in

Levée de boucliers contre Israël comme membre observateur de l’Union Africaine

L’accréditation de l’Etat d’Israël comme membre observateur auprès de l’Union Africaine ne passe pas comme une lettre à la poste. L’Afrique du Sud, l’Algérie et, en tout, 7 pays membres ont émis des réserves, le 2 août dernier, pointant du doigt le Tchadien Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’Union Africaine (CUA), relève Rodrigue Fenelon Massala sur financialafrik.com

« Nous souhaiterions aviser la Commission de notre opposition à la décision sensible de son président d’ordre politique, à savoir l’octroi du statut d’observateur auprès de l’UA à Israël », a relevé une note verbale, établie par les ambassades d’Algérie, d’Egypte, de I’île Maurice, de Tunisie, de Djibouti, de Mauritanie et de Libye.

Le diplomate aurait -il outrepassé ses fonctions en accréditant Israël, lequel a essuyé plus de 10 refus depuis 2001 ?

Publicité
Publicité
Publicité

Réagissant à la vague de critiques dans un communiqué du samedi 7 août, Moussa Faki Mahamat a argué qu’en vertu des textes de l’Union, l’accréditation d’un pays non régional est une prérogative réservée totalement au président de la commission, lequel peut décider sans en référer à un quelconque État. Une telle accréditation serait, selon l’interprétation que fait le Tchadien des textes de l’UA, une procédure simplement administrative et, insiste-t-il, exclusivement réservée au président de la commission de l’Union Africaine.

Cependant, tempère Moussa Faki Mahamat, l’Union Africaine a indiqué au représentant permanent de l’Etat hébreu son attachement à la solution à deux États, avec Jérusalem Est comme capitale de la Palestine.

Le feuilleton devrait-il s’arrêter là ? Pas aussi certain, précise une source. La question risque d’être soulevée lors du prochain sommet de septembre par les pays contestataires. Les réserves exprimées par quelques Etats membres auraient convaincu Moussa Faki Mahamat « d’inscrire le sujet à l’ordre du jour du prochain Conseil exécutif

Publicité
Publicité
Publicité

EuroPalestine

Financial Afrik

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Le Maroc a voté contre car on estime au Maroc pays du commandeur des croyants que Israël est un pays qui comme eux se foutent des résolutions des instances internationales et qui se ressemblent s’assemblent.
    Les Marocains qui normalement sont toujours promts a insulter les pays musulmans de la regions sont au abonnés absent pour nous dire réellement ce qu’ils pensent de la normalisation avec l’entité sioniste.

    Souvenez vous de cette mascarade et cette hypocrisie nationale Marocaine disant devant le monde entier  » Les Marocains sont les plus acharnés a defendre la cause palestinienne  »
    Ce peuple qui hier etait pro palestiniens et qui le lendemain applaudi a la normalisation avec l’entité sioniste cela s’appelle la trouille de contredire la politique du palais Royal.

    La pire veulerie de leur part c’est quand le nouveau ministre de l’entité sioniste déclare ceci  » J’ai tué énormément d’arabe et je n’ai pas de problème avec cela  » aucune réaction du Maroc qui peut se comprendre mais même le peuple Marocain n’est pas descendu dans la rue pour exprimer sa colère contre les déclarations du premier ministre sioniste.

    Dernièrement un joueur Marocain de grand talent hakimi qui joue actuellement au PSG a avant de partie pour Tel Aviv joué un match a Twitté FreePalestine pendant tout le long du match il a été sifflé par les supporters sionistes. Rendez vous compte que la majorité des Twittos qui l’ont défendu étaient….Algériens pas un seul Marocains n’a osé le defendre ou alors derrière des pseudos occidentaux.

    Une honte pour un peuple qui se dit nationaliste.
    Car je le dis car malheureusement beaucoup de Marocains évitent de s’informer de peur que les services Marocains les espionnent sur la toile.
    Le Maroc car ils ne le diront pas avec cette normalisation a reconnu Jérusalem comme capitale de l’entité sioniste.
    Ceux la même qui fustigent le voisin Algerien car celui ci a des principes qui sont cohérents et qui n’ont pas changé depuis que l’Algerie est indépendante.
    Je finirais par cette histoire qui dit tout.
    Nous etions des maghrébins entrain de discuter des événements qui se passaient en Palestine nos invités Marocains n’ont même pas osé prendre par a la conservation .La honte les cernés de toute part

    Dieu dit  » Craignez votre Seigneur avec véracité et ne mourrez que soumis  »
    Quand un homme se courbe devant un autre homme est ce qu’il garde encore son islamité ?
    Certains diront qu’il est strictement interdit de se courber ou prosterné devant autre qu’Allah et que celui qui le fait est sortie du tawhid car seul Allah mérite qu’on se tienne courbé ou prosterné devant lui.

  2. Ah quel lever de boucliers en papier!

    Quand est-ce que l’entité Sioniste aura un siège d’observateur ou de membre total dans la Ligue Arabe? Je crois me souvenir qu’il y a longtemps, telle demande fut formulée et il eut fallu changer le nom de la Ligue qui serait devenue la Ligue des pays du Moyen-Orient.

    Bon, physiquement présent ou absent de ces rassemblements et organisations, l’état Sioniste sur détermine leur politique, absent ou présent physiquement il exerce en pratique un privilège de vetto, voire plus, sa volonté est aujourd’hui déterminante sauf de chétives résistances. Faiblesse réelle augmentée de défaitisme non moins réel, voilà ce qui nous réduit à cette contrainte. N’a-t-on pas lu ici, d’un auteur Algérien, le vœu de collaboration militaire avec l’entité Sioniste?

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Les athlètes musulmans brillent aux Jeux Olympiques de Tokyo

Des trains pas comme les autres (Tunisie)