,

Les évêques catholiques du Moyen-Orient dénoncent la politique coloniale d’Israël

Le synode des évêques du Moyen-Orient qui s’est déroulé du 10 au 24 octobre 2010 à Rome autour du thème « communion et témoignage » a dans son message final dénoncé la politique coloniale d’Israël :

Quelques extraits du texte final :

« Relancés sous l’égide des Etats-Unis, les pourparlers de paix directs entre Israël et l’Autorité palestinienne ont tourné court lorsque le gouvernement de Benjamin Netanyahu a refusé de proroger le moratoire sur la construction de colonies en Cisjordanie, après son expiration le mois dernier. »

« L’Etat juif a dévoilé depuis lors un nouveau projet de construction de 238 habitations pour les colons dans deux quartiers de Jérusalem-Est, condamné par les Palestiniens et la communauté internationale. »

« Le recours à des positions théologiques et bibliques qui usent de la parole de Dieu pour justifier à tort des injustices n’est pas acceptable »,

« Nous, chrétiens, ne pouvons parler de Terre promise pour le peuple juif. Il n’existe plus de peuple élu. Tous les hommes et les femmes sont devenus le peuple élu » (…) « Le concept de Terre promise ne peut être employé comme base de la justification du retour des Juifs en Israël et du déplacement des Palestiniens »

« La justification de l’occupation israélienne de la terre de Palestine ne peut se fonder sur les Saintes Ecritures. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *