in

Pour Mohammed Ben Salmane Jamal Khashoggi était un dangereux islamiste

Un “dangereux islamiste”, c’est ainsi que le prince saoudien Mohammed Ben Salmane aurait qualifié Jamal Khashoggi, lors d’un entretien téléphonique avec le beau-fils du président américain, Jared Kushner.

25 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Bonsoir Vlad, donc ilvous suffit de peu de choses pour vous contenter. Le premier qui a juste l’air de faire un bras d’honneur par comédie vous convient, qu’il sorte le sabre face à l’ennemi Sioniste et ne serait-ce qu’il cesse de planifier avec l’ennemi, qu’il rende liberté aux innombrables prisonniers et qu’il s’amende et demande pardon de toutes fautes résolu au virage à 180 degrets et que ce soit suivi d’actes. Mais même encore, il n’est pas suffisant ni compétent donc faudrait qu’il se démette et qu’il démette tout le clan vermoulu des Saouds avec lui. Au niveau des épreuves et des catastrophes que nous vivons, nous suffit-il de la comédie d’un hytrion? Des millions de gens sont morts directement et le plus souvent indirectement parce que la gouvernance d’Arabie a sustenté les guerres Occidentales milionniennes livrées aux Musulmans, je peux pardonner des torts qui me seraient faits à moi, voire rendre le bien pour le mal individuel et tendre l’autre joue, mais je n’ai pas le droit de tendre la joue des autres, des millions deMusulmans ni de pardonner en leur nom. Consolez-vous si vous pouvez et s’il vous suffit de peu, je suis inconsolable depuis la nuit infernale du 16 au 17 janvier 1991, chacun se souvient où il était cette nuit-là et quels sentiments le traversèrent.

    J’entends d’ici les leçons des gens en lévitation qui répètent, pas de revanche ni vengeance en Islam. Si pas de revanche, alors la Nation Islamique ne se rétablit pas et ne s’accomplit pas, et si pas de Nation Islamique, pas d’Islam tout court, le reste c’est du baratin qui ne m’intéresse pas.

    Plaise à Allah nous fortifier dans l’adversité, plaiseà Allah affaiblir et diviser nos ennemis.

    Croissant de lune.

  2. Mr Kashoggi…qui est ce personnage?
    renseignez vous sur lui et revenez me voir après …
    Biensur,personne ne merite une telle mort(encore faut il faire la lumière ),mais il n’est pas un enfant de coeur et il est impliqué dans des complots dans plusieurs états musulmans…on le soupçonne même d’être un espion .
    En gros,ne soyez pas bêtes et naifs de gober tout ce qu’on vous raconte.

    • Peu importe son passé il a quand même l’air d’être un repenti au vue des critiques censées et justes envers l’Arabie saoudite et c’est tout à son honneur.

  3. il est obligé de jouer sur l’argument de la lutte anti-islam … heu …. pardon excusez-moi de la lutte antiterroriste pour se justifier parce que il y a que ça qui marche dans l’international actuellement .

