in

Noon.com, le plus grand site de vente en ligne du monde arabe créé par le géant de l’immobilier à Dubaï

Sa plateforme dédiée au e-commerce ne pouvait être que grandiose, à l’aune du vertigineux emblème de Dubaï, la tour de verre Burj Khalifa, érigé jusqu’au ciel par sa compagnie Emaar, Mohamed Alabbar, le patron du géant de l’immobilier de l’émirat phare du tourisme d’affaires et de luxe, vient d’annoncer le lancement du dernier-né de ses projets : Noon.com, le site de vente en ligne qui, à partir du mois de janvier, tissera son immense toile dans le monde arabe, là où le commerce en ligne est en plein essor.

Doté d’un entrepôt gigantesque à Dubaï, de la taille de 60 stades de football, ce site internet d’envergure, à la pointe du High Tech, dont le prix tutoie, lui aussi, les sommets – 1 milliard de dollars, soit 921,2 millions d’euros, 500 millions de dollars étant financés par le fonds souverain saoudien Public Investment Fund – nourrit de grandes ambitions, pas seulement virtuelles, et se déploiera concrètement dans des centres de distribution à Ryad et Jeddah.

C’est un richissime homme d’affaires, fier de sa dernière création aux formidables potentialités sur laquelle plus d’une soixantaine d’investisseurs internationaux ont misé, qui a levé le voile dimanche, en conférence de presse, sur sa vocation, ses atouts, sa technicité et ses quelque 20 milllions de produits proposés aux consommateurs dès janvier 2017, selon l’agence Reuters.

«Nous nous attendons à ce que la nouvelle société soit un acteur mondial mais nous nous concentrons d’abord sur l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis», a déclaré le président d’Emaar, en affichant clairement ses deux objectifs suprêmes : étendre ses activités «en Egypte fin 2017 ou début 2018» et introduire sa nouvelle société en bourse d’ici à cinq ans.

Le commerce en ligne au Moyen-Orient devrait peser 18,5 milliards d’euros à la fin de l’année 2016, a précisé Ronaldo Mouchawar, directeur exécutif et cofondateur de Souq.com, basé à Dubaï. Fondé en 2005 comme un site d’enchères, Souq.com s’est imposé comme un site de commerce en ligne généraliste, parfois comparé à «l’Amazon du Moyen-Orient».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

“Pourquoi vous ne vous pendez pas avec votre voile ?“, le message glaçant adressé à une enseignante américaine

L’Egypte en faillite passe sous le contrôle du FMI