in

Les BISCA Awards récompensent les imams et savants musulmans les plus remarquables du Royaume-Uni

Parce que la société britannique compte en son sein de nombreux imams et savants musulmans de qualité, qui s’emploient avec intelligence, patience et persévérance à tirer leurs coreligionnaires vers le haut, tout en faisant le bien autour d’eux, parce que ces personnalités se sont imposées comme des piliers essentiels de la communauté musulmane Outre-Manche, en tirant le meilleur parti de son dynamisme et de sa diversité, et ce, sans rechercher ni louanges ni insignes distinctions, parce que le  temps était venu de mettre à l’honneur ces hommes et femmes remarquables afin de leur témoigner une immense gratitude et par là-même d’encourager la quête de l’excellence chez les jeunes générations, un aréopage de dignitaires religieux a créé les « BISCA Awards » en hommage à leur érudition et leurs inestimables contributions.

Les prix honorifiques bien nommés « British Imams & Scholars Contributions & Achievements Awards » (BISCA) seront décernés à Londres, le 12 juin prochain, par cinq éminents universitaires musulmans, au cours d’une soirée de gala qui mettra en pleine lumière celles et ceux qui d’ordinaire brillent à l’ombre des projecteurs, pour la plus grande joie du co-fondateur et maître de cérémonie de l’événement, l’imam Abdullah Hassan, imperméable aux critiques internes, aussi virulentes soient-elles. " Un grand nombre d'imams font un travail incroyable dans différents domaines dans différentes parties du Royaume-Uni", s’enthousiasme-t-il, en balayant d’un revers de main la controverse attisée par les esprits chagrins qui fustigent cette « exhibition ».

"Ces récompenses aspirent également à donner une image positive de nos imams et de la communauté musulmane dans un contexte assombri par les discriminations, l’intolérance, la montée de l’islamophobie", répète-t-il inlassablement, en mettant avant une sélection de haut vol dont les nominés se sont illustrés dans dix catégories distinctes, allant du travail interreligieux, à l’aumônerie, la cohésion de la communauté, l’éducation, l’enseignement, en passant par les œuvres caritatives, la formation des jeunes, l'autonomisation des femmes, le travail de da'wah, l'engagement auprès des médias et la désignation du meilleur imam Khatib.

Stoïque dans la tempête d’objections, l’imam Abdullah Hassan, qui a étudié la charia en Jordanie et fait ses classes dans plusieurs villes du royaume avant de se faire un nom à Londres et Manchester, nourrit l’espoir que les BISCA Awards essaimeront à travers l’Europe, et notamment en Suède où le concept a déjà fait des émules, mais aussi aux Etats-Unis, où l’idée commence à faire son chemin.

De nombreuses organisations font bloc derrière l’initiative, parmi lesquelles figurent le Conseil musulman de Grande-Bretagne, le Conseil des musulmans du Pays de Galles, la Zakat Fondation nationale, l'Association musulmane de Grande-Bretagne, MADE, Alchemiya et MEND, ainsi que la télévision musulmane britannique, Al Rayan Bank, Muslim Aid, Islamic Relief, pour ne citer que quelques-uns de ses partenaires et soutiens de la première heure, tous se félicitant que le produit de la vente des billets pour assister à la soirée de prestige soit reversé à un organisme de bienfaisance islamique.

Les BISCA Awards, ces palmes décriées par certains musulmans, sont encensés par d’autres, à l'instar de Aishah Schwartz, la fondatrice et directrice de la Muslimah Writers Alliance (MWA), une association internationale qui, depuis 2006, regroupe des auteures et avocates musulmanes en vue réduire, à travers des écrits, les perceptions négatives qui entourent la réalité de l'islam et de la communauté musulmane. Celle-ci a salué l’opération en établissant un parallèle avec l’objectif poursuivi par sa propre structure : "Les Bisca ont le grand mérite de donner un coup de projecteur sur les personnalités d’exception qui font honneur à notre communauté, et la liste de nos savants, dignes d’être célébrés, est encore bien plus longue que celle présentée. Leur vocation est similaire à celle de la MWA, en ce que nous cherchons à promouvoir les apports précieux des femmes musulmanes via l’écriture", s’est-elle réjouie, à l’approche d’une cérémonie de remise des prix qui devrait tenir toutes ses promesses.

Le clip vidéo présentant des palmes uniques en leur genre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un juif pleure quand il entend l’appel à la prière (vidéo)

Une Mosquée à Carpentras cible de tirs à balles réelles