurdité totale, dont les auteurs lui sont parfaitement étrangers.
      Cela va de la mairie de sa propre commune, qui est sous la tutelle de la communauté de communes, en passant par la région qui n’a toujours pas digéré la fusion des territoires, par le préfet de région, par les ministères dont l’action est soumise à l’approbation des grands patrons de la Haute administration, des lobbys (que monsieur Hulot a fait semblant de découvrir) , et pour finir de Bruxelles.
      Et tout cela pour savoir si l’on peut maintenir la crèche dans le village, ou la fusionner avec celle du village d’à coté !
      Des mois d’atermoiement, des centaines de courriers, une forêt détruite en paperasses administratives, pour aboutir au renvoi de la décision à l’année d’après, ou le même cirque recommencera !
      J’exagère à peine.
      Idéalement,s’il y avait un bénéfice à tirer de ce mouvement, conforme à l’intérêt de tous, ce serait de mon point de vue évidemment, le retour vers une forme de Démocratie de “proximité”.
      Cela ne veut pas dire la chienlit, non, mais le retour vers une certaine pratique que je qualifierai de “réalisme”.
      Cela peut paraître à la marge des revendications, mais je reste convaincu, que ce sentiment de “mécontentement” ressenti par une large partie de la population, prend ses racines, dans cette forme d’éloignement des décisions concernant le citoyen dans sa vie de tous les jours.
      amicalement

      • @Etienne

        Bien sûr vous n’avez pas tort. La multiplication des services redondants coûte cher et nuit à l’efficacité. D’autant qu’au final, les décisions importantes sont prises à Bruxelles par des technos non élus, mais vendus aux lobbies.
        Il est d’ailleurs plaisant de se souvenir que la régionalisation, puis l’Europe, ont été rejetées par référendum, sans que l’état ne le prenne ne compte. Du coup, j’ai quelques doutes au sujet des référendums. La France n’est pas la Suisse…
        Cependant, le problème de la démocratie directe est bien connu. C’est en général un prétexte à la suppression de la démocratie tout court. L’avantage de la démocratie est qu’elle permet d’éviter la guerre civile. On n’aime plus un président, on le vire. Dans les pays dictatoriaux, ça se fait aussi, mais de manière violente.
        Reste quand même à savoir si un autre mode de gouvernement peut sortir du processus électoral. En Grèce, on a constaté que non.
        Possible que l’Europe soit d’ailleurs au bord de l’éclatement. C’est vrai que ça ne marche pas.
        En attendant, on cherche désespérément une alternative. Mais je doute que les Gilets aient autre chose à proposer qu’un système dictatorial. mon impression générale est qu’on avait un bon système dans les années 60, et qu’on a tout bousillé… Un peu comme à l’Education Nationale, ou à la SNCF, ou à EDF.
        Je ne nie pas le problème, mais je doute de la validité des solutions proposées. Je n’aimerais pas avoir à diriger le pays. Ca parait impossible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La promotion de l’égalité hommes-femmes célébrée aux Emirats arabes unis

Iran: deux enfants afghans menacés d’expulsion s’ils ne mangent pas les fleurs qu’ils étaient en train de vendre