in

L’ECO, la monnaie africaine qui remplacera le Franc CFA : une victoire posthume pour Kadhafi

Soixante-dix ans après l’indépendance de l’Afrique, quinze pays d’Afrique de l’Ouest sont convenus de l’instauration d’une monnaie commune dès 2020, en remplacement du Franc CFA pour la moitié d’entre eux.

L’ECO, la nouvelle monnaie remplacerait les huit monnaies en cours dans la région. Elle apparaît comme une victoire posthume pour le colonel Mouammar Kadhafi, guide de la révolution libyenne, qui préconisait une monnaie unique à l’Afrique, comme terme ultime du processus de décolonisation.

Avec la multiplication des opérations de troc entre la Russie et les pays du Moyen-Orient, le lancement de la bourse de Shanghai pour le règlement en yuan des transactions pétrolières, la suprématie absolue du dollar comme instrument de référence des échanges internationaux pourrait être compromise à terme.

La décision a été prise par les chefs d’État et de gouvernement de la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le 28 juin à Abidjan. Cette monnaie était à l’ étude depuis une trentaine d’années.

Publicité

Le nom de la future monnaie, l’éco, a été préféré à afri et kola. La Cédéao a opté pour un «régime de change flexible» par rapport aux monnaies internationales, ce qui signifie que le taux de change évoluerait au gré des marchés, comme l’euro ou le dollar.

Le Nigéria exige un «plan de divorce» avec le Franc CFA

Pour huit des 15 pays concernés, l’ECO remplacerait le Franc CFA. Cette monnaie, créée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, est indexée à l’euro et garantie par le Trésor français. Ce vestige de la colonisation est décrié par certains, mais garantie une stabilité de la monnaie. Le Nigeria, pays leader de la Cédéao, exige un « plan de divorce » avec la France, où reste déposés la moitié des réserves de change (avoirs en monnaie étrangère ou en or) de ces pays.

Madaniya Info

Publicité
Publicité

19 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Voilà une excellente chose de faite, en espérant que cette monnaie soit celle de tous les africains, y compris les humbles, les nomades, les chanteurs ( hommes ET femmes) les penseuses, les combattantes, les mères … .. L’ euro pour nous européens ne constitue en aucun cas un ciment durable, il est-bien au contraire- un instrument de domination et de tyrannie ; qu’il nous suffise de voir ce qui se passe en France, et un peu partout d’ailleurs. C’est le grand retour au fascisme. Ceci étant dit, symboliquement la disparition du franc CFA aurait dû suivre celle du franc (français, belge) voici effacée la marque de l’infamie. E N F I N

    • Merci pour votre avis sur l’euro. Toutefois le voir comme instrument de “domination et de tyrannie” est assez plaisant. Il est vrai qu’un certain nombre de citoyens européens vitupèrent contre l’euro, les partis populistes aussi. Mais… quand ces derniers sont au pouvoir, autant ils avaient exprimé leur haine contre la monnaie unique, autant ils s’empressent d’affirmer qu’ils ne sortiront pas de l’euro. Pourquoi ? Parce qu’ils découvrent ou font semblant de découvrir que ce serait une catastrophe pour leur pays…
      Mais tout le monde a le droit de gober leurs propos avant élections.

    • ” le grand retour au fascisme” ?

      Vous n’avez pas l’air de savoir ce que c’est que le faschisme. Vous le trouverez dans certains pays arabo-musulmans. Pas chez nous.

    • C’est Dinar Or et Dirham Argent mais on n’est pas à ça près.
      Je vous en prie après vous, commencez et les gens suivront s’ils le veulent, non je dis ça parce que le dernier à avoir remis en cause toute notre vie dans ses moindres aspects en décrétant que la monnaie papier ou tout autre monnaie dont celle électronique à venir était haram/illicte n’a par contre pas été le dernier pour faire un appel aux dons en bons dollars/euros/livres/francs harams pour construire une école d’eschatologie musulmane.
      يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لِمَ تَقُولُونَ مَا لَا تَفْعَلُونَ (2)
      كَبُرَ مَقْتًا عِندَ اللَّهِ أَن تَقُولُوا مَا لَا تَفْعَلُونَ (3)
      [2] Ô vous qui croyez ! Pourquoi dites-vous ce que vous ne faites pas?
      [3] C’est une chose abominable auprès de Dieu que vous disiez ce que vous ne faites pas.

  2. Très bien, bonne nouvelle on avance mais a terme il nous faudra une monnaie commune à nous africain M. Kadhafi avait raison c’est la seule façon de concurrencer avec la zone union européenne et de devenir totalement indépendant économiquement.

  3. Dans les mémoires de Chadli Bendjedid l’ex président Algérien, on en apprend de belles sur ce « héros ».
    Chadli rapporte qu’il lui a demandé en gros d’envahir le Maroc et que lui de son côté allait envahir la Tunisie puis ils feraient l’Union et il était même prêt à faire présider ladite par Chadli…

    Chadli n’a même pas relevé sur le Maroc, il lui a juste dit quelque chose comme si tu es un homme mets un seul pied en Tunisie … Mouarf.

    • J’ai la version où Ben Ali a failli accepter l’union avec la Libye mais face au refus catégorique de l’Algérie et son hésitation, il a reculé. Motif? Trop tôt et donc trop dangereux.
      Perso, je reste persuadé que l’Algérie, le Maroc et la Tunisie savent que s’ils ne s’unissent pas ils sont foutus (découpages territoriaux etc). Mais le peuvent-ils? Sur le papier (mais avec la Libye), ils deviendraient la deuxième puissance militaire et économique de la méditerranée de l’ouest quand même! Juste après la France. Et je ne parle même pas du grand maghreb et si l’Egypte rejoint l’union. C’est dire les enjeux.

      • En parlant de l’Union du Maghreb, pas de vraie démocratie donc pas d’union possible. Car le moindre énervement d’un monarque ou d’un dictateur et tout s’écroule comme pour l’UMA.
        D’autre part certains pays ne sont pas convaincus, ils préfèrent avoir une petite place au soleil avec l’UE, c’est un peu le cas du Maroc dans les années 90 qui a sabordé l’UMA parce que l’UE lui faisait espérer une adhésion qui finalement n’a rien donné, juste des accords, le Maroc est content car grâce à la France et l’Espagne il a inclus ses colonies (Sahara Occidental) dans les accords commerciaux malgré le rejet de la part de cour européenne de justice. Il est maintenant vrai que le Maroc essaie de plus en plus de se recentrer sur l’Afrique. L’Egypte c’est le cheval de Troie d’Israël. La Libye, Kadhafi qui faisait ses crises de colères a aussi sabordé plus d’une fois l’UMA, la Libye c’est encore une autre histoire. Pour le moment le seul état qui pourrait être crédible c’est la Tunisie.
        Faire une union économique en Afrique ça va être aussi très compliqué, car les pays extérieurs et les multinationales vont utiliser certains états pour biaiser cette union en s’introduisant d’une façon illégale. Le Nigérien a raison de dire aux pays africains de clarifier la situation vis à vis de la France. L’Afrique du Sud a aussi un rôle très important à jouer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Israël a commencé la démolition de 70 logements de Palestiniens à Jérusalem-Est

Médine : une vieille femme, âgée de 101 ans, prend part au premier Hajj de sa vie