in

L’image publiée par un élu socialiste de Laon sur Facebook suscite l’émoi

Un petit tour sur Facebook, frissons garantis, et puis s’en va, après avoir semé le trouble et l'émoi, le photomontage éphémère illustrant une femme voilée intégralement présentée comme étant « la remplaçante de Claire Chazal » a été publié en version public non pas par un triste sire du FN en plein délire islamophobe, mais par un conseiller départemental socialiste de Laon, en plein cœur de l’Aisne, manifestement contaminé par le climat délétère ambiant.

« Voici la remplaçante de Claire Chazal  ! Car on y vient », telle est la sombre prédiction mise en exergue sur une affichette qui est dans la même veine tétanisante que l’affiche de sinistre mémoire du FN « Non à l’islamisme », empruntée à l’UDC, le parti d’extrême droite suisse, qui polluait visuellement la région Paca lors des régionales de 2010.

Thierry Délerot est ce petit élu local issu du parti de la rose, irresponsable et indigne de son mandat, qui s’est amusé à faire monter l’adrénaline dans les chaumières en apportant de l’eau au moulin de Marine Le Pen. Quel beau résultat et comment ne pas craindre, à la vue de cette énième instrumentalisation de l’islamophobie de droite comme de gauche, que la France aille dans le mur ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rescapé d’une tentative d’assassinat de l’armée israélienne, le journaliste J.M. Bourget remporte une grande victoire judiciaire

Le vent de la protestation a soufflé sur le conseil municipal de Béziers présidé par Ménard