  4. Salam ‘alaïkoum.

    L’émir fellon, Mohammed Ben Salmane, ennemi des Musulmans, reste soutenu par une fraction au moins de ses alliés Sionistes, j’entendais il y a peu de temps Alexandre Adler qui le défendait sur France-Culture. Les puissances Occidentales sont pour l’instant ébranlées, mais pas d’illusions, moins ébranlés par les crimes de l’émir nommé héritier du trône que soucieux de son insuffisance et incompétence. N’excluons pas trop tôt que le mouvement Sioniste, généralement prescripteur politique en dernier et premier recours en Occident ne rétablisse la situation au bout d’un certain temps utile à l’oubli des publics Occidentaux complaisants et surmédiatisés. Ou bien en effet, il y a des menées, un prince serait rentré d’Angleterre, pour ou bien présider un conseil pour transition et changement d’héritier en assurant lui-même l’intérime, ou bien co-gouverner et conseiller l’émir fellon. Ce prince, âgé de 70 ans, est protégé par l’Angleterre et l’Amérique qui garantissent sa sécurité. Ce qui revient à une révolution de palais du fait d’ingérance étrangère, donc à un aprofondissement éventuel de la vassalité de l’Arabie envers ses protecteurs. Aucun Musulman n’a le droit canoniquement de trouver l’ingérance bonne ni acceptable, sinon allez relire le noble Coran. Après l’ingérance Américaine et Sioniste qui a porté l’émir fellon élevé au rang d’héritier du trône au poste de premier vizir, la même ingérance le déposera peutêtre, ce qui revient à dire que la gouvernance d’Arabie actuelle est illégale d’un point de vue Islamique, parce que oui, c’est comme ça, l’Islam n’est pas compattible avec l’impérialisme étranger, le hakim cesse d’être chari quand il n’est plu totalement souverain, soit parce qu’il ne défend pas les frontières, ou pis encore quandil ne songe même pas à les défendre. Afin de réduire les possibilités d’ingérance, il faut se pénétrer de l’idée que la monarchie n’est pas apropriée à la situation actuelle, la preuve nous en est fournie puisque la force étrangère intervient avant toute autre considération dans le choix de l’héritier, ce qui amène les émirs prétendants à promettre davantage les uns que les autres à la puissance qui les protège, au détriment du pays. L’Islam ne dispose pas particulièrement vers la monarchie, elle n’est pas pour nous de droit divin, ça c’est une invention chrétienne, pas de sang bleu qui tienne, la gouvernance la mieux apropriée aujourd’hui n’est donc pas monarchique mais républicaine. Et il n’y a pas en pays de Musulmans une culture monarchique importante, la preuve en est que lorsque la monarchie a disparue elle ne se rétablit pas en pays de Musulmans. Certains Afghans ont essayé, il y eut débat à ce propos dans le mouvement Taliban pendant les années 1990 mais ils ne se sont pas accordés sur cette décision. On en parlait aussi s’agissant de la Lybie, plus personne n’y pense aujourd’hui. Si la monarchie était abolie en Arabie, elle sera vite oubliée comme le mauvais souvenir et cauchemar qu’elle est au bout de peu de temps. Si on peut citer le bon roi Feyssal et peut-être le roi Ibn-Séoud, l’unificateur de l’Arabie comme d’un certain mérite, les autres sont dissolus et indifférents sinon nuisibles à leur pays. La bonne nouvelle ne serait pas le changement d’héritier, mais la fin de la monarchie clanique. Je pressens moi, enpartie à cause de l’ingérance sans pudeur mais aussi parce que de nouvelles forces apparaissent dans la région, je pressens moi qu’il n’y aura pas consensus pour le remplacement mais une lutte plus ouverte vers le pouvoir, laquelle semble-t-il nous est annoncée comme un signe avant-coureur de l’agravation de nos épreuves puis de la fin de nos épreuves, Allahou a3lem.

    Croissant de lune.

    • Salam @croissant de lune
      Je suis entièrement d’accord avec vous sur votre conclusion finale. C’est également mon pressentiment.

      PS: que pensez-vous de mon nouveau pseudo ?

      • Salam Kalim, celui qui parle, bo pseudo et anagrame qui plus est, bonne trouvaille. Normalement, on ne devrait pas te le piquer, je ne connais personne qui porte ce prénom, il existe mais il est rare.

        Croissant de lune.

    • Et si on parlait bon sens, droits de l’homme, et démocratie?
      On s’en fout, de l’historique de ce pouvoir médiéval, l’une des plus grandes hontes de l’humanité. Une fois pour toutes, MBS, Kim Jong Un, ou Hitler, pas glop. Méchants. Cons. Ennemis du genre humain.
      On s’en fout de savoir comment ils sont arrivés au pouvoir. Hors sujet. Légitime ou pas le mal est à éradiquer. Pas à remplacer par un moindre mal. En AS, le pouvoir est pourri par le wahhabisme. Autrement dit, par la religion. Une manière de dire que c’est pas gagné.

      • @ Patrice, la légitimité du gouvernant selon nos crytères à nous nous concerne, on se passera de vos états d’âme Charliesques voulez-vous? Si ça ne vous plaît pas, intériorisez vos sentiments inapropriés, vous n’êtes pa pertinent s’agissant des gouvernances des pays de Musulmans, vous n’y comprenez rien, oui on s’en fout de votre m’en fouttisme bien à vous.

        Croissant de lune.

