in

Législatives en Israël : le malaise des citoyens arabes

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Premier malaise ils ont refuse de creer un seul parti,donc chacun pour soit, deuxieme malaise les candidats ne represent pas leurs interets mais celui de Ramallah,les arabes israeliens cherchent a s’integrer et ils votent pour un parti extreme gauche israelien,les druzes par contre s’integrent et votent a peu pres pour tous partis et il y aura un depute du Likoud et pourquoi pas ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Zulfirman Syah, l’un des héros du massacre de Christchurch, vient de quitter l’hôpital

Ibn ‘Arabî. Les cinq piliers de l’islam