in

Les nouveaux mensonges éhontés de Véronique Genest au sujet de la “Marche de la Dignité”

Contrairement à ses belles promesses de déserter la Twittosphère, fuyant devant les joutes indignées déclenchées par ses polémiques délétères à répétition, Véronique Genest y est encore allée de ses gazouillis venimeux à l’occasion de la « Marche de la Dignité » qui a mobilisé très largement au cours d’un samedi placé sous le signe de la lutte contre le racisme, les humiliations et les violences policières.

Jouant les préposés au comptage des manifestants, un nouveau rôle à sa mesure, l’actrice has been, plus connue désormais pour jeter de l'huile sur le feu en pyromane des réseaux sociaux, a sans grande surprise revu à la baisse le nombre de participants, criant aux chiffres fallacieux pour mieux distiller ses propres mensonges éhontés.

Sur son compte Twitter de toutes les contre-vérités et inepties, les 10 000 personnes au minimum recensées par les organisateurs de l’événement, et évaluées en milliers par l’AFP, ont été réduites allègrement à quelques « centaines », quant à la manifestation de grande ampleur, raillée en « Marche de l'Indignité », elle a été minimisée en « cette manif toute petite » avec un souverain mépris. A croire que ses ventriloques n’ont soufflé rien que des bêtises à la marionnette Genest, farouchement islamophobe et pro-israélienne !!

"Des milliers ? Vous n'y étiez pas ? Des centaines c'est plus juste, a-t-elle cliqué frénétiquement sur son clavier, avant de se faire gentiment remonter les bretelles par l'AFP : "Oui nous y étions, rassurez-vous".  Une mise au point qui, loin de lui faire rabattre son caquet, l’a amenée à conclure que les journalistes ne savent pas "compter".

Véronique Genest nous aura encore gratifiés de ses paroles fielleuses sur Twitter, la seule scène où elle peut se produire, ou plutôt s'enfoncer, au nom de la liberté de dénigrer l’islam, les musulmans, la lutte contre l’islamophobie et le racisme, et parmi elles, une en dit long sur les intérêts qu’elle sert aveuglément : « En fait elle était toute petite, cette manif. Et plus de la moitié anti-Israël (…) Dans quelques minutes on entendra dans cette manifestation : mort aux juifs ?"

 

                     

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A l’occasion Halloween, la photo d’une femme déguisée en “réfugiée” avec un voile suscite la colère des internautes

L’influence de l’Occident sur les jeunes met-elle en péril les traditions saoudiennes ?