        • @Croissant

          Apparemment, vous ne redécouvrez les droits de l’homme que quand la victime est un fanatique salafiste.
          Je n’ai pas à “comprendre” la spécificité supposée des musulmans qui subissent un régime dictatorial. Et quand je précise qu’on se fout de la façon dont ils sont arrivés au pouvoir, c’est au motif évident que Kim Jong Un n’est pas plus illégitime qu’Adolf Hitler. Pourtant, Hitler a été élu. Idem pour Erdogan.
          Il n’y a rien à comprendre. Les droits de l’homme sont respectés, ou ne le sont pas. N’attendez pas de moi que j’approuve la torture, les assassinats, les arrestations d’opposants, les incarcérations de journalistes. Vous êtes libres de trouver ça super, et conforme à vos traditions, et je suis libre de trouver ça tout pourri, sans aucun a priori religieux ou racial.
          C’est pourquoi je critique aussi sur un autre fil l’intervention des militaires de mon pays au Yémen. … Ou la vente d’armes à l’Inde, qui massacre allègrement ses minorités musulmanes.
          Voila ce qui nous différencie. Les droits de l’homme, pour moi, ça n’est pas à la carte. Et aucune tradition religieuse n’excuse les dérogations aux lois élémentaires de respect de la personne humaine.
          Il ne s’agit pas de mes “états d’âme”, mais de l’expression d’un bon sens élémentaire. Ceci dit, il se trouve encore aujourd’hui des gens qui trouvent que Hitler était un mec super. Faut les comprendre. Faut pas être borné. Faut respecter les croyances des gens. Il y a aussi des gens qui pensent que ça serait intelligent d’exterminer les musulmans. … On doit tolérer ça aussi?

          • @Patrice
            Vous avez fait une erreur. On parle de droits de l’Home. Parce qu’en dehors, ce sont plutôt les droits du rhum.

            Sinon d’accord avec vous qu’on s’en fout. Le plus important est de virer tous les dirigeants de la planète sur mars (la planète, pas le chocolat) où ils pourront jouer au MMA sans nous.
            Je me demande ce que cela donnerait : Macron l’éfféminé + Trump l’obèse + Merkel l’obèse + Thérésa May la fine VS Poutine le judoka + MBS le géant + Rohani le barbu + Xi Jinping le karaté boy

            Les paris sont ouverts!!

          • @Kalim

            J’ai bien peur que ça ne soit pas une question de personnes. Remontez le temps pour assassiner le bébé Adolf, et la deuxième guerre mondiale aura lieu quand même.
            Cette remarque relativise aussi la supériorité de la démocratie, qui semble surtout vouée à éviter les guerres civiles. Voyez le Brésil, où la population a élu Bolsonaro.
            Dans le même temps, si MBS perdure, c’est qu’il bénéficie d’un consensus. (et du soutien américain). Quand un peuple en a marre de son roi, il le décapite. Quand il en a marre de la liberté, il vote pour un tyran.
            Quant aux talents de Winnie l’ourson en matière de Kung Fu, j’ai quand même un doute.
            Amitiés

          • @ Patrice, bonsoir Patrice.

            Vous suggérez que je me réveille sur les droits de l’homme pour le seul cas du journaliste trestaillé. Je n’en parlais même pas, relisez le com initial. J’ignore quelles étaient exactement les idées de ce journaliste que vous qualifiez de salafi, enfin pour être plus clair, Saoudiste, puisque le terme « salafi » est utilisé abusivement par mode, mais mettons. Journaliste du sérail, proche de la gouvernance, un éditorialiste qui comptait, ses critiques et divergeances étaient ténues, presque rien, mais insupportables à l’émir fellon qui s’aperçoit bien obligé de ses égarements considérables et des impasses dans lesquels il a mis le royaume et surtout sa propre personne. L’Arabie sous sa tyrannie commet des crimes de guerre et élargit la guerre sur plusieurs fronts potentiels, plus ou moins allumés, mais l’émir fellon et les gens les plus perspicaces en Arabie s’avisent de l’impasse de ces aventures et du très probable retour du bâton déjà programmé. Il croyait stupidement ces parties-là aisément gagnées, il se heurte à la résistance des matériaux, probablement ses alliés et protecteurs plus réfléchis s’engagent moins malgré le coût exorbitant que l’émir a fait payer à son pays pour les alliances. Il comprend mais trop tard qu’il a péché par excès d’Occidentalisme et de Sionisme, ce genre de posture était politiquement indéfendable même en situation de victoire militaire, qu’en dire en situation de défaite ou d’hésitation et de récession et de lâchage des alliés qu’il a trop servi ?

