in

“Les traces qui nous permettrons”: E. Macron rend hommage à de Gaulle et fait une faute de conjugaison (www.lefigaro.fr)

Le président a rédigé un court texte hommage au Général en commettant une erreur d’accord entre sujet et verbe.

Le président a écrit un court hommage au général de Gaulle dans le livre d’or de la maison. Voici le texte, tel qu’en lui-même: «Cinquante ans plus tard, le souvenir vivace du Général de Gaulle demeure une source d’inspiration pour notre Nation, notre République. Puissions nous trouver en ces lieux, en ses choix, les traces qui nous permettrons (sic) de bâtir notre action pour la France. En fidélité.» (…) «Permettrons» ou «permettront»? «Puissions nous» ou «puissions-nous»? La langue française et ses deux piliers, la grammaire et l’orthographe, ont leurs règles, aussi inflexibles que celles d’un confinement. Que celui qui n’a jamais fait de faute d’inattention lui jette la première pierre!

Lire la suite

Publicité
Publicité
Publicité

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Union Européenne : Charles Michel préconise la création d’un “Institut européen pour la formation des imams» (www.lefigaro.fr)

Faut-il montrer les caricatures dès le collège ?  (www.la-croix.com)