in

Pour le mufti de Tunisie, « la Saint Valentin peut être célébrée » dans la fidélité aux bonnes moeurs

Il y avait de l’amour dans l’air, des gros cœurs rouges dans toutes les vitrines, et une belle aubaine commerciale en perspective, en ce 14 février de la Saint Valentin, fête traditionnelle et quasi universelle des amoureux et des couples heureux, jusqu’en Tunisie, où sa célébration a reçu l’assentiment du Mufti Othman Battikh.

Interrogé par Assabahnews, Othman Battikh considère que cette fête, très à la mode, bien que n’étant pas de tradition musulmane, peut être célébrée aussi longtemps qu’elle appelle à l’amour et qu’elle ne déroge pas aux bonnes mœurs : « Il n'y a pas de mal si certains personnes le fêtent sans dévier pour autant de la bonne morale », a-t-il déclaré.

Il est vrai que dans ce monde de brutes, où les seules qui flèches qui fusent de toutes parts sont empoisonnées ou enflammées, les douces flèches de Cupidon font l’effet, une fois par an, pour ceux qui sont atteints en plein coeur, d’un petit cadeau du ciel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pourquoi les musulmans ne mangent-ils pas de porc ?


Des extrémistes juifs paradent à Paris, Manuel Valls ferme les yeux