            Je ne parlais pas du journaliste, je développais pas vraiment hors sujet, parce que le fond du sujet est bel et bien la gouvernance de l’Arabie, son éventuel changement, ou dans l’indépendance ou sous la force étrangère. Vous suggérez que ça n’a pas d’importance, la souveraineté n’a pas d’importance, l’indépendance du gouvernement envers l’étranger est sans importance pour peu qu’il tienne les droits de l’homme. Je vous réponds que la liberté individuelle est vaine si le pays est asservi, l’indépendance est au collectif ce que la liberté ets aux gens, la souveraineté est au collectif ce que la dignité est aux gens. Et c’est là le grossier tour de passe-passe des droitsdel’hommistes Occidentalistes qui entendent droits de l’individu quand on parle de droits de l’homme. Et non, si la dignité et la liberté ne sont pas établies au collectif, leur apparence de mise en œuvre au stade de l’individuel dépend du protecteur puissant étranger et procède de lui qui peut la reprendre. Si donc un pays, une entité politique dépend de l’Amérique et si l’Amérique exige le rétablissement de l’esclavage parce qu’elle a ses forces disposées sur le sol de son protégé, eh bien, où on résiste à l’Amérique, ou on rétablit l’esclavage, c’est plus clair comme ça ? Et le gouvernant Musulman ou pas qui se complaît dans la dépendance militaire et se vassalise est forcément, nécessairement un gouvernant failli, pervers et corrompu, a-t-on besoin de démontrer qu’il ne peut pas dans cet état d’esprit tenir le droit des gens parce qu’il ne le tient pas pour sacré ? Tenir le droit des gens pour sacré va avec la résistance à l’impérialisme, d’ailleurs elle ne se justifie que dans cette optique, sinon à quoi bon tout ça ?

            Et comment un gouvernant Musulman, en pays de Musulmans tiendrait le droit des gens s’il n’est pas Islamiquement légal ? Parce que ça se recoupe. Si le gouvernant, le hakim n’est pas charhi, il n’a cure d’indépendance collective ni des libertés publiques ni d’aucune gestion saine, et si au lieu de tenir le dine à honneur il le tient en mépris, il provoque beaucoup d’opposition. Je ne vois pas comment un gouvernant de pays de Musulmans ne susciterait pas d’opposition importante quand il ouvre largement les trésors de son pays à l’Amérique de Donald Trump et quand il s’ennorgueillit de l’alliance Sioniste. Le journaliste trestaillé a adressé des critiques ténues, il exprimait ses doutes à propos de l’allignement de l’Arabie sur la personne de Donald Trump et sur l’Amérique actuelle à ce point délirant, il doutait que l’alliance Sioniste célébrée avec autant d’hostentation n’attise pas les oppositions voire instabilités intérieures, il doutait de l’avantage que la gouvernance d’Arabie avait pensait-on à participer au coup d’état égyptien et d’autres. L’Arabie aujourd’hui est seule, haïe des sheiites depuis longtemps elle l’est des sunnites également, et des pays de la région, détention du vizir Libanais, détention du président élu du Iémen ! Ce journaliste si réactionnaire qu’il fut restait soucieux du sort de son pays, il eut le tort d’avoir raison, l’émir fellon, cet enfant roi, n’aime pas qu’on lui serve ses propres erreurs et qu’on les souligne, et c’est encore pis venant d’un journaliste qui était une voix autorisée et non d’un opposant marginal.

            Mais suis-je préoccupé du seul sort de ce journaliste ? Non, le bien collectif et particulier du peuple d’Arabie me préoccupe, donc la situation de vassalité et dépendance qui rend sa gouvernance instable m’inquiète, son incurie de gestion économique m’effraie, les rêves de l’émir fellon étaient stupides dès le début. C’est la tare de la royauté de produire rarement de bons rois, le plus souvent des incapables. Et plus largement, la situation de la Nation Islamique me hante, m’angoisse. La religion serait le mal politique dites-vous ? Démontrez que l’éviction de la religion que vous avez l’air de souhaiter soit viable en pays de Musulmans, je veux dire acceptée des gens, si vous ne le démontrez pas de façon convaincante, abstenez-vous à l’avenir. L’éviction du dine, de la religion, sa mise à l’écart ou à distance, c’est axiomatiquement impossible aujourd’hui en pays de Musulmans parce que les peuples ne le veulent pas, sauf à le faire par contrainte et tyrannie sanglante alors,… Eh, c’est drôle mais tout le monde n’est pas heureux de se proclamer Charli. Développez un peu sur le rapport dialectique entre la liberté individuelle et l’indépendance collective, entre la dignité individuelle et la souveraineté et force collective, allez-y, qu’on voit ce qui restera de votre petit droit-del-hommisme de consommation. Vous y croyez si peu que vous dites vous-mêmes que de toute façon, la fin des temps ou de la civilisation actuelle est proche.

