in

Les Saoudiennes autorisées à vivre seules sans la permission de leur tuteur masculin

Grâce à un amendement du code de procédure, en Arabie Saoudite, les femmes non mariées peuvent désormais vivre où elles le souhaitent sans avoir besoin d’obtenir l’autorisation de l’homme qui contrôle leur vie.

Nouvelle avancée pour l’autonomie des femmes en Arabie Saoudite. Désormais, les majeures célibataires, divorcées ou veuves n’ont plus besoin de l’autorisation préalable d’un tuteur masculin pour pouvoir s’installer seules, à la suite d’un “amendement législatif”, révélait, mardi 8 juin dernier, le quotidien saoudien Mecca (“La Mecque” en arabe).

C’est précisément le paragraphe B de la loi 169 de procédure devant les tribunaux de la charia qui a été amendé par les autorités judiciaires, explique Mecca. À l’origine, il disposait que les femmes célibataires, divorcées ou veuves devaient vivre “sous la supervision de leur mahram (“gardien” en arabe)En d’autres termes, elles devaient jusque-là obtenir l’approbation de leur gardien, qui peut être un père, un frère ou un fils.Désormais, ce paragraphe B dispose qu’“une femme adulte a le droit de choisir où vivre”. 

Publicité
Publicité
Publicité

Courrier International

Publicité
Publicité
Publicité

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Moi ce que j’attends qui me remplirait de joie, c’est la fin de la monarchie, de la royauté et la fin de la culture et du folklore monarchique ou royaliste qui devrait être contrebattu, ce qui se ferait sans souci dans les pays de Musulmans. Donc une révolution politique claire et un renversement fortifié d’une révolution culturelle telle que le passé cesse et que le souvenir s’en perde. Je ne suis pas satisfait de ce petit fait sociétal en Arabie, poudre aux yeux qui satisfera les Occidentalistes amateurs de monarchies en pays de Musulmans et de notre soumission.

    Dans les faits pratiques, ça concernera quelles femmes? Y a-t-il nulle part au monde des hommes et des femmes qui choisissent de vivre seuls sans en avoir les moyens? Nous aurons probablement l’exposition médiatique de quelques rares excentriques qui seront félicitées par l’émir félon. Le sociétal sans le social, c’est satisfaisant pour toute bourgeoisie, je ne vais pas m’en satisfaire et reste irréductible dans mon hostilité aux monarchies larvaires du Golfe. Bien entendu, ce n’est pas un pur et simple arrêt judiciaire, ne nous moquons pas du monde, sans l’émir félon telle chose ne fut pas advenue.

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Londres: George Nick, 69 ans, a risqué sa vie en restant près de deux jours en haut d’une grue de 200m pour attirer l’attention sur le sort des Palestiniens

« Ça va la claque que tu t’es prise ? » Emmanuel Macron interpellé par un enfant dans une école en Picardie