in ,

N’oublions pas les réfugiés syriens: l’histoire poignante de la petite Maya, née sans jambes

Ils ont le redoutable privilège de constituer la plus importante population de réfugiés au monde, près de quatre millions de ressortissants syriens, dont font partie la petite Maya Merhi et son papa, ont été contraints à l’exode pour ne pas subir les affres d’un conflit interminable et mortifère, aux multiples enjeux et intrications.
Un conflit dévastateur, qualifié de « tragédie humanitaire colossale » par Filippo Grandi, le Haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Une petite syrienne, née sans jambes, debout sur ses jambes… artificielles

Une petite syrienne, née sans jambes, debout sur ses jambes… artificiellesUne histoire poignante !

Publicité
Publicité
Publicité

Publiée par Oumma.com sur Lundi 10 décembre 2018

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Le musulman entre la dévotion et la distraction, entre la piété et le plaisir

Nouvelles attaques israéliennes sur Gaza