            Je vais vous surprendre, le moindre mal ou le meilleur bien possible sur terre, la meilleure harmonie et conservation de l’humanité et de la vie qui embellit la planète, pour moi ce meilleur bien ou moindre mal ne se trouve que dans la force et le rayonnement de la Nation Islamique s’il plaît à Allah l’unifier et lui rendre force et fierté. Vous n’avez jamais lu pareilles choses, réfléchissez pourtant, c’est la Nation qui a encore une doctrine, les autres en sont largement dépourvues, donc parce qu’encore dépositaire d’une doctrine, elle est seule capable de dispenser durablement de l’harmonie, donc sa puissance est légitime, étant dans l’intérêt du genre humain. Donc le meilleur sort de l’homme et du vivant est lié au sort de la Nation Islamique s’il plaît à Allah lui dispenser sa faveur.

            Croissant de lune.

  5. C’est dommage pour les politiciens de ce pays qui se disent fier d’être la tête d’une religion de parler ainsi à cause d’une vie qui n’est pas éternele le coran n’a pas dit ce que ce ga fait insulter un mort, la mort est une robe de tous ces gens se font font le bon visage en réalité leur coeur est noir plus que charbon parce qu’ils sont sans pitié regarde ceux qui se passent dans les pays de leur frère arabes c’est comme si ils sont contents de cette catastrophe dans Libye en série et Yémen ,moi ça m’etonne de fois quand il y a une guerre dans un pays arabe tous ces gens cherchent refuge en Europe ou Amérique et non en Arabie saoudite c’est vraiment flou. …

  6. Vous savez dans le monde d’aujourd’hui que nous sommes normalement c’est l’Arabie saudite qui devra donner un bon exemple pour les pays arabes et musulmans mais très malheureusement c’est pas le insulter des personnes déjà morte à cause de ce que tu gagne dans cette vie qui n’est pas éternel c’est dommage pour les politiciens de ce pays ils montrent un bon regard aux gens mais leur coeur est très noir imagine ceux qui se passent en Libye, en sirie au Yémen ils sont rester les bras croisés en les regardant et ton frère musulman souffre de l’insecurité, à quoi servent donc leur richesses à rien, le traitement inhumain que reçoivent les africains la bas nous sommes conscient de tous mois si j’étais un président de mon pays je ne tisse aucun lien diplomatique avec ces gens et je n’accepte aucun saoudien de rentrer sur mon territoire à jamais. .

  7. C’est du n’importe quoi, ces gens sont un autre monde, dans une telle confusion et manque de discernement, quand vont ils se réveiller et se remettre en question ? Pourquoi n’y a t-il pas plus d’opposants ? Où est le peuple saoudiens ? À croire que leur vie s’arrête à manger, dormir prier et faire du shopping.

  8. Les insultes et la médisance sont interdits par votre seigneur, et cette affaire ne les légitime pas, craignez le jours ou celui qui accompli le mal ne serait-ce que le mois d’un atome se verra, et laissez les personnes responsabilisées religieusement (s’il y a )s’en occuper.
    Quant à nous, nous devons nous conformer aux obligations religieuses dans tous les cas, et la haine ou la colère ne dois pas nous pousser à dépasser les limites.

    • Salam Diakhité, bon, la gouvernance des Saouds à part quelques périodes a nui à la Nation Islamique de façon globale, donc gardez vos petites leçons par devers vous, intériorisez votre morale à deux balles, voulez-vous? Surtout que je serais très surpris de voire ne serait-ce qu’une seule personne au monde se tenir à la conduite que vous dites envers tous, et si vous la tenez, c’est formidable alors, faudrait vous mettre dans les musets.

      Croissant de lune.

    • La colère est mauvaise conseillère.
      Et même en faisant abstraction de la vulgarité qui n’a rien à faire dans un site où des versets de Dieu sont cités, selon le Coran, soit vous produisez 4 témoins pour établir que sa mère est réellement une femme de mauvaise vie, soit vous êtes au regard de Dieu un menteur ayant mérité 80 coups de fouets et l’interdiction de témoigner de quoi que ce soit désormais, sans parler de ce qui vous attend là-haut si vous ne vous repentez-pas auprès de votre seigneur.
      إِذْ تَلَقَّوْنَهُ بِأَلْسِنَتِكُمْ وَتَقُولُونَ بِأَفْوَاهِكُم مَّا لَيْسَ لَكُم بِهِ عِلْمٌ وَتَحْسَبُونَهُ هَيِّنًا وَهُوَ عِندَ اللَّهِ عَظِيمٌ (15)
      [15] et des propos que vous colportiez de bouche en bouche, sans en avoir aucune preuve, croyant que la chose avait peu d’importance, alors qu’elle revêtait une gravité exceptionnelle auprès du Seigneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Objectif du 5ème mandat de Bouteflika: “Maintenir le système pour continuer à capter la rente pétrolière”

Etre dans l’humilité pour s’abandonner totalement à Dieu