in

Malika Ménard est “désolée que son nom de famille l’associe à Robert Ménard”

Depuis l’intervention fracassante de Robert Ménard sur le service public de l’audiovisuel, en ce lundi soir, 4 mai, où sa face sombre a été mise en pleine lumière, la vie de Malika Ménard, l’ex-miss France 2010, n’en a pas été changée, mais plutôt perturbée par un patronyme devenu soudainement lourd à porter, et un prénom qui la classerait d’office dans les musulmans à ficher si elle habitait Béziers !

Parmi les dommages collatéraux causés par l’édile frontiste que personne n’envie à la cité biterroise, l’ancienne reine de beauté a subi de plein fouet une avalanche de questions et de conclusions hâtives sur les réseaux sociaux en pleine effervescence, au point d’être contrainte de clarifier les choses une bonne fois pour toutes surTwitter.

 « Je suis fière de mon nom de famille et désolée qu'il m'associe à Robert Ménard, avec qui je ne peux définitivement partager rien d'autre", a-t-elle riposté de manière on ne peut plus limpide.

Quant à son beau prénom arabe légué par ses grands-parents en héritage de « leurs années passées au Maroc », et auquel elle demeure affectivement très attachée tout comme à son nom de famille, il ne reflète ni son origine, ni son islamité, ce qui ridiculise la fumeuse théorie raciste de Robert Ménard et rend caduc son fichage de sinistre mémoire.

Voici la réponse de Malika Ménard qui renvoie le maire de Béziers dans les cordes, mais aussi à ses sombres calculs politiciens…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allemagne : démantèlement d’une organisation terroriste anti-musulmane (vidéo)

8 mai 1945: 70e anniversaire du massacre de milliers d’Algériens