in

Mort d’Adbelaziz Bouteflika : autorités embarrassées et citoyens hostiles

La mort de l’ancien président algérien, chassé du pouvoir en avril 2019 par les manifestations du mouvement pro-démocratie Hirak, a suscité peu de commentaires à Alger samedi, aussi bien dans les médias que dans la rue, mis à part une certaine rancœur palpable.

Algérie : Les réactions de la population

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Révélations sur Julien Madar, le financier d’Éric Zemmour

Spiritualité et changement de paradigme