in

Municipales à Argenteuil : une femme voilée en position éligible sur la liste du candidat UMP

Une femme voilée en position éligible sur la liste d’un candidat UMP briguant le fauteuil de maire, info ou intox ?

Dans la bonne ville d’Argenteuil, au cœur du Val d’Oise, cette perspective, qui met en ébullition le QG du maire socialiste sortant, Philippe Doucet, n’a rien d’une utopie ou d’un poisson d’avril, c’est bel et bien de l’info, facile à vérifier qui plus est.

Qui l’eût cru ? Sur la liste de l’Umpiste Georges Mothron, ancien député-maire et digne représentant de la droite atomisée, minée par sa guerre des chefs et ses scandales à répétition, présidée par un Jean-François Copé discrédité, qui fut l’un des fervents artisans de sa dérive droitière, des pains au chocolat indigestes, et de la loi contre le voile intégral, – loi liberticide qu’il aurait volontiers étendue à tous les voiles et à tout l’espace public -, Fatiha Bacha apparaît souriante en 22ème position pour incarner « Une nouvelle chance pour Argenteuil », comme le promet le slogan de campagne éculé.

Anomalie pour le PS local qui n’a pas tardé à tirer à boulets rouges sur un voile que la République ne saurait voir et encore moins élire, la présence pour le moins surprenante de Fatiha Bacha sur une liste UMP, cette mère de famille très engagée dans la vie associative de sa commune, laisse songeur quant aux motivations profondes qui ont rendu cela possible dans une France drapée dans sa laïcité dogmatique.

  

Difficile de ne pas être envahi par le doute, celui qui incite à penser que seule la sociologie de l’électorat local a fortement influé sur le choix tactique de Georges Mothron. Quant à savoir si l’UMP a validé cette stratégie transgressive qui prend des libertés avec la neutralité laïque, cela est une autre affaire…

Alors que les coups bas risquent forts de pleuvoir à trois semaines du premier tour fatidique, comment ne pas se demander si la même tempête médiatique qui s’était abattue sur llhem Moussaid, la jeune Avignonnaise voilée de 21 ans, qui figurait sur la liste du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) lors des élections régionales en PACA, frappera à nouveau et avec la même violence ?

En tout cas, Twitter n'a pas fini de gazouiller avec plus ou moins de bonheur, à l'instar de l'un des proches lieutenants du maire socialiste d’Argenteuil, Marie-José Cayzac, maire-adjoint, qui a donné le ton de l’offensive : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une Saoudienne de 80 ans fait don de toute sa fortune

Riyadh et Jeddah classées parmi les villes les moins chères du monde