in

Le Vatican reconnaît l’Etat de Palestine

Le Vatican, qui a le statut d’Etat observateur non membre des Nations-Unies, avait déjà salué publiquement le vote de l’ONU de 2012 conférant un statut identique à « l’Etat de Palestine », et il ne s’agit donc pas d’une surprise.
 
Mais la mesure, pour symbolique qu’elle soit, a néanmoins provoqué la fureur des dirigeants israéliens, qui ont à nouveau aboyé, comme on pouvait le prévoir. Rappelons qu’en France, l’Assemblée Nationale a reconnu il y a plus de deux ans l’Etat de Palestine, mais que Hollande n’a toujours pas ratifié la décision : il préfère défiler bras-dessus bras-dessous avec Netanyahu comme il l’a fait en janvier à Paris, après avoir encouragé ce dernier à massacrer le peuple de Gaza en juillet 2014.
 
L’annonce de mercredi précède de quelques jours une visite au Saint-Siège du Président de l’AP Mahmoud Abbas, à l’occasion d’une cérémonie de canonisation de deux religieuses palestiniennes du XIXème siècle : les deux futures saintes s’appelaient Mère Marie Alphonsine (1847-1927) et Mère Marie de Jésus Crucifié (1846-1878).
 
Les fidèles catholiques, comme l’ensemble des Palestiniens subissent les méfaits de l’occupation israélienne, et c’est aussi le cas pour l’Eglise et de ses diverses institutions (lieux de culte, écoles, monastères…)
 
CAPJPO-EuroPalestine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une recrue du FBI voilée dans une série américaine

Un maire UMP propose d’interdire l’islam en France