in

Moncef Marzouki opposé à une intervention militaire en Syrie

Contrairement au discours  vat-en-guerre de certains Émirs fortunés, le Président Tunisien Moncef Marzouki, conscient des intérets du monde arabe s'est déclaré fermement opposé à toute   intervention militaire en Syrie. Il a ainsi   indiqué au quotidien algérien El-Khabar, qu'une intervention militaire  en Syrie serait  un "suicide". "Une telle intervention signifierait que la guerre va s'étendre à toute la région, ce qui ouvre la voie à toutes les puissances, à l'instar de la Turquie, d'Israël, de l'Iran et du Hezbollah. Cela voudrait dire toute la région va exploser".

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Les Frères Musulmans égyptiens lancent une mise en garde aux Etats-Unis

L’Iran accuse la CIA et le Mossad d’être derrière l’assassinat d’un ingénieur nucléaire iranien